En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Travail de reconstruction
Attentat de Strasbourg : plus d'un millier de personnes ont bénéficié de la cellule d'urgence psychologique
Publié le 11 janvier 2019
Les consultations de suivi psychologique resteront ouvertes pendant encore de nombreuses semaines. Le marché de Noël et les rues de Strasbourg avaient été ciblées par Cherif Chekatt le 11 décembre dernier.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les consultations de suivi psychologique resteront ouvertes pendant encore de nombreuses semaines. Le marché de Noël et les rues de Strasbourg avaient été ciblées par Cherif Chekatt le 11 décembre dernier.

La cellule d'urgence psychologique a permis d'aider plus d'un millier de personnes après l'attentat perpétré par Cherif Chekatt. Cette information a été communiquée ce vendredi 11 janvier par le responsable de la cellule d'urgence médico-psychologique, Dominique Mastelli, auprès de nos confrères de France Bleu Alsace.

Deux plateformes téléphoniques avaient été mises en place par les Hôpitaux universitaires de Strasbourg afin d'assurer le suivi psychologique, le 03.88.11.62.12 (pour les adultes), le 03.88.11.52.48 (pour les mineurs).

Les consultations seront ouvertes encore pendant des semaines et de nombreux mois.   

Dominique Mastelli, médecin psychiatre des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, a évoqué, auprès de France Bleu Alsace, l'impact psychologique de l'attaque. 

"Le fait de revivre à distance l'événement peut être très fort lors des dates anniversaires. L'impact psychologique peut être direct, pour les personnes qui ont vu quelque chose le soir de l'attentat. Il peut aussi être indirect, parce que quelqu'un de très proche a vécu les choses, ou parce qu'on s'est senti en danger de mort le soir de l'attentat".

Le 11 décembre dernier, la ville de Strasbourg était marquée par une nouvelle attaque terroriste. L'attentat mené par Cherif Chekatt au moment du marché de Noël a fait cinq victimes et onze blessés. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 13/01/2019 - 15:24
La France est devenue la POUBELLE du Monde!...
Ce n'est pas en créant des ''cellules d'urgence psychologique ''que l'on éradiquera le terrorisme islamique!Après l'attentat du 14 juillet,à Nice,des ''cellules psychologiques''avaient été crées:cela n'a pas empêché les musulmans de continuer à commettre des attentats.Pour assurer la ''sécurité'' des Français nos gouvernants doivent empêcher les musulmans d'entrer en France,il faut qu'ils EXPULSENT les clandestins,les ''fichés S'',les djihadistes,les délinquants musulmans qui encombrent nos prisons...eux,les musulmans n'ont pas eu de scrupule pour CHASSER les non-musulmans de leur pays natal et leur voler leurs biens..J'ai assisté à l'explosion de la bombe placée dans le Milk-Bar d'Alger et à celle de la Cafétéria de la rue Michelet (à Alger):je n'ai pas eu droit à une ''cellule psychologique'',je me suis seulement rendue compte que nos gaucho-islamo-collabos avaient donné à une rue de notre capitale le nom de la terroriste responsable de la mort de dizaines de ''civils innocents''!...