En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© PAU BARRENA / AFP
Reconversion ?
Manuel Valls futur candidat à la mairie de Barcelone pour les municipales de 2019 ?
Publié le 21 avril 2018
L'ancien Premier ministre Manuel Valls pourrait répondre favorablement à une proposition du parti espagnol centriste Ciudadanos afin d'être candidat pour les municipales de 2019 à Barcelone, selon des médias espagnols.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien Premier ministre Manuel Valls pourrait répondre favorablement à une proposition du parti espagnol centriste Ciudadanos afin d'être candidat pour les municipales de 2019 à Barcelone, selon des médias espagnols.

Manuel Valls rêve de rebondir en politique au cœur de sa ville natale. Après son échec lors des primaires socialistes pour l'élection présidentielle de 2017, l'ancien Premier ministre étudie une offre du parti centriste "Ciudadanos" pour se présenter à la mairie de Barcelone. 

Manuel Valls s'est d'ailleurs exprimé à la télévision espagnole TVE à ce sujet :
 
"Je veux continuer le débat indépendantiste et je vais étudier cette proposition.
 
L'ancien élu d'Evry est né à Barcelone et n'a jamais caché son amour et son attachement envers la Catalogne. Il est également détenteur de la nationalité espagnole. Manuel Valls pourrait donc être candidat aux élections municipales de 2019 à Barcelone.
 
Il est actuellement député de la première circonscription de l'Essonne. Manuel Valls a quitté le Parti socialiste après l'élection présidentielle. Il est aujourd'hui apparenté au groupe de la majorité, La République En Marche, à l'Assemblée nationale. 
 
Ada Colau est à la tête de la mairie de Barcelone depuis 2015. Elle était tête de liste de "Barcelone en commun", un parti de gauche radicale et écologiste, soutenu par Podemos, lors des dernières élections municipales.  
 
Reste à savoir si Manuel Valls et le parti centriste Ciudadanos trouveront un accord pour une candidature lors des municipales en 2019. 
 

Barcelonais de naissance et très présent dans la vie politique espagnole depuis le référendum d’autodétermination, Manuel Valls “étudie” la proposition du parti centriste et antiindépendantiste Ciudadanos de se présenter à la Mairie de Barcelonehttps://t.co/ovVxSWKYEo

— Mathieu de Taillac (@mdetaillac) 20 avril 2018

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone pour Ciudadanos, le parti anti indépendance de centre droit? Selon @LaVanguardia l’ex premier ministre étudie la proposition. https://t.co/GRv2JTmO6E

— Henry de Laguérie (@henrydelaguerie) 20 avril 2018
Vu sur : Lu sur Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
06.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
07.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 22/04/2018 - 10:38
@Tananarive
vous m'avez devancé, la question est comment un pays peut il confier ses secrets les plus profonds a un double national... imaginons un conflit économique majeur voir plus ,entre les 2 pays comment peut on avoir la certitude qu' il penchera pour notre pays....
ça va bien au de là du cas Valls . ;Là il vient définitivement de se discréditer vis à vis des Français et s'il poursuit son idée saugrenue ,il peut être sûr que ses compatriote se poseront la même question ,surtout quand on connait l'histoire tumultueuse des royautés française et Espagnole
Valls définitivement OUT , faut il aimer le pouvoir...
jurgio
- 21/04/2018 - 14:06
Valls ou la pollinisation du socialisme français
Balancez un bolcho-socialiste et il retombe sur ses quatre pattes.
vangog
- 21/04/2018 - 13:21
Chez les gauchistes, l’avenir, c’est Goldmann-Sachs...
ou le retour au pays!