En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

03.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

04.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

05.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

06.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

07.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > Faits divers
Incidents lors de la Fête nationale
14 juillet : un pompier a été blessé par balle lors d'une intervention à Etampes
il y a 5 min 50 sec
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 5 heures 8 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 22 heures 22 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 23 heures 37 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 1 jour 15 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 55 min 59 sec
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 1 heure 54 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 4 heures 57 min
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 22 heures 10 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 23 heures 29 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 1 jour 1 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 1 jour 44 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 1 jour 1 heure
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Outil numérique

Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid

Publié le 27 mai 2020
L’application StopCovid vient d’être approuvée lors d’un vote à l’Assemblée nationale ce mercredi 27 mai. Les députés ont donné ce mercredi leur feu vert à l'application qui est censée aider à lutter contre l'épidémie.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’application StopCovid vient d’être approuvée lors d’un vote à l’Assemblée nationale ce mercredi 27 mai. Les députés ont donné ce mercredi leur feu vert à l'application qui est censée aider à lutter contre l'épidémie.

L'Assemblée nationale a voté, mercredi 27 mai, en faveur de StopCovid, une application pour smartphone qui va permettre de lutter contre l'épidémie de coronavirus en traçant les "cas contacts". Selon la rédaction des Echos, le vote s’est déroulé dans un climat tendu. 338 députés ont voté pour et 215 contre. 21 députés se sont abstenus. Ce vote non contraignant sera suivi, mercredi soir, d'un autre vote des sénateurs.

L’application StopCovid a donc été adoptée après quatre heures de débat. Le vote s'est déroulé dans un climat d'extrême tension.

Dans le détail, LREM et le Modem ont voté en grande majorité pour. La gauche a voté contre ainsi que les Républicains.

Les députés n'étaient pas appelés à se prononcer sur une loi à proprement parler, mais bien sur la déclaration du gouvernement "relative aux innovations numériques dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19", conformément à l'article 50-1 de la Constitution. 

Même si le vote était consultatif, Cédric O avait conditionné le déploiement de l'application à un résultat positif. 

StopCovid utilise le Bluetooth des smartphones pour identifier les personnes ayant été en contact (pendant plus de 15 minutes et à moins d'un mètre) avec des personnes atteintes du virus. L'objectif est de les alerter afin que ces indivius puissent ensuite s'isoler et ainsi éviter de nouveaux cas de contaminations.

L’application est basée sur le volontariat, l’effacement des données au bout de quatorze jours, l'absence de géolocalisation et un contrôle accru de la CNIL. 

StopCovid pourrait être accessible dès ce week-end. 

Vu sur : Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JBL
- 28/05/2020 - 08:18
Bof !
La majorité de l'assemblée nationale n'a rien voté, elle obéit aux ordres du pouvoir comme en Chine ou dans l'ex Union Soviétique. Le pouvoir exigerait l'annexion de la France à une puissance étrangère, qu'elle voterait comme une armée de zombies. Lamentable.
Le gorille
- 28/05/2020 - 00:02
Question...
Pourquoi discuter 4 heures, et sous tension par dessus le marché, sur un vote dont le résultat n'est que consultatif ? Finalement, ce vote ne permet de dire qu'une seule chose : ce n'est pas la majorité qui a les pieds sur terre. Et la majorité navigue dans les nuées de l'espace... comment dire ? peuplé d'orbites browniennes ?