En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Happy ending
Etats-Unis : après avoir été séquestré pendant quatre ans par son père, un enfant retrouve sa mère
Publié le 01 décembre 2014
La police a retrouvé l'enfant vendredi 29 novembre, dans une cache de la maison de son père qui l'avait enlevé en 2010.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La police a retrouvé l'enfant vendredi 29 novembre, dans une cache de la maison de son père qui l'avait enlevé en 2010.

Pendant quatre ans, cette mère a vécu dans l'angoisse de ne jamais revoir son enfant. Elle a finalement pu le serrer dans ses bras samedi 29 novembre après que la police l'a retrouvé, séquestré dans une cache de la maison de son père et de sa compagne, en Géorgie, aux Etats-Unis.

Le petit garçon de 13 ans avait été enlevé en 2010 par son père, Gregory Jean, et sa mère n'avait plus jamais eu de ses nouvelles depuis. Pour la première fois, la semaine dernière, il a réussi à mettre la main sur un téléphone et à contacter sa sœur. Leur mère a alors prévenu la police. Vendredi, les autorités sont donc allées rendre une petite visite à Gregory Jean et à sa compagne, Samantha Davis, à Jonesboro, dans le comté de Clayton, à proximité d'Atlanta. Ces derniers ont assuré n'être au courant de rien et les policiers ont fouillé la maison. En vain. Mais quelques heures plus tard, alors qu'ils avaient déjà quitté les lieux, la mère de l'enfant les a rappellé : elle avait eu à nouveau des nouvelles de son fils et savait désormais exactement où il se trouvait. Les policiers ont alors retrouvé l'enfant dans un faux mur caché par des serviettes. Il a été rendu à sa mère dès le lendemain. "Il répétait, merci "merci, merci, merci". Il était tellement heureux qu’on le retrouve enfin", a raconté l’agent Daniel Day, ému.

Interrogés par la chaîne Channel 2, les voisins du couple assurent ne jamais s'être doutés d'une pareille situation. Selon eux, l'enfant passait beaucoup de temps dehors, à jardiner ou à nettoyer le toit de la maison. De nombreuses questions restent donc sans réponses dans cette affaire. La mère doit notamment être interrogée par les autorités qui souhaitent savoir pourquoi elle n'a prévenu que les services sociaux quand son fils a disparu. Etant immigrée, la femme assure ne pas avoir une bonne connaissance du système américain et avoir pensé que, dans une telle affaire, les services sociaux étaient plus appropriés que la police. 

De leur côté, le père et la belle-mère ont été présentés dimanche à un juge qui a refusé leur demande de liberté sous caution. Ils resteront donc en rétention en attendant leur audience devant le tribunal le 9 décembre. Si le père n'avait jusque-là jamais eu affaire à la justice, sa compagne a déjà été condamnée pour cruauté envers un enfant en 2006. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires