En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 heures 8 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 8 heures 46 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 9 heures 35 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 10 heures 12 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 10 heures 50 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 11 heures 27 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 12 heures 57 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 13 heures 23 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 7 heures 6 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 8 heures 59 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 9 heures 56 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 11 heures 4 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 12 heures 54 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 13 heures 3 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 13 heures 25 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Avenir de la droite

L'élection du président des Républicains sera organisée en octobre

Publié le 07 juin 2019
Le parti Les Républicains traverse une crise majeure depuis la démission de Laurent Wauquiez et suite au départ de Valérie Pécresse. La date des élections du futur président du parti a été dévoilée. Ce vote, décisif pour l'avenir de la droite, sera programmé à la rentrée prochaine, au mois d'octobre.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parti Les Républicains traverse une crise majeure depuis la démission de Laurent Wauquiez et suite au départ de Valérie Pécresse. La date des élections du futur président du parti a été dévoilée. Ce vote, décisif pour l'avenir de la droite, sera programmé à la rentrée prochaine, au mois d'octobre.

L'élections du président Les Républicains va se dérouler à la rentrée prochaine, le 12 et le 13 octobre prochain. Un deuxième tour pourrait être programmé le 19 et le 20 octobre prochain. Cette information a été dévoilée par la Haute autorité du parti dans un communiqué. 

Le parti est confronté à une importante crise depuis la défaite aux élections européennes. La liste menée par François-Xavier Bellamy a récolté 8,48% des voix, un score historiquement bas. 

Les Républicains vont donc désigner un nouveau chef dans les prochains mois. Jean Leonetti remplace, par intérim, Laurent Wauquiez depuis sa démission.  

Les statuts du parti ont posé des difficultés pour l'organisation de ce futur scrutin. Un délai strict de 65 jours devait être imposé avec un vote cet été. Les Républicains, confrontés à un cas de force majeure, ont donc décidé de repousser l'échéance en octobre. 

La Haute autorité, composée de neuf juristes et élus qui s'étaient réunis mercredi, a convenu que le délai initialement prévu de deux mois à compter du départ de Laurent Wauquiez "en compromettrait même la faisabilité, en rendant problématiques les opérations préalables à l'élection, ainsi que la mise en place des moyens de vote".

"Plusieurs circonstances rendaient matériellement et techniquement impossible l'organisation d'une élection dans le délai de soixante-cinq jours prévu".

Selon des informations de Franceinfo, les candidats devront obtenir les signatures d'au moins 5% de parlementaires Les Républicains, environ une douzaine d'élus, ainsi que celles de 1% d'adhérents à jour de cotisation, environ 700 signatures. Ces chiffres devront être affinés définitivement par la Haute autorité le 14 juillet prochain. 

Les candidats pourront déposer leur candidature jusqu'au 13 août.

Les dates choisies par la Haute autorité seront soumises la semaine prochaine au bureau politique des Républicains.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ullman
- 11/06/2019 - 17:56
OULALA 2
Un parti politique, c’est jamais qu’un magasin qui met en vente commercialement des produits comme l’idéologie, la démagogie, la musique au pipeau etc. Et demain, on y rasera gratis.
Les Républicains, LR pour les intimes, ça ressemble un peu à un magasin qui fait faillite et qui va fermer faute de repreneur : il y en a comme ça des centaines, devenus absolument dégueu, dans la Nouvelle Aquitaine (je parle de ce que je connais).
Il faut dire que les produits un peu défraîchis mis en vente par LR le sont aussi, en moins fané, dans des boutiques plus récentes, avec de plus belles vitrines, mieux éclairées, et aussi qui communiquent de façon audible.
Et pour certaine, mieux placée : la rue du Faubourg Saint-Honoré, hein…
On a vu disparaître le MRP, la SFIO, le PSU… Passée une période de deuil (sincère) on se fera une raison aussi pour LR…
Ullman
- 09/06/2019 - 16:37
OULALA !!!
C’est bien optimiste, ça ! Ça suppose qu’il y ait encore un parti en octobre…
Et au train où ils partent, au parti…
Sinon, ils ont songé à rappeler Pierre LAVAL ?
Liberte5
- 08/06/2019 - 15:02
Ce sera la dernière chance de reconstruire un parti conservateur
Il faut en changer le nom et construire un corpus idéologique adapté à la situation de la France. Reconquérir les couches moyennes et les couches populaires, voilà l'objectif.