En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 5 min 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 9 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 45 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 23 min 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 3 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 21 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 1 heure
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 1 jour 2 heures
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Aube de l'humanité

Nos lointains ancêtres ne seraient pas directement responsables de la disparition des grands mammifères en Afrique

Publié le 23 novembre 2018
Selon une nouvelle étude, les premiers êtres humains ne seraient pas directement à l'origine de la disparition des espèces de mammifères de grande taille en Afrique.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une nouvelle étude, les premiers êtres humains ne seraient pas directement à l'origine de la disparition des espèces de mammifères de grande taille en Afrique.

Aujourd'hui, l'Afrique abrite encore cinq espèces de mammifères herbivores de grande taille. Il y a des millions d'années, beaucoup plus d'espèces d'herbivores géants subsistaient. L'origine réelle de leur disparition demeure un mystère mais beaucoup d'experts ont pointé du doigt par le passé nos ancêtres carnivores qui utilisaient des outils. 

Une transition de la consommation principalement de légumes et de fruits à une consommation de viande prédominante pourrait avoir entraîné l'évolution des grands cerveaux humains. Cette transition s'est produite de concert avec le développement d'outils en pierre, qui auraient permis à nos ancêtres de dépecer les carcasses d'animaux. 

Des chercheurs viennent pourtant de dévoiler que la disparition des mammifères a commencé bien avant l'apparition des êtres humains. Tyler Faith, du Natural History Museum de l'Utah, et ses collèges ont précisé que les changements environnementaux ont conduit à ces extinctions à travers notamment l'expansion des prairies avec la baisse des niveaux de dioxyde carbone atmosphérique (CO₂). 

Afin de déterminer si les humains ont joué un rôle, les chercheurs ont effectué un bilan sur sept millions d'années d'extinctions d'herbivores en Afrique de l'Est. Ils se sont concentrés sur les espèces les plus grandes, les "mégaherbivores", qui pèsent plus de 2.000 livres (907 kg). Aujourd'hui, seuls les éléphants, les hippopotames, les girafes et les rhinocéros blancs et noirs entrent dans cette catégorie.

Les résultats de l'analyse ont démontré qu'au cours des sept derniers millions d'années, près de 28 lignées de grands mammifères ont disparu en Afrique. 

Le déclin des herbivores a commencé il y a environ 4,6 millions d'années. Le taux de déclin n'a pas changé depuis l'apparition de l'Homo erectus, l'un des plus anciens ancêtres humains qui auraient pu contribuer aux extinctions. 

Selon le Dr Faith, cité par nos confrères de la BBC

"Ce processus d'extinction remonte à plus d'un million d'années avant les tout premiers témoignages d'êtres humains fabriquant des outils ou qui dépeçaient des carcasses d'animaux et bien avant l'apparition de toute espèce d'hominidé capable de les chasser, à l'instar de l' Homo erectus".

Les chercheurs ont également examiné les enregistrements des tendances climatiques et environnementales. Ils concluent que le climat est un coupable beaucoup plus probable que les humains. Le changement climatique semble bien être, aux yeux des chercheurs, à l'origine du remplacement de grands arbustes et d'arbres par des prairies. Ces modifications et ces évolutions ont eu des conséquences désastreuses sur les mammifères de grande taille en Afrique. 

 

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
mammifères, Afrique, Humanité
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 25/11/2018 - 20:29
concentration en CO2
À cette époque, la proportion de CO2 dans l'air était presque deux fois plus forte qu'aujourd'hui. Mais ne le dites pas trop fort.
J'accuse
- 24/11/2018 - 23:36
Homo culpabilis
Pourquoi pensait-on que des hommes de l'époque auraient, avec des armes rudimentaires, privilégié la chasse aux énormes mammifères, beaucoup plus difficiles à tuer que les petits et moyens, sans être capables de pouvoir en manger toute la viande ?
Des idéologues veulent toujours accuser l'homme, d'hier et d'aujourd'hui, de tout ce qui est considéré comme néfaste sur Terre. Trop de CO2 ou pas assez, c'est toujours de notre faute.
pale rider
- 24/11/2018 - 09:10
Ah malheureusement Macron-Jupiter n'était pas inventé
Il aurait baissé les taxes sur le gaz pété par les mammifères et tout serait rentré dans l'ordre