En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Aberrant

PAC: L'usine à gaz qui fait perdre des milliards d'euros à la France

Publié le 18 juillet 2019
L'inefficacité administrative empêche de gérer et de toucher correctement les fonds auxquels la France a droit dans le cadre de la PAC.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'inefficacité administrative empêche de gérer et de toucher correctement les fonds auxquels la France a droit dans le cadre de la PAC.

Le Sénat s'intéresse à l'utilisation des fonds européens de développement et notamment sur ceux destinés à l'agriculture française. Objectif : comprendre pourquoi plusieurs milliards d'euros ont été perdus entre 2014 et 2018. En ce qui concerne la PAC, ce montant s'élève à 2,5 milliards d'euros.

C'est la note d'analyse de l'exécution budgétaire 2018 de la mission Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales qui a poussé plusieurs sénateurs à lancer une mission d'information sur le sujet. Cette note révèle en effet que le Fonds européen agricole de garantie (Feaga) et le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) ont perdu plus de 400 millions d'euros en 2014 et plus de 800 en 2015.

L'Opinion cite un témoin des débats qui révèle que "Parmi les personnes que les sénateurs interrogent, on trouve des utilisateurs du système qui ne comprennent pas comment il peut être aussi complexe et des hauts fonctionnaires qui se renvoient la balle".

Michael Restier, le directeur de l’Association nationale des pôles d’équilibre territoriaux et ruraux et des pays, explique "qu'en 2013, le gouvernement a transféré aux régions la gestion de l’argent de la PAC". Il ajoute : "Mais c’est intervenu en même temps que la programmation de la PAC 2014-2020 et que la fusion des régions françaises. On s’est retrouvé dans des imbroglios. Les nouvelles régions n’avaient pas des normes administratives homogènes, au sein d’un système français qui, lui-même, surtranspose les normes européennes".

Autre problème pointé du doigt : l’Agence de service des paiements de l’Etat (ASP) n'a pas transféré immédiatement aux régions outils et compétences. Le député LREM Jean-Baptiste Moreau décrit la situation " Les cahiers des charges des dossiers résultent de négociations entre les régions et l’Etat, ils sont incompréhensibles. Même les élus peinent à mobiliser les aides auxquelles les territoires ont droit. Et les aides arrivent tellement tard que les gens préfèrent y renoncer."

En résumé, alors que les exploitations françaises sont fortement endettées et que les investissements sont en baisse, seuls 65% des 11,4 milliards d'euros d'aide provenant de la PAC ont été engagées. Une situation ubuesque.

Vu sur : L'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

Abidal opéré "sans complication"

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DANIEL74
- 19/07/2019 - 08:28
C'est l'Etat qui tue la France !
En Allemagne dont l'agriculture a devancé la France il y a au ministère dit de l'agriculture 600 fonctionnaires contre 40 000 en France. C'est l'état providence, 80 % de frais de distribution et 20 % distribué et personne ne bouge !!! Sauf les gilets jaunes que nos oligarques confondent avec LEURS casseurs
Benvoyons
- 18/07/2019 - 13:38
Oui mais Allemagne Ministère de l'Agriculture 985 personnes
France 35000 personnes & il faut bien ponctionner pour les payer.
Fonctionnaires Agriculture Cour des Comptes( 18.480 en 1980 et 35.646 en 2006)
Le nombre d'Agriculteur baisse depuis 18.480 en 1980 et 35.646 en 2006 Bilan ( 1,9 million en 1980 & 0,9 million en 2005), alors que même la diminution de la part du secteur agro-alimentaire dans l’économie (2 % du PIB en 2005 contre 4,2 % en 1980)