En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© DAMIEN MEYER / AFP
Vaches à lait
Linky : l'UFC-Que Choisir dénonce un coût de "15 euros par an pendant 10 ans" pour les usagers
Publié le 11 mars 2018
L'association de consommateurs a lancé une pétition pour que les usagers n'aient pas à subir ce coût.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'association de consommateurs a lancé une pétition pour que les usagers n'aient pas à subir ce coût.

Voilà qui ne va pas améliorer l'image du compteur Linky, déjà largement décrié par les usagers. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a lancé jeudi une pétition pour dénoncer son coût du déploiement de ces 35 millions de nouveaux compteurs, supporté par les foyers. 

Alors qu'un compteur coûte 130€ (pose comprise), contre 80€ en Italie pour un appareil similaire, l'association explique :  "Vous allez payer 15 € par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d'installer un compteur communicant pour lequel vous n'avez aucune contrepartie".

"Alors que la Cour des comptes pointe un surcoût de 500 millions d’euros au profit d’Enedis, nous demandons aux autorités publiques (État, Commission de régulation de l’énergie) d’intervenir pour améliorer le dispositif, particulièrement au niveau de l’information des usagers sur leur consommation, pour en faire un véritable outil de maîtrise de la consommation énergétique ; revoir les conditions de financement du compteur, et notamment les conditions de rémunération d’Enedis", écrit l'association.

Dimanche en milieu de journée, la pétition avait déjà atteint les 130.000 signatures.

Dans un communiqué, la Commission de régulation de l’Energie a réagi à cette pétition : "Sur le coût de ce projet, le président de la CRE [Jean-François Carenco] élève le ton pour rappeler que son financement sera totalement neutre pour les clients grâce aux nombreux gains que ces compteurs permettront, notamment pour maîtriser la demande d’énergie." Or, la cour des comptes, dans un rapport publié en février, avait justement écrit que "les gains que les compteurs peuvent apporter au consommateur sont encore insuffisants."

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 12/03/2018 - 17:28
l'économie des frais de relevés des compteurs actuels...
...est-elle prise en compte ?
- si oui Linky devrait être gratuit
- si non Linky a été acheté à un prix scandaleusement prohibitif compte tenu de sa technologie basée sur des concepts éculés et très économique (prix de vente aux italiens et aux anglais de l'ordre de 80 à 9*0 €uros!), à croire qu'il y a comme toujours des besoins pour les bonnes œuvres ?
tubixray
- 12/03/2018 - 08:53
Gabegie chapitre ???
Une de plus .... J'ai du expliquer ce week end à une dame âgée comment afficher sur Linky sa consommation !!! ...
J'accuse
- 11/03/2018 - 15:58
Aucun profit pour moi
Je sais déjà que je n'aurai aucun gain sur ma consommation, puisqu'elle correspond déjà exactement à mes besoins; de plus, j'ai un boitier "télé-report" sur mon tableau, qui permet un relevé du compteur à distance sans avoir à entrer chez moi. Ces 130€ seront donc une perte nette, sans compensation.