En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Wikipédia commons
Depuis quelques années des chercheurs en physique quantique ont entrepris de sonder les mystères de la conscience humaine
Matière grise
Plus fortes que la philosophie ou la théologie ? Les maths et la physique tentent à leur tour de fournir les moyens à l’être humain de comprendre ce qu’est sa conscience
Publié le 25 janvier 2014
Depuis quelques années des chercheurs en physique quantique ont entrepris de sonder les mystères de la conscience humaine. A cette fin, ils l'envisagent à l'état de matière : le "perceptronium".
Jocelin Morisson est journaliste scientifique, auteur et traducteur. Depuis plus de quinze ans, il s’intéresse aux états modifiés de conscience, à la physique quantique et ses implications philosophiques, ainsi qu'aux liens entre science, culture et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jocelin Morisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jocelin Morisson est journaliste scientifique, auteur et traducteur. Depuis plus de quinze ans, il s’intéresse aux états modifiés de conscience, à la physique quantique et ses implications philosophiques, ainsi qu'aux liens entre science, culture et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis quelques années des chercheurs en physique quantique ont entrepris de sonder les mystères de la conscience humaine. A cette fin, ils l'envisagent à l'état de matière : le "perceptronium".

Atlantico : Le physicien  suédois Max Tegmark, chercheur au MIT, a publié une étude le 6 janvier sur la conscience. Selon lui cette dernière peut être appréciée à l'état de matière (voir ici), le "perceptronium". La conscience est-elle effectivement une matière, comme le gaz ou les liquides ? Quels arguments viennent à l'appui d'une telle théorie ?

Jocelin Morisson : La proposition de Tegmark est un modèle ad-hoc qui entend préserver la vision matérialiste en posant par hypothèse ou postulat que la conscience a un support matériel. En fait il part de l’idée que l’ensemble de l’Univers est mathématique, ce avec quoi de nombreux scientifiques sont assez d’accord, mais il ajoute que tout ce qui existe mathématiquement existe aussi physiquement, ce qui est spéculatif. On pourra peut-être modéliser la conscience mathématiquement, cela ne veut pas dire qu’elle ait un support matériel dans la réalité. Mais ça ne veut pas dire non plus qu’elle n’en ait pas, ni de quel genre de matière il pourrait s’agir. Une autre école de pensée est plus spiritualiste ou en tout cas platonicienne. C’est l’idée selon laquelle il existe un monde de formes non manifestées, comme le monde des Idées de Platon, à partir duquel les objets matériels se manifestent dans la réalité empirique. Ce monde serait lui aussi un monde de formes mathématiques.

Max Tegmark entend montrer comment les propriétés de la conscience pourraient être révélées par les lois de la physique qui gouvernent notre univers (voir ici). Pour des non initiés, pourriez-vous expliquer ce lien entre les grandes lois physiques et la compréhension de la conscience humaine ?

En observant le réel, nous extrayons de l’information qui est analysée par notre conscience, qui lui donne du sens. Cette information caractérise notre interaction avec le réel mais elle ne décrit pas le réel tel qu’il est si nous n’interagissons pas avec lui. Il y a là une frontière indépassable même par les modèles mathématiques, qui décrivent eux aussi notre interaction avec le réel. Dans les expériences de physique quantique, l’observation joue un grand rôle. Tant qu’un phénomène quantique n’est pas observé, il reste indéterminé, dans une superposition d’états possibles. L’observation le pousse en quelque sorte à se manifester sous une seule forme à partir d’états potentiels. La question est : quelle est l’origine et la signification de ces états potentiels ? Au bout du compte, matière et conscience sont tous les deux de l’information, c’est aussi pourquoi un lien est mathématiquement possible.

Sera-t-il possible un jour de comprendre le caractère subjectif de la conscience, le fait que tout le monde ne perçoive pas les choses de la même manière ? Saura-t-on in fine expliquer scientifiquement le fait que nous sommes tous différents sur ce point ?

