En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump sourire salue de la main Atlantico.fr
Flash-Back
Les pensées géopolitiques de Donald Trump il y a trente ans !
Publié le 05 janvier 2017
Il était favorable à une union avec l’URSS et s’inquiétait de la prolifération nucléaire possible dans les organisations non-étatiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il était favorable à une union avec l’URSS et s’inquiétait de la prolifération nucléaire possible dans les organisations non-étatiques.

1987. Donald Trump est alors un promoteur immobilier et personne ne l’imagine futur président des Etats-Unis d’Amérique, comme c’est le cas depuis sa victoire à l’élection présidentielle en novembre et comme ça le sera officiellement à la fin du mois de janvier.

Il avait alors accordé une interview au journaliste Ron Rosenbaum dans laquelle il parle des armes nucléaires. Elle avait été publiée dans un magazine qui n’existe plus, Manhattan, Inc. Il appellait déjà à un rapprochement avec la Russie –l’URSS à l’époque – et il s’inquiétait de la prolifération possible des armes nucléaires chez des acteurs non-étatiques, par exemple les organisations terroristes.

Il était marqué sur ce point par l’influence de son oncle, un ingénieur qui a travaillé dans des projets de défense. Il s’en prenait à « des pays comme la France » qui disait-il « vendent ouvertement la technologie nucléaire ».

Parmi les solutions qu’il envisageait à l’époque : des sanctions économiques contre les pays, comme cela serait fait avec l’Iran. Il envisageait aussi, et c’est lié, la constitution d’une alliance américano-soviétique pour le maintien du duopole sur les armes nucléaires. Il dit alors : « La seule réponse est pour les Big Two (Etats-Unis, URSS) de conclure une entente maintenant pour intervenir et empêcher la prochaine génération de nations sur le point d'aller au nucléaire de le faire. Par tous les moyens nécessaires. »

Donald Trump propose aujourd’hui d’ouvrir une relation diplomatique moins conflictuelle avec la Russie et également de dynamiser la production américaine d’armes nucléaires. 

Vu sur : Lu sur vox
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Palaos
- 08/03/2017 - 14:49
@l'enclume
Quel rapport avec l'article?
l'enclume
- 06/01/2017 - 11:40
Nouveau slogan du F.Haine "Les mains sales et la tête basse"
vangog - 06/01/2017 - 01:11 - "Un visionnaire, ce Trump! "Et ça comment le qualifiez vous ? Un assistant FN admet avoir été payé par le Parlement européen sans y mettre les pieds. Certains assistants ont un salaire justifié mais pas tous... Moi, par exemple, j'ai été payé à moitié par le Parlement européen alors que je n'ai jamais mis les pieds à Strasbourg ou à Bruxelles", raconte un assistant que l'hebdomadaire a pu joindre. Comme une douzaine de ses collègues, il a été briefé par deux avocats dans le cas où les choses tourneraient mal. "On nous a indiqué qu'il fallait garder le silence et penser à autre chose lorsque l'on serait interrogés par les policiers."
assougoudrel
- 06/01/2017 - 05:48
Hé! Atlantico!
Il y a quelqu'un chez vous qui s'amuse à effacer mes commentaires qui ne sont pas plus virulents que d'autres. Je me souviens d'un dénommé "Arvensis" (il vous fait peur?) qui avait écrit qu'il me collerait à la culotte, car mes propos sont terrible. Je commence à en avoir plein le "tchu". Vous me désabonner et on en reste là.