En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Attaque
Fusillade sur les Champs-Elysées : un policier tué, deux grièvement blessés ; l'assaillant abattu
Publié le 20 avril 2017
Des policiers ont été visés par des tirs sur l'avenue des Champs-Elysées, jeudi soir.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des policiers ont été visés par des tirs sur l'avenue des Champs-Elysées, jeudi soir.

Mise à jour 23h : "L'identification de l'agresseur n'est pas établie de manière précise et claire. On ne peut pas exclure qu'il y ait un ou plusieurs complices qui aient pu participer d'une manière ou d'une autre à cette attaque", a indiqué Pierre-Henry Brandet.

 

Une fusillade a éclaté sur l'avenue des Champs Elysées à Paris autour de 21 heures. Un policier a été tué, selon la préfecture de police, et un autre est blessé. 

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre Henry Brandet, a détaillé ce qu'il s'est passé. Un homme est sorti d'un véhicule avant d'ouvrir le feu, a priori avec une arme automatique, sur un car de police stationné. Il a tué un policier, puis a tenté de partir en courant en essayant de prendre pour cible d'autres policiers. Deux d'entre eux ont été blessés avant que l'homme soit abattu par les forces de l'ordre. La fusillade a été "brève" mais avec "beaucoup de tirs", a raconté un témoin à l'AFP.

  "Je peux vous dire que, selon les première constatations, ce sont les policiers qui ont été visés directement", écartant l'hypothèse d'un braquage avancée par certains médias.

Les tirs ont eu lieu à l'angle de la célèbre brasserie parisienne du Fouquet's, devant le magasin Yves Rocher. La station de métro Franklin D. Roosevelt est fermée et la Brigade de recherche et d'intervention, une unité de police judiciaire, est désormais sur place et quadrille le secteur. Une opération de police est également en cours au domicile de l'homme tué, dans le 18e arrondissement de Paris. Le ministère de l'Intérieur indique que le véhicule de l'assaillant est en train d'être l'objet d'une opération de déminage.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
05.
France/Allemagne, le match éco ou la preuve par 4 de l’inefficacité de la politique économique d’Emmanuel Macron
06.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
07.
« Mon Gilet jaune » est une marque déposée et appartient à une femme entrepreneur qui se frotte les mains
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 21/04/2017 - 14:53
Les gauchistes ''ménagent'' les islamistes.
Les islamistes ont ''le droit de vote'' voir https://www.youtube.com/watch?v=NktFMNq5I8c et les gauchistes ont eu ''le pouvoir'' en France grâce aux musulmans d'où ''l'intérêt'' pour les gauchistes de faire entrer le plus de musulmans possible en France!.. Merkel est une gauchiste qui a laissé faire les attentats de Berlin! Macron est l'héritier de l'angélisme des socialos.. Les candidats ''de gauche'' ouvrent les portes de notre pays aux musulmans qui ne viennent,en France, que pour toucher les allocs et se faire soigner gratuitement...ces musulmans qui rendent malade ''notre'' France..et qui ont chassé de ''leur'' pays TOUS les non-musulmans qui y étaient nés!...des milliers de musulmans entrent,tous les jours,chez nous voir http://www.reinformation.tv/paques-migrants-mediterranee-jallais-68952-2 et les ''vrais'' Français doivent, eux, se serrer la ceinture et ne sont plus ''en sécurité'' dans leur pays!...
lasenorita
- 21/04/2017 - 14:07
Nos gouvernants et l'islamo-racaille (suite)
La blessure de Théo au rectum a été faite la veille, dans une expédition punitive,par une bande rivale ,l'un d'ente eux a enfoncé un balai dans le rectum de Théo. .Théo en a profité pour la mettre sur le compte des policiers, lui et sa famille(les Luckas) sont des escrocs: ils ont dérobé de l'argent de leur association (678.000€ )...le manipulateur Hollande a détourné l'attention des Français sur les graves problèmes que traverse la France! Les socialopes ont fait de cette racaille de Théo un symbole et ils ont encouragé les islamos-racailles à tout saccager chez nous! Comment un président de la république a-t-il pu offrir son appui à Théo alors que l'enquête était en cours???..Les banlieues ont brûlé avec la complicité d'un gouvernement passif qui a même autorisé des manifestations violentes dans des centres villes,en plein état d'urgence! Honte à Omar Sy, Soprano, Cluzet, Cassel et autres de critiquer notre police!. .Tous les débiles qui manifestent contre les violences policières ont jeté le discrédit sur les vraies victimes de violence commises par les islamistes...ces victimes qui sont, elles, ''protégées'' par nos policiers!
langue de pivert
- 21/04/2017 - 13:50
VOTER SOCIALISTE NUIT GRAVEMENT...
...A LA SÉCURITÉ NATIONALE ! VOTER SOCIALISTE TUE ! 240 morts avec Hollande ! Et il n'est pas encore parti ! Combien avec son dauphin le minet rose ? Déjà le Macron reprend le discours de Valls son ancien contremaître : "il faut que les Français apprennent à vivre longtemps encore avec la menace terroriste". Après faudra pas pleurer ! Faudra pas appeler à l'union nationale ! Chacun pour soit ! Je m'occupe personnellement de ma sécurité ! En temps de guerre on ne pleure pas les victimes : on le venge et on protège les vivants ! Les hommages viendront après ! Il faut bien mourir un jour, si je me fait buter par un rat d'allah je ne veux pas qu'on me pleure, mais qu'on me venge puis qu'on m'oublie ! Et pas d'hommage national ! Mes proches le savent ! Et pas de crevures socialistes ou je sors de la caisse !