En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© AFP / PHILIPPE LOPEZ
Oboloss
Quand Danièle Obono lance un « boloss » à l'Assemblée Nationale
Publié le 20 décembre 2018
Défiée par l'animateur Cauet sur Twitter, la députée de la France Insoumise a lâchée cette expression lors des questions posées au gouvernement hier.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Défiée par l'animateur Cauet sur Twitter, la députée de la France Insoumise a lâchée cette expression lors des questions posées au gouvernement hier.

Le langage des jeunes a traversé les murs de l'Assemblée Nationale. Hier, lors des questions posées au gouvernement concernant le pouvoir d'achat, Danièle Obono a placé un mot qui a semble-t-il surpris toute la salle. Alors qu'elle s'adressait à Edouard Philippe, la députée de la France Insoumise a alors balancé : « Monsieur le Premier Ministre, arrêtez de prendre les gens pour des boloss ! »

« Boloss », proche de l'expression « bouffon » et qui qualifie quelqu'un de stupide, un mot peu commun dans la bouche d'un député. Mais cette expression ne vient pas de nulle part. Danièle Obono a en fait relevé un défi lancé par Cauet.

En octobre dernier, l'animateur de la radio NRJ, avait réagi à un tweet d'Obono qui commentait une intervention de Sophia Chikirou sur BFM TV : « Elle leur a mis le feu, la misère » avait-elle tweeté. Cauet en avait alors profité pour lui lancer son défi : « Ça a changé le langage des députées ou c’est moi ?! Allez maintenant vous devez placer #bolos à l’assemblée nationale. » Ce à quoi avait répondu la députée LFI : « Sinon, nous on parle plutôt de #quille ou de #branquignole, mais ok, à la 1ère occaz on essaie de vous caser #bolos (y'a de quoi faire !) »

Défi relevé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
07.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous addicts à la polémique : votez-vous encore pour ce que les candidats se proposent de faire ou uniquement pour ce qu’ils sont ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J.B.
- 22/12/2018 - 11:17
c cui ki di
kiè !
ISABLEUE
- 20/12/2018 - 17:04
bécasse obono
comment s'étonner que les gens ne supportent plus les politiques... On laisse vraiment entre n'importe qui à l'assemblée nationale. Pauvre France;..
assougoudrel
- 20/12/2018 - 16:15
Cette pintade folle fait en
France, ce qu'elle n'oserait pas faire dans son Gabon natale. Cette Assemblée Nationale mérite un nettoyage au Karcher, puis, un bon désodorisant.