En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Nouvelle crise ?

Le Média : démission de la journaliste Aude Lancelin

Publié le 09 avril 2019
L’ancienne journaliste de "L'Obs" et de "Marianne", Aude Lancelin, a décidé de quitter la web TV "Le Média" ce mardi 9 avril 2019.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ancienne journaliste de "L'Obs" et de "Marianne", Aude Lancelin, a décidé de quitter la web TV "Le Média" ce mardi 9 avril 2019.

Nouveau rebondissement au sein de la rédaction de la web TV Le Média. La journaliste Aude Lancelin a annoncé son départ ce mardi. Elle dénonce un "putsch". L’assemblée générale de cette web TV doit élire une nouvelle direction. Aude Lancelin a annoncé sa démission de la présidence de l’entreprise de presse Le Média. La journaliste a officialisé cette décision en publiant un message sur Twitter : 

"Ce soir, l’assemblée générale de l’association du Média élira un nouveau bureau. Le résultat est connu d’avance. Celui-ci a été imposé par une écrasante majorité de personnages n’appartenant pas à notre équipe et dont, à une exception près, aucun n’est journaliste".

Aude Lancelin devrait aussi "bientôt" quitter la direction de la rédaction du Média

L’assemblée générale de ce média à statut associatif doit élire mardi soir une nouvelle direction suite à la démission de son trésorier. Des sources internes ont précisé à l’AFP qu’une liste dissidente composée d’anciens du Média comptait en prendre le contrôle, avant finalement de se ranger aux côtés d’une liste de consensus.

Aude Lancelin a tenu à clarifier sa position dans un communiqué

"Il n’est évidemment pas possible pour moi de travailler désormais sous la tutelle d’une coalition illégitime à tout point de vue qui a affiché ouvertement le souhait de me démettre et de s’imposer par la force".

Cette web TV de gauche a déjà connu un important conflit médiatique et judiciaire avec l’une de ses fondatrices, Sophia Chikirou. La chaîne a été confrontée à d’importantes difficultés financières notamment et à de nombreux départs comme Sophia Chikirou ou bien encore Noël Mamère.

Vu sur : Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

06.

Donald Trump réfléchirait à acheter le Groenland : l'île répond qu'elle n'est pas à vendre

07.

La guerre des changes aura lieu

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 10/04/2019 - 12:39
.!.
Où on peut constater que tout ce qui est "géré" par l'idéologie de Gauche est diablement efficace.!; Ca marche, ca permet de créer des emplois, d'assurer l'avenir, de rendre les gens heureux.!!!! Tous ces grands donneurs de leçons, de Mamère à Mélenchon, sont des gens formidables, efficaces.!. Et il y a encore au moins 40% des votants qui, dans notre pays, continuent de croire à ces gens là.