En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© STR / AFP
Ils sont là, dans les campagnes, dans les villes
Pour François Hollande, l’extrême droite "arrivera au pouvoir en France un jour"
Publié le 31 mars 2019
Dans un entretien accordé au Parisien, l'ancien chef d'Etat revient sur la "menace" de l'extrême-droite.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien accordé au Parisien, l'ancien chef d'Etat revient sur la "menace" de l'extrême-droite.

A l'occasion de la sortie mercredi d'une version actualisée de son livre "Les Leçons du pouvoir", François Hollande est revenu pour Le Parisien sur de nombreux sujets dont les Gilets jaunes, le Grand débat et la montée de l'extrême-droite.

Sur le mouvement des Gilets jaunes, l'ancien président ne regrette pas d'avoir soutenu le mouvement et pointe du doigt le gouvernement pour ne pas avoir su trouver plus rapidement une issue suite à laquelle "ce mouvement n’aurait pas eu cette ampleur, et nous n’aurions pas connu les excès que nous constatons". Il a notamment fait le parallèle avec sa gestion de la crise des "Bonnets rouges" lorsque son gouvernement avait décidé de renoncer à l'écotaxe : " Le recul est parfois préférable à l’entêtement".

François Hollande critique également la gestion du maintien de l'ordre lors des manifestations. Selon lui les interdictions de manifester "décidées ces derniers jours auraient dû l’être plus tôt. (Il) aurait immédiatement interdit de manifester dans certains lieux. Comme les Champs-Élysées". Pour lui l'armée n'a également pas vocation "à agir pour le maintien de l’ordre".

 Il est en revanche plus enthousiaste concernant le Grand débat, "une méthode pertinente" pour "sortir d’une crise".

Mais là où François Hollande s'attarde le plus c'est la montée des populismes et de l'extrême-droite. Après avoir taclé " l’Italie de Matteo Salvini ou la Hongrie de Viktor Orban (qui) veulent que l’Europe n’avance plus", il "alerte" sur les risques de montée du nationalisme. "La gauche comme la droite ne doivent céder ni à l’outrance ni à la surenchère" déclare-t-il, ajoutant que les partis "classiques" "doivent être de nouveau des alternatives crédibles et mobilisatrices, sinon le face-à-face entre le pouvoir actuel et l’extrême droite peut mal finir."

Il a cependant tenu à différencier la France Insoumise du Rassemblement National. Pour l'ancien président "la menace vient de l’extrême droite. Je l’affirme, un jour elle arrivera au pouvoir en France. En 2022 ou plus tard… puisqu’elle prétendra que c’est la seule qui n’a pas été essayée !"

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alam
- 02/04/2019 - 23:23
Assez !
Si l' extrême droite ( je dirais plutôt le populisme) arrive au pouvoir, il y aura grandement contribué. Quel cynisme!
tubixray
- 02/04/2019 - 16:49
avis de connaisseur
Pas au même niveau que F. Mitterrand qui fit la courte échelle au FN pour qu'il entre à l'assemblée nationale en espérant que le PS (ou l'union de la gauche, ne sait plus) conserverait la majorité absolue.
Vauban constate à juste titre que J. Chirac qui avait été élu pour réparer 14 ans de méfaits de la gauche, n'a rien fait hormis faire revenir la gauche au gouvernement par une dissolution en 1997...
Anouman
- 01/04/2019 - 20:57
Prédiction
Si pour une fois il avait raison ce serait une bonne chose. Mais l'expérience montre qu'il dit toujours n'importe quoi et sur n'importe quel sujet.