En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Il répond
Trafic d’influence à EDF : le PDG Henri Proglio dément avoir "sponsorisé" son épouse
Publié le 10 juin 2014
La justice a ouvert une enquête pour trafic d'influence qui concerne des fonds reçus par Rachida Khalil, qui auraient été versés par des prestataires ou la fondation de l'entreprise d'EDF.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La justice a ouvert une enquête pour trafic d'influence qui concerne des fonds reçus par Rachida Khalil, qui auraient été versés par des prestataires ou la fondation de l'entreprise d'EDF.

Visé par une enquête préliminaire pour "trafic d’influence", Henri Proglio le PDG d’EDF s’est expliqué, et défendu, lundi, dans un entretien au Monde. Dans les colonnes du quotidien, il assure n'avoir jamais fait pression pour que l'entreprise, ou ses fournisseurs, financent les spectacles de son épouse, la comédienne et humoriste Rachida Khalil.

S’il reconnaît qu'EDF, au travers de l'association Electra, a bien versé 60.000 euros à sa femme, en 2012, il assure avoir remboursée "rubis sur l'ongle" cette somme. Il explique l’avoir découvert après coup : "dès que j'ai vu cela, j'ai pris mon chéquier [...]"

Henri Proglio est dans le collimateur de la justice qui enquête sur un trafic d'influence concernant des fonds reçus par sa femme, qui auraient été versés par des prestataires ou la fondation de l'entreprise, avait révélé dimanche Le Point.

Lorsqu’il a été interrogé sur des premières informations concernant un versement de 20.000 euros sur un compte de Rachida Khalil par une entreprise de conseil ayant travaillé pour EDF, en juillet 2013, Henri Proglio avait dénoncé "une manipulation", rapporte lefigaro.fr.

"Il en faut davantage pour me déstabiliser. Caramba, encore raté", avait lancé le PDG. Une allusion aux rumeurs persistantes sur la volonté de l'exécutif de ne pas le reconduire à la tête d'EDF, groupe public à 84%, où il avait été nommé en 2009 par l’ex chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy. Son mandat s'achève en novembre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Adi Perdu
- 10/06/2014 - 15:30
Pfffttt ! Si on ne peut même plus aider sa femme !
C'est de l'humour (Rachida est humoriste) ou bien alors c'est un cégétiste qui en a fait exprès rien que pour l'embêter !