La perception étant liée à la conscience, l’histoire personnelle et le parcours de chacun colorent nécessairement sa vision du monde. Je pense que la science l’explique déjà bien, et c’est pour cela que l’objectivité de la science est garantie par des outils et des méthodes, pour dépasser la subjectivité de l’observateur. Mais avec la physique quantique, cette objectivité est mise à mal, car l’acte d’observer influence le résultat de l’observation. Selon certains scientifiques, c’est parce que l’arrière-plan de la réalité est de nature spirituelle, sans adopter une position théiste. Ce type de conception oriente en retour la vision du monde.

Alors qu'on attendrait plutôt des spécialistes en neurologie sur ce thème, quel est l'apport des physiciens ? Avec l'utilisation des mathématiques, n'en reste-t-on pas à une approche très théorique de la conscience ? Pourquoi ?

Oui c’est purement théorique et spéculatif, et d’autres modèles existent. Les mathématiques permettent de dépasser les limites de l’observation. Mais un modèle de la conscience doit pouvoir rendre compte de l’expérience de conscience ordinaire, mais aussi des états modifiés de conscience extrêmes comme les expériences de mort imminente, et d’autres phénomènes encore. Si en plus ce modèle intègre l’existence d’un monde non manifesté qui aurait la nature d’un esprit cosmique comme le disent plus ou moins toutes les traditions spirituelles, alors ce modèle s’approcherait peut-être de la réalité.

En l'état actuel des recherches, peut-on s'attendre à  de prochaines découvertes fondamentales ? Quelle exploitation concrète pourrions-nous faire de cette meilleure compréhension ?

Le problème de la conscience reste complexe car le matérialisme suppose que la conscience émerge de l’activité du cerveau, et recherche des explications uniquement dans ce cadre-là. Ce modèle ne parvient pas à expliquer comment « une chose immatérielle comme la conscience peut émerger d’une chose inconsciente comme la matière », mais c’est peut-être que le problème est mal posé. Certains pensent que la matière est consciente dès le départ, ou même que la conscience existe avant la matière et lui donne forme. En matière d’exploitation concrète, nous vivons depuis de nombreuses décennies dans le matérialisme avec des résultats contestables en termes de progrès humain. Peut-être n’avons-nous pas grand-chose à perdre à adopter une autre vision du monde.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Tonioo
- 29/01/2014 - 16:59
Les modèles, oui!
"La Physique reste une science qui décrit l’univers... " à l'aide de modèles; rien n'est affirmé sur la validité des modèles...
Elle n'est pas en mesure de dire "pourquoi" et la plupart du temps ignore le "comment", mais elle fournit une explication rationnelle qui permet de faire de prévisions: c'est tout ce qu'on demande au calcul...
ヒナゲシ
- 28/01/2014 - 08:25
Tout est dans tout (et réciproquement)
Interviewer un promoteur de parapsychologie, voyance, vie après la mort et autres charlataneries comme Morisson sur ce sujet c'est comme demander à Élisabeth Teissier de commenter les prochaines découvertes d'exoplanètes…
 
La tarte à la crème de ces adeptes de pseudo-sciences c'est, comme toujours, la physique quantique, à quoi personne ne comprend rien et qui autoriserait à dire n'importe quoi…
Morisson nous assène :
« Tant qu’un phénomène quantique n’est
pas observé, il reste indéterminé, dans
une superposition d’états possibles.
L’observation le pousse en quelque
sorte à se manifester sous une seule
forme à partir d’états potentiels. »
 
Alors, juste une question : comment les interactions physiques — et l'univers lui-même ! — faisaient-ils pour exister avant l'apparition d'une « conscience » pour les « observer »…
Le gorille
- 26/01/2014 - 08:57
La Bible a déjà répondu !
"Certains pensent que la matière est consciente dès le départ, ou même que la conscience existe avant la matière et lui donne forme." dit Jocelin Morisson.
La Bible l'a déjà dit : la conscience (le Verbe) est avant la matière, et c'est la conscience qui la crée. Bon le style biblique, littéraire et chaleureux, n'est pas celui, froid et aride, des mathématiciens des XXe et XXIe siècle, mais l'affirmation date déjà de plusieurs millénaires !
Ce qui est intéressant, c'est cette recherche, qui tendrait à confirmer la Bible...
Merci Atlantico pour cette trouvaille fort intéressante à suivre.
Un miracle ?