En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
IIIème guerre
"Dilemme Terminator" : le Pentagone prépare des robots autonomes qui peuvent tuer
Publié le 25 octobre 2016
Le Pentagone a mis l'intelligence artificielle au cœur de sa stratégie de défense à long terme. Les problèmes sont non seulement techniques mais éthiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Pentagone a mis l'intelligence artificielle au cœur de sa stratégie de défense à long terme. Les problèmes sont non seulement techniques mais éthiques.

Le Pentagone a mis l'intelligence artificielle au coeur de sa stratégie pour maintenir sa dominance technologique et militaire sur les autres forces armées du monde, un choix qui est passé relativement inaperçu au-delà des cercles de défense. 

Dans une enquête du New York Times, la Darpa, l'organisme de recherche et développement du Département de la Défense américain, fait une démonstration d'un drone d'un nouveau type. L'appareil lui-même est très simple, du genre que M. Toulemonde peut acheter dans le commerce. Mais son logiciel est différent. Il vole entre les maisons d'un village arabe en carton-pâte, et son logiciel de reconnaissance des objets identifie chaque soldat. Le logiciel arrive à différencier les civils des militaires. Il arrive même à identifier un journaliste qui brandit un appareil photo, et pas une arme, alors que plusieurs soldats humains ont déjà fait la même erreur. Le drone n'est pas armé, mais il n'y a aucune raison technique qu'il ne puisse pas l'être. 

Le Pentagone, qui consacre 3 milliards de dollars à la "collaboration humain-machine au combat", conçoit et teste également des avions robotiques qui accompagnent les avions à pilote, des missiles qui décident d'eux-mêmes quelles cibles attaquer, et des vaisseaux autonomes qui traquent des sous-marins sur des milliers de kilomètres, sans aucune aide humaine. 

La nouvelle stratégie porte le nom de "Combat Centaure", pour évoquer une alliance symbiotique entre l'homme et la machine, où les éléments technologiques décupleraient la puissance des hommes sans les supplanter, comme l'alliance entre l'homme et l'animal des personnages de la mythologie grecque.

C'est une réponse à ce que les experts du Pentagone appellent en interne le "Dilemme Terminator" : doit-on, peut-on, construire des systèmes d'armes autonomes qui peuvent prendre seuls la décision de tuer ? 

Selon toute probabilité, un pays ou une organisation déploiera "quelque chose comme un Terminator", explique le général Paul J. Selva, chef d'état-major adjoint des forces armées américaines. Il a déclaré récemment que les États-Unis auraient la technologie pour construire un robot complètement indépendant qui peut décider lui-même de qui tuer et quand dans environ une décennie, mais que le Pentagone n'a pas l'intention d'en construire. 

Dans une lettre ouverte publiée l'année dernière, des centaines de scientifiques et d'experts ont publié une lettre ouverte appelant à une limitation des armes autonomes. "Les armes autonomes deviendront les Kalashnikov de demain", avertissent les auteurs. 

Officiellement, la politique du Pentagone est de fabriquer des armes à capacités autonomes, mais toujours placées sous contrôle humain. Pour les décisions de vie et de mort, "il y aura toujours un homme dans la boucle", explique Robert O. Work, secrétaire adjoint à la Défense. La métaphore est moins Terminator qu'Iron Man.

Cependant, en ce qui concerne ces technologies, les États-Unis sont loin d'avoir le monopole. Des technologies équivalentes sont en développement un peu partout, dans le secteur privé comme le secteur public, y compris, par exemple, en Chine et en Israël. Dans le contexte d'une course à l'armement face à un rival hostile, voire d'une guerre, les États-Unis ne pourraient pas forcément se permettre le luxe de tels dilemmes éthiques. 

En attendant, qu'on se le tienne pour dit : l'intelligence artificielle est désormais au coeur des enjeux de la guerre du 21ème siècle. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
07.
Libérer l’Europe des lobbies ? Anatomie d’une idée fausse ET dangereuse pour la démocratie (et voilà pourquoi vous ne devriez pas céder à ses sirènes...)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 26/10/2016 - 09:37
Stratégies
De défense ? Ou d'attaque ?