En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Hommage
Commémoration de la catastrophe de Fukushima : un bilan très lourd 5 ans après le drame
Publié le 11 mars 2016
Le peuple japonais a rendu hommage aux 20 000 victimes de la catastrophe ce vendredi. Dans la région de Fukushima, 100 000 personnes attendent toujours de retrouver leur logement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le peuple japonais a rendu hommage aux 20 000 victimes de la catastrophe ce vendredi. Dans la région de Fukushima, 100 000 personnes attendent toujours de retrouver leur logement.

Une bien triste commémoration pour le pays du Soleil-Levant. Il y a cinq ans – le 11 mars 2011 – la côte est du Japon était frappée par un puissant séisme de magnitude 9 dont l'épicentre était situé au large des côtes de l'île de Honshu. Au séisme succède le tsunami qui déferle sur 600 kilomètres de côtes avec parfois des vagues atteignant 30 mètres de haut. Le raz-de-marée pénètre parfois jusqu'à 5 kilomètres dans les terres et touche la centrale nucléaire de Fukushima dont un des réacteurs explose.

Plus de 20 000 personnes ont trouvé la mort pendant et après cette funeste journée. 18 500 ont été tué par le tsunami, 3 000 sont décédés à la suite de la catastrophe. Pour leur rendre hommage, une minute de silence a été observée à 14h46 (5h46 GMT) au Japon. A Tokyo, le couple impérial et le Premier ministre Shinzo Abe ont partagé ce moment avec leurs compatriotes de l’archipel.

Aujourd'hui, la centrale nucléaire de Fukushima est toujours au centre de l'attention. Depuis mars 2011, 46 490 ont travaillé pour rétablir le contrôle de la situation. D'après Tepco, le producteur d’électricité qui exploite la centrale, 174 ouvriers ont été exposés à hauteur de plus de 100 millisieverts (msV), la limite quinquennale des travailleurs du nucléaire, et 9 624 ont reçu plus de 20 msV. Quelque 7 000 à 8000 personnes travaillent quotidiennement pour essayer d’améliorer la situation à Fukushima. La réduction progressive de la radioactivité a rendu les conditions de travail plus supportables et permis notamment la construction de salles de repos. De nombreux robots ont également été mobilisés pour participer au démantèlement de la centrale et résorber cette catastrophe humanitaire et écologique digne de Tchernobyl. Les machines ont pour rôle d'accéder à des zones qui sont trop dangereuses pour l'homme.

En ce jour d'anniversaire, le bilan est lourd. Selon les ONG, 1 700 cas de cancers mortels sont directement liés à la catastrophe et 10 000 cas de cancer sont attendus dans les années à venir. De plus, 25 000 personnes auraient été exposées à des doses de radiations comportant des risques importants pour la santé. Sur 470 000 Japonais déplacés après le tsunami, 180 000 n'ont toujours pas accès à leur logement, 100 000 rien que dans la région de Fukushima. Le démantèlement de la centrale s'avère très long et coûteux : il devrait durer au moins 40 ans et coûter plus de 100 milliards d'euros.

 

Vu sur : Lu sur BuzzFeed
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
05.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 13/03/2016 - 09:55
Cher Borgowrio
Je ne pense pas que l'expression 'pensée unique' soit adéquate ici, et si je puis dire 'pas d'amalgame' le sujet est trop intime pour être connoté politique. Les difformités observées ne sont pas une vue de l'esprit.
sna-hyper
- 12/03/2016 - 15:24
la radioactivité fait partie de notre histoire
L"iode radioactif est très dangereux mais il disparait rapidement. Pour ce qui est du Césium pas de preuve de son impact sur l'ADN. Chaque élément ionise avec une énergie différente, on ne peut pas généraliser sur la dangerosité rien qu'en fonction du niveau de radiation. On peut aussi rappeler que la vie sur terre s'est développée das une ambiance nettement plus radioactive qu'aujourd'hui.
MALOR
- 12/03/2016 - 13:09
INTOX?
Le Japon va continuer à construire des centrales nucléaires car les émissions de CO2 ont augmentées très sensiblement depuis l'intensification d'énergie de substitution. Alors?...
Quand aurons- nous des informations objectives. Comment savoir si les cancers sont vraiment dus à Fukushima? Dans mon entourage lescas de cancers se multiplient et nous n'avons pas eu de catastrophe nucléaire.