En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 7 heures 18 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 7 heures 56 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 15 heures 36 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 16 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 7 heures 38 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 9 heures 40 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 11 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 12 heures 34 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 15 heures 18 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 15 heures 33 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 15 heures 48 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 16 heures 1 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 16 heures 39 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 16 heures 43 min
© BORIS SABIN / AFP
© BORIS SABIN / AFP
Biodiversité

Espagne : une guêpe menace les récoltes de châtaignes

Publié le 26 décembre 2018
Les châtaignes sont de plus en plus utilisées comme protéines de substitution dans les régimes végétaliens et végétariens. Elles sont très prisées à Noël également. Une petite guêpe invasive venue de Chine menace pourtant la récolte de châtaignes en Espagne.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les châtaignes sont de plus en plus utilisées comme protéines de substitution dans les régimes végétaliens et végétariens. Elles sont très prisées à Noël également. Une petite guêpe invasive venue de Chine menace pourtant la récolte de châtaignes en Espagne.

La vallée de Genal, dans le sud de l'Espagne, est réputée pour ses châtaigniers et son microclimat. Selon des informations de la BBC, les agriculteurs de la région sont inquiets. Cette année, il y a beaucoup moins de châtaignes à cueillir. 

Selon Julio Ruiz, un agriculteur de la région, interrogé par la BBC, "nous avons perdu au moins 30% de notre production habituelle. Tout est de la faute d'une petite guêpe."

La Dryoscomus kuriphillus katsumatsu (avispilla en espagnol), la guêpe biliaire du châtaignier, cause d'énormes dommages environnementaux et économiques dans la vallée. 

Selon Antonio Pulido, ingénieur forestier chargé de la lutte contre les nuisibles, l’avispilla est un insecte parasite originaire de Chine.

"C'est une espèce exotique qui n'a pas de prédateur naturel indigène. L'infestation principale se situe dans l'œuf où la croissance est retardée. En conséquence, les fleurs et les fruits ne peuvent pas se développer et la santé et la vitalité de l'arbre sont compromises. Toutes les variétés de châtaignes sont affectées."

Depuis les débuts de l'infestation dans la région depuis trois ans, d'innombrables arbres sont morts. La plupart des agriculteurs de la région dépendent des châtaignes qui sont exportées vers la France pour une transformation spécialisée. Introduire une autre espèce exotique pour lutter contre ce fléau risquerait de bouleverser la biodiversité locale. 

Les châtaigniers et l’économie de la vallée de Genal sont donc menacés par cette espèce exotique.  La récolte représente un revenu annuel de 10 millions d'euros.

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires