En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© WALTER DIAZ / AFP
Bouleversements
Climat : le taux de CO2 dans l'atmosphère n'a jamais été aussi haut depuis 3 millions d'années
Publié le 06 avril 2019
De nouvelles analyses montrent que le niveau actuel de CO2 dans l’atmosphère est égal à celui qu'a connu la Terre lors du Pliocène, quand les températures étaient alors 3 à 4°C plus élevées.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nouvelles analyses montrent que le niveau actuel de CO2 dans l’atmosphère est égal à celui qu'a connu la Terre lors du Pliocène, quand les températures étaient alors 3 à 4°C plus élevées.

Alors que les rejets de carbone causés par la production d'énergie ont atteint 33,1 gigatonnes en 2018, un record dû à une consommation de charbon sans précédent, de nouvelles analyses de carottes de glace et de sédiments marins prélevés en Arctique révèlent que le niveau actuel de dioxyde de carbone, un peu supérieur à 400 parties par million (ppm), a été dépassé pour la dernière fois il y a 3 millions d’années, pendant le Pliocène, et non pas il y a 800.000 ans comme on le pensait jusqu'ici.

A cette époque, les températures étaient alors 3 à 4°C plus élevées, des arbres poussaient en Antarctique et le niveau des océans était 15 mètres plus haut. 

"La fin du Pliocène est relativement proche de nous en terme de niveaux de CO2", a expliqué à l'AFP Matteo Willeit, chercheur au Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) et principal auteur d'une étude publiée cette semaine. "Nos modèles suggèrent qu'au Pliocène il n'y avait ni cycle glaciaire ni grosses calottes glaciaires dans l'hémisphère nord. Le CO2 était trop élevé et le climat trop chaud pour le permettre", ajoute-t-il.

Pour Martin Siegert, professeur de géoscience à l’Imperial College de Londres, avoir dépassé 400 ppm de CO2 n’implique pas une hausse du niveau des mers de l’ampleur de celle du Pliocène de façon imminente, mais des impacts majeurs sont inévitables, tôt ou tard. Le niveau des mers devrait augmenter entre 50 cm et un mètre d’ici la fin de ce siècle. "Il serait difficile que cela soit plus, parce que la fonte prend du temps. Mais ça ne s’arrête pas à 2100, ça continue", explique-t-il.

En octobre, les scientifiques du Giec tiraient la sonnette d’alarme : pour rester sous les 1,5°C, il faudrait réduire les émissions de CO2 de près de 50 % d’ici 2030. En 2018, elles ont au contraire progressé de 1,7% par rapport à l'année précédente.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
émission de CO2, climat
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 07/04/2019 - 18:25
En avril, je ne me découvre pas d'un fil
On sait désormais que El Nino existe depuis des siècles, les anciens épisodes de sècheresse catastrophique sont redécouverts peu à peu (dont le dernier date de s années 1877) ; on ne sait encore rien du climat planétaire, excepté les pédants suivis par les trouillards écologiques. Nous sommes plus à la merci d'un volcan islandais qui se mettra vraiment en colère : nous n'avons connu récemment qu'une bouffée de cigarette ! Justement, un volcan de cette contrée priva jadis l'Irlande, paraît-il, au VIe siècle, de trois années de pain... Voici venu le temps des grands prêtres des dieux de la pluie et du soleil.
moneo
- 07/04/2019 - 17:17
Pour vous faire sourire même si c'est à pleurer
https://www.dreuz.info/2019/03/30/petits-malins-comment-savent-ils-que-la-temperature-se-rechauffera-dans-10-ans-ils-ne-savent-meme-pas-combien-il-fera-dans-1-heure/?fbclid=IwAR2pKnuoqxUqU6DbrcJQ4oI-xjnyqAGlnpQ5NIOkaKvO5KG4TeH-0laHNKU

ils nous prennent pour des cons mais apparemment ça marche et pas un politique n'ose dire arrêtez de nous raconter des balivernes
Anouman
- 07/04/2019 - 11:42
CO2
Environ une fois par semaine on a droit à un scoop pour nous faire peur sur le climat, annonce de catastrophe potentielle si on ne fait rien. Alors là vous avez peur? Si ce n'est pas le cas c'est que le lavage de cerveau n'a pas encore fonctionné. Il faudra continuer à vous annoncer des horreurs. Il faudrait quand même que les actions des fabricants de voitures électriques, d'éoliennes et autres panneaux solaires augmentent de valeur. Parce que la transition énergétique c'est surtout un marché juteux.