Pagaille
SNCF : nouvelle panne à la gare Montparnasse
Publié le 11 décembre 2017
Un petit incendie aurait causé une panne d'électricité. "Pas de perturbation majeure du trafic" estime néanmoins la SNCF.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un petit incendie aurait causé une panne d'électricité. "Pas de perturbation majeure du trafic" estime néanmoins la SNCF.

Cela va encore ronchonner ce lundi matin à Montparnasse. A cause d'une panne d'électricité causée par un petit incendie qui s'est déclaré peu avant 5 heures, le trafic des trains est perturbé dans la gare parisienne, située au sud-ouest de la capitale. Aux alentours de six heures, aucun train ne circulait sur le tronçon Paris Montparnasse - Versailles-Chantiers. D’après RTL, "les couloirs sont plongés dans le noir et les guichets et les panneaux d'information concernant les trains ne sont pas fonctionnels".

Dans un communiqué, la SNCF s’est montrée rassurante. "Les systèmes de secours ont pris le relais et la gare est maintenant dans sa majeure partie éclairée. Pas de perturbation majeure du trafic. Les premiers TGV au départ ont pu partir normalement", a déclaré l’entreprise ferroviaire.

Si l’incident semble donc rapidement réparé, il intervient une semaine après une panne géante survenue dans cette même gare. Le 3 décembre dernier, le trafic avait été en effet totalement interrompu pendant une demi-journée à cause d'un "bug informatique". Une panne qui avait été jugée "inacceptable" par la ministre de Transports, Elisabeth Borne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
05.
Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 12/12/2017 - 00:34
Comment couler une entreprise en dix ans?
la laisser gérer par des syndicats gauchistes, et un pantin bobo-énarque...résultat assuré!
lasenorita
- 11/12/2017 - 10:55
Ils ont supprimé des postes de techniciens!
A la S.N.C.F.: des postes de cantonniers,qui travaillaient sur les voies ferrées, ont été supprimés! Certains ''accidents'' ferroviaires n'auraient pas eu lieu... si la ''direction'' de la S.N.C.F. n'avait pas supprimé des emplois de cantonniers pour surveiller les voies ferrées!.. L'énarque,qui est à la tête de cette entreprise, désire surtout faire ''de la communication'', il a mis des ''gilets rouges'' dans les gares....
assougoudrel
- 11/12/2017 - 09:18
Quel
Fleuron!!!???