En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Accusations
Jean-Luc Mélenchon dénonce les pratiques de Quotidien devant le tribunal
il y a 6 heures 50 min
light > Culture
Bonheur des fans
Un nouvel album posthume de Johnny Hallyday va sortir le 25 octobre
il y a 7 heures 34 min
pépites > International
Idéologie
Chine : les journalistes des médias d'Etat vont être soumis à un test de fidélité envers le président Xi Jinping
il y a 8 heures 41 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
L'avenir de la Syrie au cœur de la réunion tripartite entre l'Iran, la Turquie et la Russie
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Santé
Santé

Vers de nouveaux médicaments capables d’atténuer les douleurs liées au vieillissement

il y a 10 heures 53 min
pépites > Politique
"Macron's Moment"
Emmanuel Macron dresse le bilan de son mandat et de la crise des Gilets jaunes dans le magazine Time
il y a 12 heures 17 min
décryptage > Politique
Réformes

Cet obstacle qui bloquera toute véritable simplification administrative aussi longtemps qu’il ne sera pas levé

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 15 heures 56 min
light > Culture
Principe de précaution
Les Journées du patrimoine menacées par la mobilisation des Gilets jaunes
il y a 7 heures 16 min
pépites > France
Sécurité
Manifestation des Gilets jaunes : dispositif sécuritaire renforcé à Paris ce samedi 21 septembre
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "Les Dictateurs" de Jacques Bainville

il y a 9 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les aiguilles se décentrent et quand les couleurs se concentrent : c’est l’actualité des montres quand vient l’automne
il y a 10 heures 34 min
pépites > Justice
LFI
Trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon
il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Calendrier
Xavier Bertrand "pense" à la présidentielle de 2022
il y a 12 heures 56 min
décryptage > France
Un vrai café
Financement

SOS, le groupe associatif capable de rassembler 200 millions d’euros pour sauver les cafés de nos campagnes (oui, mais les sauver de quoi au juste...?)

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 15 heures 53 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 16 heures 12 min
© BARTOSZ SIEDLIK / AFP
© BARTOSZ SIEDLIK / AFP
Vestiges de l'Histoire

L'immense défi des conservateurs travaillant au musée national d'Auschwitz-Birkenau

Publié le 17 janvier 2019
Les conservateurs du mémorial d'Auschwitz-Birkenau font tout ce qui est en leur pouvoir afin de préserver les vestiges et la mémoire de celles et ceux qui ont été assassinés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les conservateurs du mémorial d'Auschwitz-Birkenau font tout ce qui est en leur pouvoir afin de préserver les vestiges et la mémoire de celles et ceux qui ont été assassinés.

Les conservateurs du musée d'Auschwitz-Birkenau travaillent avec minutie sur la sauvegarde de la mémoire des victimes de la barbarie nazie comme le révèlent les journalistes du Spiegel. Ces restaurateurs ont généralement appris leur métier en travaillant sur des œuvres d'art anciennes, des fresques ou des sculptures du Moyen-Age. 

Les éléments laissés par les victimes ou les auteurs de l'Holocauste sont étudiés et restaurés dans les laboratoires de conservation. Le personnel travaille notamment sur le ralentissement de la détérioration des objets. L'une des conservatrices travaille notamment sur une valise apportée à Auschwitz. Son propriétaire pensait qu'il serait possible de porter ses propres vêtements dans le camp. Chaque personne arrivant dans le camp de concentration était obligée de remettre immédiatement ses bagages. Le contenu était alors saisi par les SS.

Dans les zones de stockage et les salles d'exposition du musée, il y a environ 3.800 valises, 5.000 brosses à dents et 110.000 chaussures. Des prothèses, des lunettes et d'autres objets laissés par les prisonniers sont aussi présents. 

Environ 1,1 million de personnes, dont 1 million de Juifs, ont été tués dans le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau.

Le mémorial d'Auschwitz-Birkenau souhaite conserver son authenticité. Cette authenticité permet d'immuniser l'Holocauste contre le doute et le déni. L'authenticité sert de bouclier. L’administration du musée d’État d’Auschwitz-Birkenau demande à ses 400 employés de poursuivre l'objectif clair de "préserver l’authenticité" à travers les différentes étapes d'entretien et de préservation du site et des différents objets conservés.

Le 27 janvier marquera le 74e anniversaire de la libération des camps d'Auschwitz-Birkenau. Les deux camps s'étendent sur 191 hectares et à travers 155 bâtiments avec près de deux kilomètres de voies ferrées. L'état de nombreux bâtiments et des vestiges historiques continue de se détériorer. Les efforts nécessaires pour les entretenir ne cessent de s'intensifier. Les 14 kilomètres de barbelés ont par exemple été remplacés à plusieurs reprises. Certains panneaux en bois sont des répliques. La première chambre à gaz sur le périmètre du site a été partiellement reconstruite par les fondateurs du musée. Le panneau "Arbeit macht frei" ("le travail vous libère") à l'entrée du camp principal d'Auschwitz a également été remplacé. Après le vol de l'original en décembre 2009, le site du mémorial en a érigé un nouveau. 

L'ancien camp principal d'Auschwitz est donc à la fois un site commémoratif et un musée grâce au travail des conservateurs. Cette approche du patrimoine historique ne se limite pas à Auschwitz. Des parties du camp de Buchenwald ou de Neuengamme sont également utilisées pour des expositions.

En 2009, la Fondation Auschwitz-Birkenau a été créée et a été financée à hauteur de 120 millions d'euros par une alliance internationale de pays et d'institutions afin d'assurer la pérennité du mémorial. Le gouvernement fédéral allemand et les États allemands ont fourni la moitié de cette somme. Depuis lors, les réparations les plus urgentes sont effectuées avec l’argent de la fondation. 

Le résultat des restaurations, au camp de Birkenau notamment, aboutit à ce que les visiteurs du camp voient une version améliorée de la misérable réalité à l'époque. Aucune des casernes en bois qui se trouvent à Birkenau n’est par exemple dans son état d’origine.

Andrzej Kacorzyk, directeur adjoint du musée et responsable du centre d'éducation du site commémoratif, s'est confié à la rédaction du Spiegel

"Aujourd'hui, nous utilisons d'autres méthodes pour transmettre nos connaissances. Nous n'expliquons plus l'histoire du camp dans ses détails à Birkenau, nous guidons plutôt les visiteurs le long du chemin historique, de la porte à travers les rampes de déchargement jusqu'aux chambres à gaz."

La nouvelle approche éducative met davantage l’accent sur une expérience sensorielle.

Au cours des vingt dernières années, le nombre de visiteurs à Auschwitz a été multiplié par cinq, passant de 400 000 à 2,2 millions par an.

Vu sur : Spiegel
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires