En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Tonneau des Danaïdes
Le déficit commercial français s'est encore (et largement) creusé en 2017
Publié le 07 février 2018
D'après les Douanes, il atteint désormais 62,3 milliards d’euros, contre 48,3 milliards d’euros un an auparavant.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après les Douanes, il atteint désormais 62,3 milliards d’euros, contre 48,3 milliards d’euros un an auparavant.

Si les perspectives économiques semblent s’améliorer en France (et dans le monde), certains indicateurs font toujours grise mine. D’après les Douanes, le déficit commercial français s’est considérablement dégradé en 2017 : il atteint désormais 62,3 milliards d’euros, contre 48,3 milliards d’euros un an auparavant.

"Comme en 2011, l'accélération de l'activité se conjugue avec une forte croissance des importations, qui creuse le déficit commercial", constatent les Douanes. En 2017, les échanges commerciaux ont été particulièrement dynamiques: si les exportations ont progressé de 4,5%, les importations ont pour leur part augmenté de 6,8%. Facteur d’importance, la hausse du prix du baril. Le creusement du solde commercial "repose en grande partie sur l'augmentation de la facture énergétique, en lien avec la remontée des cours du pétrole"

C’est la deuxième année consécutive où le déficit commercial français plonge. Cette dégradation avait été prévue par l’exécutif, qui avait anticipé dans son dernier projet de loi de finances un déficit de 62,7 milliards d’euros pour 2017. Et il faut remonter à un temps que les plus jeunes ne peuvent pas connaître pour retrouver trace du dernier excédent français, qui a eu lieu en 2003.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 08/02/2018 - 13:06
Alors on l’augmente cette TVA?
Puisque consommation = produit d’importation.
adroitetoutemaintenant
- 07/02/2018 - 16:55
La France des minables
S'est trouvé un chef: le saltimbanque de l'Elysée et sa Nique ta mere !
vangog
- 07/02/2018 - 10:50
Si les socialauds-Macronistes n’avaient pas sabordé le nucléaire
on n’en serait pas à cette « France de tous les déficits »...bilan nul de Macron-Rothschild, gourou médiatique proclamé Président par l’oligarchie consanguine!