En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Bonnes affaires estivales
Bruno Le Maire précise que le début des soldes est programmé pour le 15 juillet
il y a 6 heures 58 min
pépite vidéo > Santé
"Equipe de pieds nickelés"
"Star des maladies infectieuses" : Didier Raoult revient sur la récente étude de la revue The Lancet
il y a 8 heures 24 min
R.I.P.
L’ancien boxeur Floyd Mayweather a l’intention de payer les funérailles de George Floyd
il y a 10 heures 11 min
pépites > Justice
Bataille d'experts
Mort d'Adama Traoré : la contre-expertise conclut que le plaquage ventral des gendarmes a entraîné l’asphyxie
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Anagrammes à quatre mains" de Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow : pour sourire de plaisir

il y a 13 heures 9 min
pépites > Economie
Soutien aux entreprises
Renault : le prêt garanti de 5 milliards d'euros est validé par le gouvernement
il y a 14 heures 19 min
pépites > Justice
Nouvelle requête
Affaire Adama Traoré : une contre-expertise indépendante a été demandée par sa famille
il y a 15 heures 57 min
pépite vidéo > Europe
Anniversaire
Il y a 67 ans, la reine Elizabeth II était couronnée
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Economie
Conséquences du Covid-19

De l’inutilité des prédictions économiques actuelles

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Politique
Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

il y a 19 heures 12 min
pépites > Justice
Manifestation
Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation
il y a 7 heures 30 min
pépites > Environnement
Zones d’ombre
Incendie de Lubrizol à Rouen : le Sénat va publier son rapport ce jeudi 4 juin
il y a 9 heures 31 min
pépites > Politique
Budget
Le déficit de la Sécurité sociale est revu à 52,2 milliards d'euros pour l’année 2020
il y a 10 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Colbert, une source d’inspiration pour les décideurs d’aujourd’hui" de Marc-Daniel Seiffert et Jean Paul Méreaux : qui trop embrasse, mal étreint…

il y a 12 heures 54 sec
pépites > Justice
Couperet
Pierre Botton est condamné à cinq ans de prison ferme pour abus de biens sociaux
il y a 13 heures 48 min
pépites > Politique
Second tour
Elections municipales : Anne Hidalgo trouve un accord avec les Verts à Paris
il y a 15 heures 6 min
pépite vidéo > International
Loi et ordre
Emeutes après la mort de George Floyd : Donald Trump se rend à l’église vandalisée de Washington
il y a 16 heures 24 min
décryptage > Santé
Organisation dynamique

L’obésité de notre système de santé face à l’agilité de ses acteurs

il y a 18 heures 11 min
décryptage > International
Parti de la loi et de l'ordre

Une tragédie américaine

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
Bas les masques

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

il y a 19 heures 20 min
Sur dossier

L'UNEF dénonce des "sélections illégales" à l'université

Publié le 15 juillet 2015
Le syndicat étudiant a mis en avant des pratiques interdites au sein des universités. Les établissements défendent "une orientation active".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le syndicat étudiant a mis en avant des pratiques interdites au sein des universités. Les établissements défendent "une orientation active".

Selon l'UNEF, de nombreuses universités sélectionneraient des étudiants à l'entrée de certains cursus. Une pratique normalement interdite puisque tous les titulaires du baccalauréat doivent avoir accès aux études supérieures.

Le syndicat  a révélé que 54 établissements avaient recours à "une sélection illégale" cette année contre 33 en 2014. Quelque 334 licences seraient concernées, notamment des bi-licences accessibles seulement après un oral ou sur dossier. C'est le cas par exemple d'une bi-licence "lettres modernes-allemand" proposée par l'université Paris IV-Sorbonne ou encore de la licence "philosophie-droit " à Paris I-Panthéon Assas. Les élèves qui veulent intégrer ces cursus doivent respectivement passer un entretien oral et composer un dossier d'admission.

Alors que l'UNEF dénonce "une démarche élitiste qui empêche les bacheliers d'accéder aux études", les universités défendent "une orientation active". Doit-on se scandaliser cette pratique ou simplement y voir une manière pour les universitaires d'anticiper sur le taux d'échec très élevé en premier cycle ? Seulement 30% des étudiants valident leu licence en 3 ans et près de 40% en 4 ans. Les redoublements et les abandons sont monnaie courante.

Paris IV-Sorbonne est en tête des universités ayant ce genre de pratiques avec 46 formations "sélectives" devant Paris I (23) et l'université de Cergy (22).

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Où l’on apprend qu’Emmanuel Macron est le porte–parole de Sibeth Ndiaye…

02.

Mais qu’est-ce que le Boogaloo auquel aspirent nombre d’émeutiers américains ?

03.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

04.

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

05.

Après le conflit israélo-palestinien la France importe les tensions raciales américaines

06.

Mort de George Floyd : l’anti-racisme, combat nécessaire mais explication radicalement insuffisante de la situation américaine

07.

Mort d'Adama Traoré : près de 20.000 personnes rassemblées à Paris, des tensions en fin de manifestation

01.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

04.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

05.

Effets secondaires durables de la Covid-19 : les malades abandonnés des médecins ?

06.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

04.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

05.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

06.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 15/07/2015 - 15:05
UNEF socialo-communiste!
cette agence gauchiste préfère le nivellement par le bas...cela a trop bien marché dans les dictatures socialistes d'avant-mur...il faut persévérer!
G.L.
- 15/07/2015 - 15:04
Illégal certes mais des questions légitimes
Cela soulève bien le problème du rôle de l'université. Virtuellement gratuite avec des frais d'inscription dérisoire, ouverte à n'importe quel bachelier, son universalisme fait connaître l'échec à de nombreux étudiants qui ne s'y retrouvent pas.
Oui il est injuste que des universités dérogent à certaines règles, se donnant bonne conscience de vouloir bien faire, alors que d'autre suivent les règles.
Mais la question doit pouvoir quand même se poser. Comment effectivement orienter les élèves vers des filières qui leur conviendrait le mieux ? Il serait bien de jauger du niveau des élèves et de leur détermination à intégrer tel cursus mais sur quel droit pourrait-on leur refuser ?
Doit passer un concours pour intégrer un cursus de licence ? Qu'en sera-t-il pour un master ?
Ce n'est pas le but, la raison sociale de l'université que sélectionner ceux qu'elles pensent être méritant. Avoir son Bac doit être l'unique sésame demandé. Avec cette sélection elle fait payer aux politiques de donner trop facilement ce diplôme.
Par contre une meilleure orientation en tout début de cycle permettant de juger le niveau des étudiants et leurs capacités pour les aider ne serait pas une mauvaise chose