En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Comme le Messie
Bourse : les concurrents de Free dévissent
Publié le 10 janvier 2012
Suite à l'annonce des tarifs de ce nouvel opérateur, les valeurs boursières des trois groupes historiques de téléphonie mobile sont en baisse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à l'annonce des tarifs de ce nouvel opérateur, les valeurs boursières des trois groupes historiques de téléphonie mobile sont en baisse.

[Mise à jour le 10 janvier à 12h05]

Les valeurs boursières des trois concurrents de Free encaissaient le coup ce mardi matin, après l'annonce des tarifs du nouvel opérateur de téléphonie mobile. A la mi-journée, Vivendi et Bouygues avaient chuté de plus de 2%, France Télécom de 1,2 %. Le cours d'Iliad, propriétaire de Free avait grimpé de 0,5 %.

 

Après plusieurs semaines d'un suspense savamment entretenu, Free a dévoilé ce mardi matin son offre mobile dans un grand show "à l'américaine", digne d'un lancement chez Apple (en vidéo ci-dessous). C'est Xavier Niel, le PDG de Free, lancé par une vidéo humoristique, qui s'est chargé de la présentation.

Free Mobile proposera un forfait sans engagement à 19,99 euros (15,99 euros pour les personnes abonnées chez Free pour la téléphonie mobile et Internet) , incluant les appels illimités vers 40 destinations, les SMS et MMS illimités, Internet 3G jusqu'à 3 giga d'utilisation et des téléphones mobiles compatibles avec tous les opérateurs.

Le nouvel opérateur proposera notamment l'iPhone à 1 euro. L'achat du téléphone pourra se faire une fois ou en plusieurs, grâce à un système de paiement décalé.

A noter également la création d'un forfait à deux euros (gratuit pour les abonnés Free), incluant 60 minutes d'appel et 60 SMS.

"Nous sommes 4,1 moins cher que Orange et 4,3 que SFR", a assuré Xavier Niel.

 

Vice-Président d'Iliad, maison mère du fournisseur d'accès Internet Free, Xavier Niel est aussi actionnaire d'Atlantico.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
03.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
07.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
brennec
- 11/01/2012 - 09:31
ça fait du bien!
De gaulle a dit fut un temps 'la politique de la france ne se fait pas a la corbeille', il est bon d'ajouter que les bénéfices des entreprises ne viennent pas du gouvernement.
Aie
- 11/01/2012 - 04:48
Les fréquences en or, le 4G
Les fréquences en or

ont été attribuées hier par le régulateur des télécoms, l’Arcep. Les quatre opérateurs français étaient candidats, mais seulement trois ont obtenu une licence.
La proposition de Free n’a en effet pas été retenue.
Petite vengeance de Neil....
Aie
- 11/01/2012 - 02:57
une seule grosse panne
intervention à domicile ..technicien 2 jours plus tard,
maintenant ce sera 4 jours plus tard