En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Twitter de l'Ambassade de France en Algérie
"Amitié exigeante"

Bilan de cette seconde visite de François Hollande en Algérie

Publié le 15 juin 2015
"Vous savez combien nos populations sont liées. L’histoire doit nous permettre d’aller beaucoup plus loin dans les relations" a affirmé François Hollande à l'Algérie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Vous savez combien nos populations sont liées. L’histoire doit nous permettre d’aller beaucoup plus loin dans les relations" a affirmé François Hollande à l'Algérie.

Pour la seconde fois depuis le début de son quinquennat, François Hollande s'est rendu en Algérie afin de rencontrer le président Bouteflika ainsi que le Premier ministre Abdelmalek Sellal et ainsi évoquer les partenariats économiques et de développement des relations d’affaires liant les deux pays.

Entretien chaleureux entre le président @fhollande et le Premier ministre Sellal @BernardEmie @francediplo pic.twitter.com/NNb0MZuCZD

— France en Algérie (@ambafrancealger) 15 Juin 2015

 

Mais au terme du double attentat suicide commis à N’Djamena en République du Tchad ce lundi et dont serait responsable le groupe terroriste Boko Haram, le dossier du terrorisme a également fait partie des échanges entre les présidents. "La sécurité, c’est la lutte contre le terrorisme, et je veux aussi souligner le combat commun contre cet ennemi terrible, implacable, auquel nous avons porté des coups et encore récemment, ces dernières heures" a ainsi déclaré François Hollande lors de sa visite.

Le président @fhollande: "Nous avons plein de projets et nous en avons réalisé déjà beaucoup" @BernardEmie pic.twitter.com/G0isO7kPBY

— France en Algérie (@ambafrancealger) 15 Juin 2015
 

Accompagné du président du conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, François Hollande a profité de sa visite pour aller se recueillir sur le monument aux martyrs de la guerre d’Algérie et y déposer une gerbe de fleurs, se fendant de quelques flatteries à l'encontre du président  Abdelaziz Bouteflika : "Avec le président Bouteflika, nous avons établi une relation d’extrême confiance. Ses conseils, sa vision du monde sont particulièrement précieux", avant d'ajouter : "Par rapport à ce que nous vivons, la sécurité dans le Sahel, la Libye, nous avons besoin d’avoir un travail en commun". 

Le président Bouteflika reçoit maintenant en audience le Président @fhollande @BernardEmie pic.twitter.com/TWLu5Q90Yy

— France en Algérie (@ambafrancealger) 15 Juin 2015

 

A l'issue de sa visite, François Hollande a souligné la "grande maîtrise intellectuelle" du président algérien, dont la santé a été fragilisée par un AVC en 2013. "Le président Bouteflika m'a donné une impression de grande maîtrise intellectuelle" a-t-il déclaré, ajoutant qu'il est "rare de rencontrer un chef d'Etat qui a une telle alacrité".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 16/06/2015 - 08:02
Nouvelles promenade de Hollande
Il ne fait plus que ça, inauguration, visites officielles, 24 heures du Mans, matchs, etc, le chômage n'a pas l'air de le tenailler. Qu'a t il été faire en Algérie? Il semble qu'il n'y ait aucuns résultats, même pas le remboursement des milliards dus à la sécu française, ni les frais médicaux de Bouteflika, ni les retraites algériens qui ne meurent jamais. Tout ça ne l'intéresse pas...
Vincennes
- 15/06/2015 - 22:43
Même ELKRIEFF (BFMMTV) toujours prête à défendre "bec et ongles"
Moi/Je, posait la question ce soir à savoir : ce qu'Hollande allait vraiment faire en Algérie ? réponse de son Invité "il va prendre la température". Espérons (sans trop y croire) que Dosière va faire un bilan très détaillé des frais de voyage d'Hollande (12 voyages en une semaine......faut le faire) il n'a vraiment RIEN à foutre !!