En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Justice

Affaire Tapie : mise en examen, Christine Lagarde ne démissionnera pas du FMI

Publié le 27 août 2014
La directrice générale du FMI vient d'être mise en examen, ce mercredi, pour "négligence".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La directrice générale du FMI vient d'être mise en examen, ce mercredi, pour "négligence".

Christine Lagarde, la directrice générale du FMI a été mise en examen, ce mercredi 27 août, pour "négligence" dans l'affaire dite Tapie, concernant l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. L'ancienne ministre de l'Economie avait été entendue mardi 26 août pour la quatrième fois, pendant plus de 15 heures, par les magistrats de la Cour de justice de la république (CJR). Ces derniers sont habilités à enquêter sur les membres du gouvernement pour les faits commis dans l'exercice de leur fonction. Interrogée par l'AFP juste après que la nouvelle de sa mise en examen est tombée, Christine Lagarde a exclu de démissionner de son poste à la tête du Fonds monétaire international."Je retourne travailler à Washington dès cet après-midi", a-t-elle précisé au cabinet de son avocat Me Yves Repiquet. "La commission d’instruction de la CJR a décidé ma mise en examen sur le fondement d’une simple négligence", a-t-elle ajouté.

"Après trois années d’instruction, des dizaines d’heures d’audition, la commission s’est rendue à l’évidence que je n’avais été complice d’aucune infraction et a donc été réduite à alléguer que je n’aurais pas été suffisamment vigilante lors de l’arbitrage opposant la société CDR au liquidateur du groupe et des époux Tapie", a-t-elle déclaré. "J’ai demandé à mon avocat d’exercer tous les recours contre cette décision que je considère comme totalement infondée", a-t-elle poursuivi.

Dans le même temps, Stephane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a indiqué que le "choix" de maintenir Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI) "incombe" à cette institution. "Le gouvernement n'a pas de commentaire à faire sur des choix qui incombent au FMI et aucun commentaire à faire sur des décisions de justice", a-t-il déclaré devant la presse.

L'affaire porte sur la sentence arbitrale qui avait été prononcée en 2008 afin de mettre un terme au litige qui opposait Bernard Tapie au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas. L'homme d'affaire avait alors bénéficié de 400 millions, dont 45 millions d'euros au titre du préjudice moral. 

Vu sur : Lu sur bfmtv.com
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 27/08/2014 - 21:14
On voit que Sarkozy va bientôt être dans l' arène !
Bien joué le maintien de Mme Taubira à son poste ! d'une part ça fait monter le FN (politique pénale, etc), d'autre part si ça permettait de se retourner contre Sarkozy, quelle bonne affaire !
elvin
- 27/08/2014 - 21:02
Au moins une qualité
Notre "justice" a au moins une qualité : elle n'a pas peur de se ridiculiser
Texas
- 27/08/2014 - 18:02
A lire absolument
Le Rapport Parlementaire n° 1480 que l' on doit pouvoir se procurer sur le site de l' Assemblée Nationale . Et accessoirement les articles de presse sur le dernier emprunt de 4,5 milliards d' euros effectué l' année dernière pour " solder " l' ardoise .