En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex

02.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

03.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

06.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

07.

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

06.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Majorité plus faible qu'Edouard Philippe
L'Assemblée nationale accorde sa confiance au gouvernement de Jean Castex
il y a 51 min 27 sec
pépite vidéo > Insolite
Calme et sang-froid
Covid-19 : le tutoriel d’un parc d’attractions japonais pour adopter les bons gestes face au virus
il y a 2 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Nomination
Antiterrorisme : Laurent Nuñez sera nommé patron de la "task force" de l’Elysée
il y a 4 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : La ballade du soldat Odawaa" de Christian Rossi et Cédric Apikian, ambiance crépusculaire pour ce western moderne

il y a 6 heures 17 min
light > Justice
Taxes
Apple remporte une victoire importante face à Bruxelles
il y a 6 heures 54 min
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 8 heures 8 min
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 9 heures 6 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 11 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 12 heures 9 min
light > Media
Parole présidentielle
14 juillet : près de 9 millions de téléspectateurs étaient réunis pour l'interview d'Emmanuel Macron
il y a 1 heure 32 min
pépite vidéo > Politique
Fin du quinquennat
Retrouvez l'intégralité du discours de politique générale de Jean Castex
il y a 3 heures 27 min
pépites > Politique
Premier ministre
Discours de politique générale : retrouvez les principales annonces de Jean Castex à l'Assemblée nationale
il y a 5 heures 46 min
pépites > Politique
"Premier ministre bis"
Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex
il y a 6 heures 35 min
pépites > Faits divers
Incidents lors de la Fête nationale
14 juillet : un pompier a été blessé par balle lors d'une intervention à Etampes
il y a 7 heures 18 min
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 8 heures 18 min
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 11 heures 37 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 12 heures 20 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Image écornée pour Emmanuel Macron ?

Le gouvernement d'Edouard Philippe devient le plus instable de la Ve République après la démission de Jean-Paul Delevoye

Publié le 18 décembre 2019
Depuis le 21 juin 2017, le gouvernement d’Edouard Philippe a connu de nombreux changements. Avec la démission de Jean-Paul Delevoye, le seizième départ, il devient le plus instable de la Ve République.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le 21 juin 2017, le gouvernement d’Edouard Philippe a connu de nombreux changements. Avec la démission de Jean-Paul Delevoye, le seizième départ, il devient le plus instable de la Ve République.

L'actuel gouvernement d'Emmanuel Macron, dénommé "Philippe 2", est entré en fonction le 21 juin 2017, suite aux élections législatives. Il succédait au gouvernement "Philippe 1" nommé après l’élection présidentielle du 7 mai 2017. Il s’agit du 41e gouvernement de la Ve République.

La démission de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire chargé des retraites, constitue le seizième départ du gouvernement.

Le Premier ministre Edouard Philippe avait déjà reçu depuis juin 2017 les démissions de Richard Ferrand (pour présider le groupe LREM à l’Assemblée), et les départs de François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, après l’enquête sur le financement du MoDem.

En automne 2018, Nicolas Hulot, Laura Flessel et Gérard Collomb ont quitté le gouvernement. 

Lors du remaniement du 16 octobre 2018, Françoise Nyssen, Stéphane Travert, Jacques Mézard et Delphine Gény-Stephann ont aussi démissionné.

En mars 2019, une nouvelle salve de départs est intervenue. Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi avaient alors présenté leur démission pour des raisons de campagnes électorales pour l'investiture LREM à Paris et pour les élections européennes. 

En juillet 2019, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a été contraint de quitter le gouvernement suite aux nombreuses révélations sur ses dépenses et après la publication de photographies d'un dîner notamment avec des homards et de grands vins au menu. 

La démission de Jean-Paul Delevoye s'ajoute donc à cette longue liste.

A titre théorique et selon des informations de Ouest-France, le gouvernement "Philippe 2" aurait donc connu un départ de ministres tous les 57 jours (sur 908 jours, 16 départs ont été enregistrés).  

Selon la rédaction de Ouest-France, un gouvernement a connu plus de turbulences que le gouvernement d’Edouard Philippe. Le gouvernement Debré de 1959-1962 a en effet enregistré 17 départs sur une durée de 1.191 jours (pour un départ de ministre théoriquement tous les 70 jours).

Avec les démissions de François de Rugy et de Jean-Paul Delevoye, le gouvernement d'Edouard Philippe a donc malheureusement dépassé en fréquence de départs les gouvernements Valls 2 (2014-2016, un départ tous les 69 jours) et Chirac 1 (1974-1976, un départ tous les 63 jours).

Reste à savoir si l'année 2020 sera marquée par d'autres départs. La campagne des municipales devrait effectivement fortement impacter le gouvernement. Certains ministres pourraient se présenter lors des élections municipales de mars 2020. Ils devront faire un choix clair. Ils seront contraints de quitter le gouvernement s'ils sont élus maire. Le Premier ministre lui-même pourrait être concerné. Edouard Philippe devrait annoncer dans les prochains mois s'il sera candidat pour la mairie du Havre pour le futur scrutin municipal. 

Vu sur : Ouest-France
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 20/12/2019 - 20:28
Aucun commentaire d'un ou d'une ministre
du gouvernement pour dire " Personne ne l'a fait avant nous" ?
Gpo
- 18/12/2019 - 15:09
République exemplaire cramée
finie la confiance..stop au mépris et aux insultes de la part de ces petites gens
Dehors ce gouvernement composé de traitres arrivistes, menteurs fraudeurs..