En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 9 heures 50 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 11 heures 10 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 13 heures 25 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 13 heures 52 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 15 heures 24 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 19 heures 21 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 20 heures 44 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 21 heures 54 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 10 heures 27 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 11 heures 36 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 13 heures 38 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 14 heures 39 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 22 heures 24 min
© REUTERS/Tobias Schwarz
© REUTERS/Tobias Schwarz
Interview

Angela Merkel au 20 heures de France 2 : "Je souhaite que la Grèce reste partenaire de la zone euro"

Publié le 05 juin 2015
Lors d'un entretien enregistré jeudi après-midi à Berlin, la chancelière allemande a évoqué la crise de la dette grecque, les réformes en Europe et France, et son statut de femme la plus puissante du monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'un entretien enregistré jeudi après-midi à Berlin, la chancelière allemande a évoqué la crise de la dette grecque, les réformes en Europe et France, et son statut de femme la plus puissante du monde.

Tout d'abord interrogée sur le classement du magazine américain Forbes, qui la désigne comme la femme la plus puissante du monde, Angela Merkel a brièvement réagi : "Ma plus grande satisfaction c'est qua ma politique soit reconnue, mais je ressens aussi une certaine satisfaction personnelle, car cela montre qu'il y a moins de compétition entre les femmes, et il faut plus de femmes en politique". 

La chancelière allemande a ensuite évoqué la croissance en Europe, se refusant toutefois à commenter les réformes entreprises dans l'hexagone : "En France beaucoup de choses ont été mises sur les rails, je suis heureuse de cette coopération étroite. Nous allons proposer un document lors du G7, élaboré par François Hollande et moi-même. La coopération peut relancer la croissance dans nos deux pays"."En Europe et dans la zone euro nous avons le pacte de stabilité et de croissance. L'expérience allemande prouve que l'on peut avoir rigueur budgétaire et croissance. Les réformes budgétaires sont nécessaires pour structurer cette croissance" a-t-elle poursuivi.

Quant à l'épineuse question de la dette grecque, et à propos du référendum sur la sortie du pays de la zone euro, la chancelière allemande estime que "le programme en cours doit être finalisé, il faut de la solidarité mais en même temps des efforts de la part de la Grèce".  

"Je souhaite que la Grèce reste partenaire de la zone euro (…) je n'ai pas de conseil à donner à la Grèce. Nous espérons trouver un chemin ensemble. C'est Alexis Tsipras qui a amené le sujet du référendum, et c'est à lui de prendre les bonnes décisions. Il souhaite aussi que la Grèce reste dans la zone euro" a ajouté Angela Merkel.

Enfin, la chancelière allemande a évoqué la question climatique en Europe : "L'Allemagne a de grandes ambitions pour la protection de l'environnement (…)  Nous avons des objectifs européens communs, et je fournirai tout mon soutien à Hollande pour que la conférence sur le climat soit un succès".

 

 

Vu sur : Vu sur France 2
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 05/06/2015 - 21:01
Angela oh là là
"L'Allemagne a de grandes ambitions pour la protection de l'environnement
Comme par exemple d'arrêter leurs centrales à charbons qui polluent l'air de la France (par vent d'est) de micro-particules? Chiche Angela!
vangog
- 04/06/2015 - 21:18
Tsipras a eu une riche idée...enfin, riche...si on veut!
Si le peuple grec décide de quitter l'UE -et il la quittera- alors, il ne remboursera jamais les dettes du socialisme, mais ne pourra plus emprunter sur les marchés... Les con-tribuables européens paieront pour cette dernière livraison de vaseline, mais ils en ont déjà tellement l'habitude, qu'elle passera comme un suppositoire géant ( il paraît que tout est déjà provisionné, alors, tout va bien, décontractez-vous!..). La Grèce va retourner a l'âge de pierre du socialisme, et l'Allemagne va perdre un client. Et ça, Merkel, elle aime pas! Elle préfère conserver un marché immense pour les produits allemands, plutôt que respecter le choix du peuple Grec. Car sa phrase est sans équivoque: Tsipras doit cesser sa menace de référendum, s'il veut rester dans l'Euro...pauvre Tsipras, pris en tenaille entre sa social-démagogie gauchiste qui le rend dépendant des subsides européens, et sa légitime volonté de rendre le pouvoir au peuple! Il n'ira pas jusqu'au référendum, car il est trop intoxiqué par le gauchisme pour en avoir le courage. Son bras de fer avec Merkel se terminera encore sur le dos des con-tribuables...