En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Compte à rebours

Catalogne : le président de la région veut déclarer l'indépendance dans les "48 heures"

Publié le 04 octobre 2017
"Nous agirons à la fin de la semaine, ou au début de la semaine prochaine" a-t-il affirmé à la BBC.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Nous agirons à la fin de la semaine, ou au début de la semaine prochaine" a-t-il affirmé à la BBC.

La situation reste toujours aussi chaotique en Espagne. Mardi soir, le roi Felipe VI s'est engagé à défendre "l'unité" du pays, tout en fustigeant "la déloyauté" des responsables catalans. Et le bras de fer continue : le président de la région Carles Puigdemont a déclaré lors d'une interview à la BBC : "Nous allons déclarer l'indépendance 48 heures après le décompte des résultats officiels. Cela va probablement se terminer quand nous aurons récupéré les votes de l'étranger. Donc nous agirons à la fin de la semaine, ou au début de la semaine prochaine".

Il a poursuivi en estimant qu'une nouvelle réaction d'opposition de la part de Madrid constituerait "une nouvelle faute" qui s'ajouterait à "une longue liste d'erreurs". "Après chacune de ces erreurs, nous sommes sortis renforcés. Pas seulement parce que le temps a passé, mais aussi parce que chaque semaine, à chaque erreur, nous obtenons plus de soutien de la société". 

Mardi, 700 000 personnes ont manifesté à Barcelone contre les violences policières, qui ont eu lieu lors du référendum contesté. BFMTV rappelle "qu'aucune commission électorale n'a supervisé l'organisation" du scrutin controversé.

 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 05/10/2017 - 10:00
La guerre civile
La vraie avec morts en masse et blessés est elle en train d'arriver?
clint
- 04/10/2017 - 21:28
Il y a eu des fakes dans les photos pour "attendrir" l'occident
Ca même était signalé sur France 2 avec preuves à l'appui ! Mais en France, Rajoy est aussi peu apprécié que l'est Trump ! Pour certains il n'est pas loin de Franco !
Atlante13
- 04/10/2017 - 18:25
C'est bizarre,
mais je n'avais jamais vu des élections où les urnes étaient déjà pleines avant l'ouverture des votes. C'est peut-être une coutume catalane? Après mûre réflexion, ce n'est pas impossible, ils ont les mêmes inspirations que la défunte URSS ou l'actuelle Corée du Nord.