En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Fusillade
Attaque à Strasbourg : trois morts et plus d'une dizaine de blessés
Publié le 12 décembre 2018
Le point sur la situation à 9h30 après l'attaque qui a endeuillé la ville de Strasbourg hier soir.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le point sur la situation à 9h30 après l'attaque qui a endeuillé la ville de Strasbourg hier soir.

Un homme a ouvert le feu mardi soir dans le centre historique de la ville où se tient le traditionnel marché de Noël. Toujours en fuite, le parquet anti-terroriste a été saisi de l’affaire alors que le secrétaire d’Etat Laurent Nuñez invite à la prudence quant aux motivations de l’acte. 
Le suspect, Chérif C. est né à Strasbourg est âgé de 29 ans et est connu par les services de police notamment pour des faits de braquage. Il est fiché S et était suivi par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Laurent Nuñez a déclaré que « C’est un individu connu de nos services, il a fait plusieurs séjours en prison et c’est à l’occasion de ces séjours qu’il a été repéré pour une radicalisation dans sa pratique religieuse".


Tard dans la nuit, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a tenu une conférence de presse pour faire le point. Il a d’abord infirmé le bilan donné par le maire de Strasbourg qui faisait état de quatre morts pour baisser ce chiffre à trois personnes décédées. Le dernier bilan communiqué par la préfecture du Bas-Rhin fait état de 16 victimes dont trois personnes mortes, 8 blessés graves et cinq blessés légers.
Sur le déroulé de l’attaque. Le ministre de l’Intérieur confirme que les premiers échanges de coups de feu ont eu lieu peu avant 20h aux abords du marché de Noël. Entre 20h20 et 21h, l’homme est confronté par deux fois aux forces de sécurité avec systématiquement des échanges de coups de feu. 


On compte 350 personnels mobilisés pour tenter de mettre un terme à la cavale du suspect. A 2h30, le dispositif comptait deux hélicoptères, le RAID, la BRI et des forces de l’opération Sentinelle. Le ministre a ajouté que des « moyens supplémentaires étaient en cours d’acheminement sur Strasbourg ».
Il a aussi ajouté que plusieurs centres d’aide psychologiques avaient été ouverts à divers endroits de la ville pour ceux qui peuvent en éprouver le besoin. Toutes les manifestations prévues aujourd’hui à Strasbourg ont été annulées.
Le niveau du plan Vigipirate a été réhaussé en « Alerte attentat ». Le plus haut niveau disponible. Les contrôles aux frontières ont été renforcés et les « contrôles sur l’ensemble des marchés de Noël de France vont être renforcés pour éviter le risque de mimétisme ».
Laurent Nuñez se dit ce matin "indigné" par les "thèses complotistes" qui se sont répandues sur les réseaux sociaux quelques heures à peine après la tuerie. "Je suis indigné par cela, comment peut-on dire des choses pareilles ?" a-t-il déclaré.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
06.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 15/12/2018 - 16:12
Les fous d'Allah!
Les ''vrais'' Français ne sont plus en sécurité dans leur pays à cause des islamo-collabo qui les gouvernent!Ainsi le ministre de l'Intérieur,monsieur Castaner,veut rapatrier,chez nous,les djihadistes ayant combattu contre la France!Les gauchistes donnent à des rues de notre capitale le nom de terroristes musulmans ayant tué des ''civils innocents'',ces gauchistes font entrer,en France,des musulmans qui répandent la terreur dans notre pays,des ''fous d'Allah'' qui tuent des ''Français'' innocents pour une cigarette refusée,pour un simple regard,pour une remarque,ou parce qu'ils se trouvent dans un ''marché de Noël..ces musulmans qui ont transformé certaines villes françaises (Marseille,la Seine-Saint-Denis,etc..) en zones de non-droits...ces musulmans qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal,qui ont tué et torturé des ''civils innocents''afin que leur pays soit ''indépendant'' et,quand ils ont obtenu cette ''indépendance'',ils ont enlevé,torturé,massacré des milliers de non-musulmans ''innocents'',ils ont ''nationalisé'' les biens des non-musulmans,etc..etc...