En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
C'est dit
Alstom : Arnaud Montebourg annonce une alliance avec General Electric, l'Etat va entrer dans le capital d'Alstom à hauteur de 20%
Publié le 20 juin 2014
Après avoir étudié la nuit dernière les offres des géants américain, japonais et allemand, le ministre de l'Economie a donné la position de l'Etat ce vendredi devant la presse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir étudié la nuit dernière les offres des géants américain, japonais et allemand, le ministre de l'Economie a donné la position de l'Etat ce vendredi devant la presse.

Une issue a officiellement été trouvée sur le dossier Alstom. Après plusieurs semaines de négociations entre l'Etat et les entreprises internationales pour sauver Alstom, Arnaud Montebourg a annoncé l'alliance entre le groupe français et le géant américain General Electric, dont l'Etat va assurer la solidité et la pérénité à "50/50".

"Le président de la république m'a accordé de faire usage du décret dans le cadre de l'offre de General Electric à Alstom. (...) Alstom sera maintenu dans une alliance à 50/50 dans le nucléaire, la vapeur ainsi que dans les activités des énergies renouvelables (...) Ces conditions sont dures mais elles sont nécessaires", a prévenu le ministre de l'économie. Des conditions qui seront par ailleurs énumérées dans une lettre à l'ensemble des membres de l'administration d'Alstom.

Arnaud Montebourg, qui s'était pourtant opposé à l'offre de GE pendant des semaines, propose plusieurs mariages à 50/50 entre l'entreprise américaine et le gouvernement français. Sur la question de la propriété intellectuelle, par exemple, il assure que "l'indépendance énergétique de la France est garantie". Le ministre a confirmé le maintient de l'emploi en France et la création de 1000 emplois en France engagés par General Electric, et il a précisé qu' il y aurait "des pénalités" si ces emplois n'étaient "pas tenus"

Arnaud Montebourg a également annoncé le maintient du centre des décisions en France et il a promis qu'il n'y aurait pas de délocalisations. Parmi les entreprises qui concernent la vapeur notamment, " les sièges mondiaux seront situés en France et les directions de recherche devront siéger en France". S'agissant du gaz, le siege sera en France également. 

"Dans cette alliance à 50/50, Alstom est maintenu, l'Etat assure la perenité de cette alliance. (...) C'est une victoire pour Alstom, un succès pour la France et une réussite indéniable pour le retour de l'Etat dans l'économie", s'est félicité le ministre.  L'Etat va donc détenir 20% du capital d'Alston, c'est 10% de moins que Bouygues qui est le principal actionnaire depuis plusieurs années. 

Cette conférence a pris place à la suite d'une réunion entre François Hollande et les dirigeants du groupe américain General Electric et du rapprochement Siemens-Mitsubishi. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 21/06/2014 - 12:11
Ça se gatte : Bouygues ne voudrait plus vendre !
Normal ! Ce n'est pas Montebourg le patron : combien de capital personnel a t'il investi dans l'industrie ? Mais il préfère les discours !
Ange-Baroudeur
- 21/06/2014 - 11:46
Tout ça pour ça ...
Perdre autant de temps et de salive agrémentée de coups de menton pour en revenir à la première option ... Montebourg : plus ridicule tu meurs !
quesako
- 20/06/2014 - 20:51
On a et l'argent et les talents pour nationaliser ?
Si j'étais syndicaliste chez Alstom je demanderais le statut de la SNCF !
Est ce qu' Alstom pourrait refuser cette "nationalisation" ? Mais si G.E. a accepté il doit y avoir des "loups" derrière le "flou" !