En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© AFP
Surveillé de près
La procureure requiert 20 ans de prison à l’encontre de Salah Abdeslam
Publié le 05 février 2018
Il est jugé pour la fusillade déclenchée à la fin de sa cavale. Trois policiers belges avaient été blessés.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est jugé pour la fusillade déclenchée à la fin de sa cavale. Trois policiers belges avaient été blessés.

Mise à jour 16h30 : Selon Le Parisien, la procureure requiert 20 ans de prison à l’encontre de Salah Abdeslam et de Sofien Ayari, avec une période de sûreté fixée aux deux tiers de la peine. 

Mise à jour 15h : Salah Abdeslam pèse chacun de ses mots. S'il a brièvement pris la parole, c'est pour annoncer au tribunal qu'il refuserait de répondre aux questions. "Mon silence ne fait pas de moi un criminel, c'est ma défense" a-t-il expliqué. "Faites de moi ce que vous voulez. Moi c'est en mon seigneur que je place ma confiance." Et d'ajouter : "Il y a des preuves tangibles dans cette affaire, je veux qu’on me juge pour ça. Pas pour satisfaire l’opinion publique et les médias. (...) Les musulmans sont jugés et traités de la pire des manières, impitoyablement, sans présomption d’innocence."

Les avocats l'ont de nouveau rappelé : il ne sera pas question de juger les attentats de Paris ni ceux de Bruxelles lors de ce procès. Pourtant, la curiosité est de mise puisque le dernier terroriste du commando du 13-Novembre sera dans le box des accusés. Salah Abdeslam a été transféré, lundi matin, depuis la prison de Fleury-Mérogis jusqu'en Belgique.

Il sera jugé, aux côté d'un Tunisien, Sofiane Ayari, pour la fusillade déclenchée à la fin de sa cavale, lorsque les policiers les découvrent dans une première cache. Trois policiers sont alors blessés et les deux suspects parviennent à s'enfuir, laissant sur place le cadavre de leur complice, Mohamed Belkaïd. Ils seront finalement retrouvés trois jours plus tard.

Ce procès est la première occasion de retrouver Salah Abdeslam hors de sa prison. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il donnera des informations. Le terroriste se mure dans le silence depuis des mois. Rien n'est moins sûr, en témoigne son arrivée dans la salle d'audience.

Salah #Abdeslam refuse de se lever. Il refuse de parler. Il refuse de décliner son identité.

— Cindy Hubert (@Cindy_Hubert) 5 février 2018

Récemment, de nouveaux détails, dont une lettre du terroriste, montent qu'il avait souhaité se faire exploser lors du 13-Novembre mais sa ceinture d'explosifs ne fonctionnait pas. Le procès va durer jusqu'à vendredi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 06/02/2018 - 16:14
20 ans ?
Ce n'est pas assez !
lasenorita
- 06/02/2018 - 13:52
20 ans ce n'est pas suffisant!
Moi, j'aimerais qu'on le fasse souffrir autant que ceux qu'il a blessés et ceux qui sont morts dans d'atroces souffrances...des ''innocents'' qu'ils ne connaissait même pas!...Si les terroristes, qui sont des froussards et qui font ''les durs'' en face de personnes ''désarmées'', savaient qu'on leur rendrait ''la pareille'' de ce qu'ils ont fait. .ils réfléchiraient à 2 fois avant de tuer des ''innocents''!
Atlante13
- 06/02/2018 - 12:13
20 ans, dites-vous?
et pourtant le code civil belge prévoit jusqu'à 40 ans d'emprisonnement. Non seulement le prévenu se fout de leur gueule, mais encore lui font-ils une fleur. Nos amis belges seraient-ils masos? Je crains qu'en France il n'obtienne que 20 ans aussi, ramenés au maxi à 12 ans avec les remises de peine automatiques.
Il faut être humain, envers les assassins, pour les victimes on s'en fout, rien n'est prévu pour eux dans le code civil, et de toute façon ils ne risquent plus rien.