En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© AFP
C'est très laid
Jean-Michel Blanquer maintient son opposition à l'écriture inclusive qui selon lui, "déstructure les textes"
Publié le 20 novembre 2017
Voilà qui va faire encore mécontenter les aficionados des expérimentations linguistiques égalitaires en tout genre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voilà qui va faire encore mécontenter les aficionados des expérimentations linguistiques égalitaires en tout genre.
 

Jean-Michel Blanquer est opposé à la modification de la langue proposée par le "Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes", on le sait. Même s'il s'est de nombreuses fois justifié, il a du recommencer lors de son passage sur le plateau d'Un dimanche en politique sur France 3. Pressé d'expliquer son attachement à la langue employée par tous les petits Français, il a déclaré que l'écriture inclusive était "laide" et (cette partie n'a pas été commentée par ses contempteurs, nos confrères d'Europe 1 en tête) qu'elle "déstructurait le français". 

Alors qu'une forte campagne de promotion de l'écriture a été mise en place par ses défenseurs depuis la rentrée, le ministre de l'Éducation a voulu réassurer son engagement pour la cause des femmes tout en dénonçant les "faux-combats" mené par certaines féministes. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
07.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/11/2017 - 00:59
Macron-Rothschild crée une énorme discrimination fiscale...
avec sa promesse de campagne d'exonération de la taxe d’habitation, mais il préfère envoyer sa bécasse Chiavalpa à la chasse aux différences, plutôt que prévenir ce type de discrimination flagrante et nouvelle....
ELIED
- 20/11/2017 - 21:54
Je n'arrive vraiment pas à comprendre
cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!
ELIED
- 20/11/2017 - 21:54
Je n'arrive vraiment pas à comprendre
cette idéologie consternante de l'égalité de l'homme et de la femme qui permet de tout attaquer. C'est maintenant au tour de l'écriture de la langue française qu'on veut assassiner, il n'y a pas d'autre mot. Je crois qu'on est vraiment le seul pays à faire ce genre de "révolution" (ou de connerie?). On pense souvent que notre langue est déjà assez difficile à apprendre à cause de toutes ses exceptions qui, pour moi, en font le charme. Maintenant on veut en modifier l'écriture pour mieux assurer l'égalité du masculin et du féminin (d'ailleurs pourquoi pas du féminin et du masculin, car, là déjà, on commet une distinction discriminatoire: qui faut-il nommer en premier? Et alors quel aspect d'un texte jusqu'ici, clair et limpide, qui devient brusquement illisible, non seulement aux yeux français mais en plus aux yeux d'un étranger qui ne balbutie que quelques mots de notre si belle langue! C'est vrai que ce Haut Conseil qui a pondu cela devrait être de suite dissous sans autre forme de procès, s'il n'a pas d'autres idées pour traiter ce sujet si sensible. Tiens par exemple qu'il s'attaque aux salaires qui ne sont toujours pas égaux depuis que la loi a été votée!!!!