En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 5 heures 34 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 8 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 9 heures 43 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 10 heures 44 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 13 heures 14 sec
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 14 heures 24 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 14 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 14 heures 28 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 7 heures 19 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 8 heures 39 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 10 heures 13 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 11 heures 8 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 12 heures 55 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 14 heures 28 min
© AFP
© AFP
C'est très laid

Jean-Michel Blanquer maintient son opposition à l'écriture inclusive qui selon lui, "déstructure les textes"

Publié le 20 novembre 2017
Voilà qui va faire encore mécontenter les aficionados des expérimentations linguistiques égalitaires en tout genre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voilà qui va faire encore mécontenter les aficionados des expérimentations linguistiques égalitaires en tout genre.
 

Jean-Michel Blanquer est opposé à la modification de la langue proposée par le "Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes", on le sait. Même s'il s'est de nombreuses fois justifié, il a du recommencer lors de son passage sur le plateau d'Un dimanche en politique sur France 3. Pressé d'expliquer son attachement à la langue employée par tous les petits Français, il a déclaré que l'écriture inclusive était "laide" et (cette partie n'a pas été commentée par ses contempteurs, nos confrères d'Europe 1 en tête) qu'elle "déstructurait le français". 

Alors qu'une forte campagne de promotion de l'écriture a été mise en place par ses défenseurs depuis la rentrée, le ministre de l'Éducation a voulu réassurer son engagement pour la cause des femmes tout en dénonçant les "faux-combats" mené par certaines féministes. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/11/2017 - 00:59
Macron-Rothschild crée une énorme discrimination fiscale...
avec sa promesse de campagne d'exonération de la taxe d’habitation, mais il préfère envoyer sa bécasse Chiavalpa à la chasse aux différences, plutôt que prévenir ce type de discrimination flagrante et nouvelle....
ELIED
- 20/11/2017 - 21:54
Je n'arrive vraiment pas à comprendre
cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!
ELIED
- 20/11/2017 - 21:54
Je n'arrive vraiment pas à comprendre
cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!