En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Sanka VIDANAGAMA / AFP
Christchurch
Brenton Tarrant, l'auteur présumé du massacre de Christchurch, vient d'être inculpé de terrorisme en Nouvelle-Zélande
Publié le 21 mai 2019
Le jeune homme de 28 ans est aussi inculpé pour d'autres faits intervenus au début du mois de mars
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jeune homme de 28 ans est aussi inculpé pour d'autres faits intervenus au début du mois de mars

En détention dans une prison de haute-sécurité néo-zélandaise depuis les faits, le jeune homme n'était pour le moment pas poursuivi en vertu du Terrorism Suppression Act de 2002. C'est maintenant chose faite, après une déclaration de la police aujourd'hui. La police a par ailleurs indiqué que "l'accusation défendra l'idée qu'un acte terroriste a été commis à Christchurch".

Certains experts estiment que cette inculpation, au titre de laquelle personne n'a jamais été condamné en Nouvelle-Zélande, pourrait donner de la visibilité à l'idéologie de l'Australien. Bill Hodge, professeur de droit à l'Université d'Auckland, a ainsi déclaré : "Il va pouvoir dire : "Je ne suis pas un terroriste, je suis un patriote." Les journaux locaux se sont par ailleurs mis d'accord pour rendre compte de l'hypothétique procès sans rapporter les vues suprématistes de l'auteur du massacre.

Le 15 mars dernier, 51 personnes de religion musulmane étaient abattues par ce jeune homme de 28 ans,  dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. L'attentat revendiqué, filmé et diffusé sur les réseaux sociaux par Brenton Tarrant est associé au manifeste qu'il a publié,  relayant la thèse du "Grand Remplacement".

 

Vu sur : New York Times
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 22/05/2019 - 10:04
Les Cons existent partout mais il semble moins nombreux
dans & par la Bible. En effet même s'il y a des violences dans la Bible ( pas incréée ) ( évolution des situations humaines de l'époque) le Nouveau Testament ( qui a lieu 650ans avant le Coran), ne préconise pas ça. Même pendant 350ans sa philosophie est venue jusqu'en Europe sans violence mais a seulement subit elle des violences. Après que Constantin en a fait une religion d’État cela en effet a changé la donne.
Mais le Coran a été créé par la Guerre, même un Génocide des tribus Polythéistes & Juives ( & le Coran en est fière ) & s'est répandu autour de la Méditerranée que par des Guerres de Colonisation & contre les autres religions existantes. Même cerise sur le gâteau entre eux car après Muhammad & bien les autres (4 califes tout de même) se sont entre tués pour le pouvoir suprême.
C'est la confirmation, que la violence est inhérente à la construction du Coran. Le Coran est Judéophobe, Christianophobe, Polythéistophobe, Athéophobe, anti tous les humains qui ne veulent pas croire en ce livre. En fait le Coran est régressif par rapport aux paroles du nouveau testament avec Jésus. Le Coran est la négation totale des paroles de Dieu en Jésus.
Signature: Je suis athée
MIMINE 95
- 21/05/2019 - 16:55
ET SUR LES MASSACRES AU SRI LANKA ?????
..... rien !