En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
A revoir
Agriculture : la PAC n'a pas créé d’emploi, selon le rapport d'un eurodéputé français
Publié le 27 avril 2016
Pour Eric Andrieu, "les réformes successives adoptées depuis 1992 ont laissé libre cours au marché et ont fragilisé l'agriculture familiale".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour Eric Andrieu, "les réformes successives adoptées depuis 1992 ont laissé libre cours au marché et ont fragilisé l'agriculture familiale".

Une Politique agricole commune (PAC) à revoir. C’est la conclusion du rapport présenté ce mari à Bruxelles par un eurodéputé français, et révélé ce mercredi par Le Figaro. Alors qu’elle célèbre ses 54 ans cette année, la PAC n'a pas favorisé la création d'emplois selon le socialiste Éric Andrieu. Le Figaro écrit que,  "au mieux, elle a permis de maintenir les 22 millions de postes de travail de l'agriculture en Europ"e.

Mais selon l'eurodéputé, "les réformes successives adoptées depuis 1992 ont laissé libre cours au marché et ont fragilisé l'agriculture familiale, à l'avantage des modèles d'exploitations intensifs orientés vers les marchés à l'export". Le parlementaire européen rappelle que 80% des dépenses de la PAC (qui constitue le 1er budget européen), portent sur des aides directes qui sont liées à la surface des exploitations, et non aux productions qu'elles dégagent ou aux personnes qu'elles emploient.

"Ces aides sont dénuées de tous sens de la réalité et favorisent la concentration des exploitations agricoles avec un impact négatif sur l'emploi en milieu rural" estime-t-il. Les dernières statistiques officielles d'Eurostat indiquent que le nombre d'exploitations européennes a chuté de 20% rien qu'entre 2007 et 2013, passant de 13,6 millions à 10,8 millions six ans plus tard.

Eric Andrieu souligne qu’une "PAC en faveur de l'emploi est possible". Il préconise de soutenir les jeunes agriculteurs et les exploitations familiales et de repenser les objectifs, pour que la PAC "redevienne une politique publique au service de tous, qui réponde à la fois aux attentes de la société et aux défis de l'emploi".

Vu sur : Lu sur le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 27/04/2016 - 14:45
Les paysans et les gauchistes.
Les gauchistes, qui nous gouvernent, accablent de charges nos paysans qui en ont MARRE.....Nous avons pourtant besoin de l'agriculture!.. Ce sont nos paysans qui nous nourrissent!...Pour l'agriculture ''les chiffres n'ont jamais été aussi mauvais''...voir
http://economiematin.fr/news-agriculture-crise-degradation-situation-financiere-faillite-fermeture-france
Si nous n'avons plus de paysans, ce ne sont pas nos technocrates, avec leurs tablettes numériques, qui nous nourriront!...