En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

04.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 12 min 28 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 5 heures 16 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Santé
Stratégie contre le virus

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

il y a 5 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac
il y a 5 heures 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 23 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 5 heures 16 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 5 heures 16 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Ursula Von der Leyen, Angela Merkel, et Christine Lagarde, trois femmes qui ont transgressé les dogmes pour sauver l’Union européenne (et qui vont peut-être y parvenir...)

il y a 5 heures 20 min
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 21 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 23 heures 46 min
© ELVIS BARUKCIC / AFP
© ELVIS BARUKCIC / AFP
Nouvelle polémique ?

Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile

Publié le 20 novembre 2019
Une religieuse à la retraite qui souhaitait intégrer une résidence pour personnes âgées à Vesoul aurait été contrainte de retirer son voile. La sœur aurait été refoulée suite à son refus, selon RTL. Le maire de la ville de Vesoul, Alain Chrétien, a évoqué une "erreur d'appréciation".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une religieuse à la retraite qui souhaitait intégrer une résidence pour personnes âgées à Vesoul aurait été contrainte de retirer son voile. La sœur aurait été refoulée suite à son refus, selon RTL. Le maire de la ville de Vesoul, Alain Chrétien, a évoqué une "erreur d'appréciation".

Une bonne sœur à la retraite qui souhaitait intégrer une résidence pour personnes âgées tout en gardant son habit religieux et son voile aurait été refusée de l'établissement, selon des informations de RTL. 

Cette affaire aurait débuté en octobre 2018. La religieuse vivait dans un couvent dans la Drôme. Elle souhaitait revenir en Haute-Saône à Vesoul. Cette religieuse, âgée de 70 ans, a déposé un dossier d'admission dans une maison de retraite de la ville. 

Le centre communal d'actions sociales était prêt à l'accueillir dans un appartement aux Résidences autonomies (une structure pour personnes âgées) mais une condition avait été précisé : 

"dans le respect de la laïcité tout signe d'appartenance à une communauté religieuse ne peut être accepté". 

Elle aurait été contrainte de retirer son voile par respect des autres résidents et pour ne pas les gêner. Elle portait cet habit religieux depuis une cinquantaine d'années. La paroisse a trouvé un hébergement provisoire pour cette religieuse. 

Le maire de Vesoul, Alain Chrétien, a évoqué une "erreur d'appréciation", une "maladresse de service".  Il s'est exprimé dans les colonnes du Point sur cette affaire : 

"On n'aurait pas dû exiger de cette religieuse le retrait de son habit. La loi est claire : le principe de neutralité s'applique aux agents du service public, mais pas aux résidents. Mais se pose aussi le problème d'un bâtiment public municipal : dans cette résidence, il y a d'un côté un domaine public où chacun se retrouve, et une partie privative, donc une dualité de fonction qui peut engendrer une incertitude. Certes. Mais tout citoyen, c'est la loi, a le droit de porter des habits religieux. Y compris dans un bâtiment municipal. Et une religieuse est une citoyenne comme les autres".

Suite à cette affaire et dans le cadre de cet entretien, le maire de la ville a tenu à évoquer la laïcité et à dissiper toute polémique : 

"Soupçonner le maire de Vesoul de christianophobie serait paradoxal vu mon patronyme [ndlr : Alain Chrétien]. En fait, il y a eu une grande maladresse de service. Le sujet est tellement inflammable que les services sont tétanisés. Il existe une tension dans la société sur ce sujet, car on confond laïcité et sécularisme. La laïcité garantit l'égalité des religions ; le sécularisme, c'est l'absence de faits religieux dans la société. Le sujet n'est pas consensuel parce que chacun a sa propre définition. La loi de 1905 est très claire, mais la société a besoin d'une vision unique, partagée sur ce sujet. Une bonne sœur, un imam ou un rabbin ont tout à fait le droit de porter des habits religieux dans un espace public. Comme n'importe quel citoyen".

Vu sur : Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vu de très loin
- 21/11/2019 - 14:04
Le voile, un symbole chrétien aussi
Je trouve très bien que des religieuses restent voilées dans les espaces publics, comme les femmes musulmanes : d'abord par mesure d'équité.
Ensuite, je rigole, car cela enlève aux musulmans intégristes la possession exclusive de ce voile, qui prend là une autre signification : hé oui ! il peut avoir une autre signification que la soumission à l'homme, il a le sens d'un engagement à vivre une spiritualité pour le bien de l'humanité (vie de prière et de service des autres).
Ceolwyn
- 21/11/2019 - 09:40
On melange tout
et on est tres con, bref nous scions le branches de notre chêne qui nous abritait et nous supportait, pour laisser la place aux mauvaises herbes de l'Islam.
assougoudrel
- 20/11/2019 - 17:03
Le voile islamique
passe mieux. On est au fond du trou et on continue de piocher et de pelleter; je crois même qu'on a une pelleteuse Volvo pour aller au plus profond, vers la Chine.