© XAVIER LEOTY / AFP
Ecole France tableau professeur élèves Atlantico.fr
Bonne nouvelle
Le décrochage scolaire recule en France
Publié le 08 décembre 2017
Le nombre de jeunes qui sortent de l'école sans aucun diplôme est passé de 16% en 2011 à 13% en 2015, selon un rapport du CNESCO (Conseil national d'évaluation du système scolaire).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nombre de jeunes qui sortent de l'école sans aucun diplôme est passé de 16% en 2011 à 13% en 2015, selon un rapport du CNESCO (Conseil national d'évaluation du système scolaire).

Le décrochage scolaire est en baisse en France, selon un rapport du CNESCO (Conseil national d'évaluation du système scolaire). En effet, le nombre de jeunes qui sortent de l'école sans aucun diplôme est passé de 16% en 2011 à 13% en 2015 (soit une baisse de 3 points). Cependant, le décrochage continue de toucher davantage les garçons que les filles.

L’absentéisme

L'absentéisme - plus forts dans les lycées professionnels que dans d’autres établissements scolaires - serait le premier pas vers le décrochage scolaire. D’ailleurs, les élèves qui sèchent les cours en France seraient plus nombreux que dans les autres pays d’Europe. 11% des élèves de 15 ans avouent avoir manqué une journée d'école dans les 15 jours précédant l'enquête et 25% disent avoir séché certains cours. En outre, l’enquête révèle que certains jeunes ne se sentent pas forcément à leur place dans leur établissement. Seuls 40 % déclarent une bonne intégration, contre 73 % en moyenne dans l’OCDE.

>>> A lire aussi : Comment les écoliers français sont sacrifiés sur l’autel de l’arrogance idéologique nationale

Pour Pierre-Yves Bernard, maître de conférences à l'université de Nantes et co-auteur de cette étude, "il y a plusieurs facteurs qui expliquent (la) diminution du décrochage, mais le plus important c'est la mobilisation des acteurs du système éducatif, qui a permis d'agir sur le terrain et de mieux prendre en charge les élèves". "On est encore loin d'un résultat satisfaisant (…). Mais il y a de l'espoir", note l’expert sur les ondes de RTL Radio. 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
07.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 08/12/2017 - 21:33
Bien
Mais pas suffisant. Il faut encore baisser le niveau pour effacer ces chiffres déprimants. Est-ce que des diplômes à l'ancienneté ne seraient pas préférables?
vangog
- 08/12/2017 - 10:47
La victoire de l'idéologie Socialiste!
Lang-de-pute en avait rêvé (amener toute une classe d’age au BAC), et les socialauds infiltrés dans l’éducation National-socialiste l’ont fait: ils ont remplacé le mérite honni par cette bande d’abrutis, par le tirage au sort...le diplôme est devenu, grâce à ces crétins arrogants, un papier sans valeur, une sorte de « droit au chômage pour tous »! « personne ne doit être laissé sur le bord de la route et tout le monde y a droit! » même Macron-Rothschild, formaté par une idéologie médiocre, veut étendre le chomage à tous. Vous verrez! Même les vieux (j’ai le droit, là?) y auront droit un jour...
conrad
- 08/12/2017 - 10:43
Intox
Le décrochage scolaire en lycée professionnel recule surtout parce que les établissements délivrent plus facilement les diplômes, dont la plupart des épreuves font maintenant l'objet d'un CCF (contrôle en cours de formation). Il n'y a plus d'examen national unifié, si bien que les évaluations se font en interne, au gré des équipes pédagogiques et de direction. De cette manière, même des cancres adeptes de l'absentéisme et/ou de la désinvolture obtiennent leur diplôme. Les statistiques sont sauves...
Quant au niveau scolaire, ils recule surtout dans les quartiers sensibles, de plus en plus vastes et nombreux, ce qui fait baisser la moyenne.
Je suis enseignant, je sais de quoi je parle...