En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© KHALED DESOUKI / AFP
Mystère
Crash du vol EgyptAir : l'hypothèse d'un incendie à bord se confirme
Publié le 26 mai 2018
Le vol MS804, qui effectuait un vol Paris-Le Caire, s'était abîmé en mer au large d'Alexandrie le 20 mai 2016. L'Egypte avait privilégié la thèse de l'attentat, mais pas la France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le vol MS804, qui effectuait un vol Paris-Le Caire, s'était abîmé en mer au large d'Alexandrie le 20 mai 2016. L'Egypte avait privilégié la thèse de l'attentat, mais pas la France.

Le mystère du crash de l'Airbus A320 d'EgyptAir, qui s'est écrasé en mer au large de l'Egypte le 20 mai 2016, faisant 66 morts (dont 15 Français), est-il en passe d'être résolu ? Depuis le drame, les enquêteurs n'ont jamais trouvé la cause de l'accident. Selon le ministre égyptien de l'aviation civile, Chérif Fathi, "la possibilité d'un attentat est plus grande que celle d'un problème technique", mais aucune revendication terroriste n'a été faite. Les autorités françaises ont, elles, toujours réfuté la thèse de l'attentat.

 

Il semblerait que ces dernières soient plus proches de la vérité, selon de nouvelles informations révélées par le Parisien. Les autorités égyptiennes ont transmis un document de "préinformation" selon lequel un "feu à bord" et dans "le cockpit" serait à l'origine de la disparition de l'appareil. L'équipage aurait signalé "un feu intense" avant que la communication ne soit coupée.

 

Reste que tout n'est pas encore éclairci. "Il serait temps que les données brutes des boîtes noires de l’appareil soient transmises à la justice française pour analyses car le BEA français n’en dispose toujours pas", regrette dans Le Parisien Me Sébastien Busy, l’un des avocats de l’association des familles des victimes de cet accident. "L’Égypte, qui a l’autorité d’enquête sur ce crash, offre souvent une coopération chaotique sur fonds de chantage diplomatique. Même si les relations semblent désormais « s’aplanir »", écrit le journal.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires