En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 13 heures 35 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 17 heures 11 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 17 heures 23 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 18 heures 23 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 19 heures 30 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 21 heures 16 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 21 heures 16 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 14 heures 6 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 15 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 17 heures 15 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 17 heures 52 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 19 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 21 heures 16 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 21 heures 16 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Cnam

La fraude à l’Assurance maladie représente un total de 287 millions d'euros pour l'année 2019

Publié le 18 juin 2020
D’après des précisions de Nicolas Revel, le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), la fraude serait surtout liée à des professionnels de santé et à des filières organisées.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D’après des précisions de Nicolas Revel, le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), la fraude serait surtout liée à des professionnels de santé et à des filières organisées.

Selon des informations du Parisien, Nicolas Revel, directeur de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), s’est exprimé mardi devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la fraude aux prestations sociales.

"Au 31 décembre 2019, il y avait en France 58,4 millions de cartes Vitales en circulation pour 59 millions d'habitants de plus de 16 ans. La question des cartes Vitales n'est pas un marqueur de fraude".

En 15 ans, 44 millions de cartes Vitale ont été supprimées car beaucoup avaient été données aux mêmes personnes par leurs différents régimes d'affiliation. 

Selon le directeur de la CNam, "encore en 2019, le régime général en a supprimé 2,7 millions pour cause de décès de l'assuré, départ à l'étranger… Et 100 000 ont été détruites car leurs bénéficiaires, contactés pour vérifier leur résidence en France, n'ont jamais répondu. Ces cartes n'étaient à l'origine que de 0,023 % des feuilles de soins. Souvent des gens perdent leur carte, en demandent une nouvelle, retrouvent l'ancienne et s'en servent".

Des chiffres ont été communiqués sur l’ampleur des fraudes : 

"En 2019 nous avons identifié 287 millions d'euros de fraude et les dispositifs de contrôle ont permis d'éviter le paiement de 200 millions d'euros", selon le directeur de l'Assurance maladie. 

En 2019, 1.650 agents affectés à la lutte contre la fraude et les indus ont vérifié "13 millions de factures, 23.000 enquêtes ont été ouvertes à la suite d'un préjudice constaté, et 8.800 actions en contentieux ont été ouvertes, contre 5.500 en 2014".

Selon des révélations du Parisien, la Caisse nationale d'assurance maladie a indiqué que, dans le détail, cette fraude émanant des assurés pour 51% des cas de fraudes, mais cela représentait seulement 21% du préjudice financier total. Les démarches frauduleuses des professionnels de santé ne représentent que 20% des cas mais elles pèsent en revanche 135,1 millions d’euros (48% du préjudice total). Parmi ces acteurs 48% sont des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmières libérales, kinés, transporteurs) et 31% des établissements de soins où la tarification à l'activité (T2A) a souvent été à l'origine de surfacturations.

Selon les travaux et les informations de la Cnam, des "groupes organisés" ont été découverts sur Internet. Ils diffusaient et multipliaient les pratiques illicites comme des arrêts de travail fictifs ou bien encore la facturation à l'Assurance maladie de médicaments qui finiront dans d'autres pays.

 

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 19/06/2020 - 14:11
La fraude : des sottises d'enfants turbulents
Rien ne presse. Nous avons tout juste encore le nombre de citoyens travailleurs pour résorber ces petits larcins. Il faut se mettre à l'esprit que ce sont des individus qui, la veille, viennent de sortir de la sauvagerie la plus fruste et qui découvrent un pays présenté comme un pays de cocagne où, en toute gratuité et amoralité, il suffit d'avancer la main pour prendre. Soyons généreux.
J'accuse
- 18/06/2020 - 15:22
... ou 20 fois plus
Il ne s'agit là que de la fraude identifiée, pas de la fraude totale !
La fraude réelle est inconnue, et évidemment considérablement plus élevée que ce qu'on sait.
C'est comme les saisies de drogues: seul un tout petit pourcentage est intercepté.