En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Alimentation
Trois-quarts des fruits et près de la moitié des légumes contiennent des résidus de pesticides
Publié le 20 février 2018
Selon l'association Générations futures, de nombreux fruits et légumes non bio présentent des traces de pesticides.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l'association Générations futures, de nombreux fruits et légumes non bio présentent des traces de pesticides.

Ce mardi 20 février, l’ONG Générations futures alerte sur la présence de pesticides dans des fruits et légumes non bio. L'association affirme que plus de 70% des fruits et 41% des légumes non bio portent des traces de pesticides quantifiables. Pour arriver à cette conclusion, l’ONG se base sur des données de la direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) sur la période 2012-2016 et a retenu 19 fruits et 33 légumes pour lesquels les échantillons étaient représentatifs.

Les fruits et légumes les plus touchés

"Pour les fruits, nous avons pu constater, en moyenne, la présence de résidus de pesticides quantifiés dans 72,6% des échantillons analysés", indique l’association dans un communiqué. Dans 2,7% des cas, ces résidus étaient supérieurs aux limites autorisées.

Les fruits les plus touchés sont le raisin (en moyenne, 89% des échantillons présentaient des marques de pesticides), les clémentines ou mandarines (88,4%) et les cerises (87,7%). Concernant les dépassements des limites maximales, ils concernent avant tout les cerises (6,6% des échantillons) et les mangues ou papayes (4,8%).

Dans le cas des légumes, 41,1% avaient des traces de pesticides et 3,5% des échantillons montraient des résidus supérieurs aux limites maximales. Les légumes les plus touchés sont le céleri branche (84,6%), les herbes fraîches (74,5%) et les endives (72,7%). Les herbes fraîches étaient les plus concernées par les dépassements des valeurs autorisées (29,4% des cas), devant le céleri branche (16%).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
06.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
07.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
henir33
- 21/02/2018 - 12:00
céréales
il est plus risqué de manger des céréales bio que des conventionnelles le risque de présence de mycotoxines et d'aflatoxines ( bine cancérigènes) est bien plus élevé ...
henir33
- 21/02/2018 - 11:59
GF oublie le plus important
Les LMR sont calculées avec des facteurs de sécurité énormes: si on appliquait ces normes à l’eau il ne faudrait pas boire plus d'un dé à coudre part jour (boire 10l d’eau par jouir tue en peu de temps ...°l
es légumes bio présentent aussi des traces de pesticides,
la filière bio utilise des pesticides mal contrôlés
Anouman
- 20/02/2018 - 21:27
Fruits et légumes améliorés
C''est pour ça qu'il faut en manger cinq par jour pour éviter le cancer. Les pesticides doivent combattre les cellules cancéreuses.