En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Joshua LOTT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Punition

Tesla : Elon Musk quitte la présidence du conseil d’administration mais reste directeur général

Publié le 30 septembre 2018
L'emblématique patron de Tesla, accusé de fraude par le gendarme de la bourse américain, est aussi contrait à payer une amende de 20 millions de dollars.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'emblématique patron de Tesla, accusé de fraude par le gendarme de la bourse américain, est aussi contrait à payer une amende de 20 millions de dollars.

Elon Musk a réussi à sauver les meubles. Deux jours après l'annonce par le gendarme de la bourse américaine de son intention poursuivre le dirigeant de Tesla pour fraude, un accord a été trouvé entre les parties. Publié samedi par la la Securities and Exchange Commission (SEC), cet accord prévoit qu'Elon Musk abandonne la présidence du conseil d'administration de l'entreprise qu'il dirigeait, pendant trois ans, et qu'il paye personnellement 20 millions de dollars d'amende. L'entreprise doit, elle aussi, s'acquitter de la même somme. 

"L'ensemble des mesures annoncées aujourd'hui sont faites pour répondre aux actes reprochés en renforçant la gouvernance d'entreprise de Tesla et la supervision, afin de protéger les investisseurs", a souligné Stephanie Avakian, co-directrice à la SEC. Cette dernière réclamait que Elon Musk soit banni à vie de la direction d'une entreprise cotée, mais cet accord permet au patron d'éviter cette éventualité extrême.

En plus du départ d'Elon Musk, deux postes d'administrateurs indépendants sont créés et un nouveau comité d'administrateurs est établi. De nouvelles procédures de contrôle de communication des informations aux actionnaires vont aussi être mises en place. L'objectif est d'éviter que l'homme d'affaires en fasse à sa tête, sans en avertir le conseil d'administration.

"Le résultat de cet accord à l'amiable, c'est qu'Elon Musk ne sera plus président du conseil d'administration de Tesla, que celui-ci va adopter d'importantes réformes y compris une obligation de superviser la communication de Musk avec les investisseurs et les deux vont payer des amendes", a déclaré Steven Peikin, lui aussi co-directeur de la SEC.

Musk était accusé d'avoir induit en erreur les investisseurs en évoquant dans un tweet un retrait de la Bourse de son entreprise lorsque l'action atteindrait 420 dollars. Dans un Tweet, il avait écrit qu'il avait déjà sécurisé les financements nécessaires à ce retrait, ce qui était faux. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires