En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 14 heures 10 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 15 heures 7 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 15 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 20 heures 5 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 21 heures 2 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 21 heures 25 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 14 heures 41 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 15 heures 29 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 19 heures 19 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 21 heures 14 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 21 heures 26 min
Bonnes feuilles

Anges batailleurs : ces écrivains homosexuels discriminés à cause de leur orientation sexuelle

Publié le 04 janvier 2014
"La révolution gay fut d’abord et avant tout une révolution littéraire." Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle génération d’écrivains américains homosexuels s’est imposée. Extrait de "Anges batailleurs" (1/2).
Christopher Bram, né en 1952 à Buffalo (New York), est un écrivain américain. Il a grandi à Kempsville (en Virginie), a étudié au College of William and Mary et s'est installé à New York en 1978. Son roman Le Père de Frankenstein, sur la mort du...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christopher Bram
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christopher Bram, né en 1952 à Buffalo (New York), est un écrivain américain. Il a grandi à Kempsville (en Virginie), a étudié au College of William and Mary et s'est installé à New York en 1978. Son roman Le Père de Frankenstein, sur la mort du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La révolution gay fut d’abord et avant tout une révolution littéraire." Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle génération d’écrivains américains homosexuels s’est imposée. Extrait de "Anges batailleurs" (1/2).

Le début des années 1960 inaugurait une époque où l’on pouvait enfin dire la vérité sur la question. Les vieux mythes de bonheur conjugal et de normalité commençaient à être mis à mal ; les gens voulaient savoir comment vivaient les autres couples. John Cheever et John Updike écrivaient dans le New Yorker sur ce thème. En 1961, Richard Yates publiait un roman féroce sur la vie à deux, La Fenêtre panoramique. Au théâtre, Elaine May et Mike Nichols exploitaient la veine de la querelle domestique dans un nouveau type de comédie. Les couples découvrant Qui a peur de Virginia Woolf ? étaient à la fois fascinés et soulagés de voir que leurs déchirements étaient moins destructeurs que ce qu’ils craignaient, que leurs disputes pouvaient se révéler salutaires, qu’il existait au moins un mariage bien pire que le leur.

Qui a peur de Virginia Woolf ? remporta deux prix en 1963 : le Tony Award et le New York Drama Critics Circle Award de la meilleure pièce. Les jurés du prix Pulitzer auraient voulu attribuer le prix de meilleur dramaturge à Albee, mais le jury, qui comprenait des rédacteurs de presse de tout le pays, refusa. Pas de prix Pulitzer pour le théâtre cette année-là. Peu importe, la pièce était plébiscitée par le public et les critiques.

Peu à peu ceux-ci se retournèrent contre la pièce qu’ils avaient encensée. Ce fut un mouvement lent, imperceptible, un malaise croissant vis-à-vis du texte et de son auteur. Un goutte-à-goutte de commentaires négatifs qui se mua en torrent de boue, non seulement contre Albee, mais contre tous les dramaturges gay. En quelques années il était devenu de bon ton de piétiner Qui a peur de Virginia Woolf ?

Que s’était-il passé pour justifier un tel revers ? A un moment ou un autre, les critiques avaient dû apprendre que l’auteur était gay, mais il est difficile d’imaginer ce qu’ils se disaient en privé. La première charge publique eut lieu au printemps 1963 dans la Tulane Drama Review, une revue de théâtre trimestrielle influente. Le rédacteur en chef, Richard Schechner, signait un éditorial qui démarrait ainsi : « Le théâtre américain, notre théâtre, est si affamé, si vorace, si corrompu, si aveugle moralement, si pervers que Qui a peur de Virginia Woolf ? est un succès… Personnellement j’en ai assez de cette morbidité et de cette perversité sexuelle qui ne sont là que pour titiller un théâtre et un public impuissants et homosexuels. J’en ai assez d’Albee. »

Extrait de "Anges batailleurs - Les écrivains gay en Amérique, de Tennessee Williams à Armistead Maupin", Bram Christopher, (Editions Grasset), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ヒナゲシ
- 06/01/2014 - 23:57
Poutine, doux humaniste…
Mais la Russie de Poutine ne fait pas que persécuter les homos.
Elle punit aussi le blasphème grâce à une loi votée fin juin dernier (jusqu'à 3 ans de prison !)
 
On y assassine aussi les journalistes — dans l'indifférence générale et le peu d'empressement de la police à protéger ceux qui sont menacés de mort — comme Anna Politkovskaïa ou, plus récemment Khadjimourad Kamalov & Akhmednabi Akhmednabiev
 
Last but not the least, on y pratique régulièrement la torture sur les prisonniers ; un reportage glaçant fut diffusé sur cette question il y a quelques semaines sur France 2 (“Envoyé Spécial”).
Voici un lien :
☞ http://www.amnesty.org/en/library/asset/EUR46/024/2013/en/10d69ea1-af1e-432a-93c2-bde6a48a503a/eur460242013fr.pdf
ヒナゲシ
- 06/01/2014 - 23:56
Encore des liens gauchistes !
Au fait, que la Russie ait été condamnée par la CEDH pour violation des articles de la ‘Convention Européenne des Droits de l'Homme’ relatifs à la liberté de réunion & d'association, à la non-discrimination ou au droit à un recours effectif, ça vous inspire quoi ?
Des “lol” ?
 
Par ailleurs, si c'est seulement ce petit nombre de trois sites qui vous chiffonne, en voici quelques autres :

☞ http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Crime-homophobe-en-Russie-En-Russie-le-poison-de-l-homophobie-513109

☞ http://www.metronews.fr/info/le-fait-divers-du-jour-un-homosexuel-battu-a-mort-en-russie/mmfc!uEnTwj8tfDAj6/

☞ http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/trois-preuves-qui-contredisent-marine-le-pen-sur-l-homophobie-en-russie_483828.html

☞ http://www.letemps.ch/Page/Uuid/cdbf6b00-ff91-11e2-b16d-7c7f127ed9c3|0

☞ http://www.dailymotion.com/video/xwy9qs_homosexualite-en-russie-un-kiss-in-vire-au-pugilat_news
 
☦ ☦    ☦
ヒナゲシ
- 06/01/2014 - 23:56
Négationnisme ?
Niktot : « pourquoi vous occultez les
90 % des pays qui tuent les homosexuels,
ou qui les mettent en prison, hein ?

çà vous dérange, hein ? »

Pauvre tête de linotte !
Souvenez-vous, j'ai répondu à un message où vous affirmiez :
➊ Chez Poutine les homos ne risquent rien ;
➋ Par contre dans les pays arabes… alors là […].

Sur le second point je suis d'accord, mais pas sur le premier.
C'est pourquoi je réponds sur le premier…
 
Niktot : « Vous avez réussi à trouver 3
sites qui colportent le même mensonge ! »

En tant que pourfendeur de « sophisme » — et donc ami de la vérité & de la raison — je suppose que vous disposez de *preuves* que les faits relatés sont fabriqués et montés de toutes pièces (genre : comédiens ayant imaginé une scène de baston avec de faux policiers, etc.).

Parce que sinon, vous seriez d'un seul coup rabaissé au vulgaire niveau du premier pignouf venu — comme il en circule beaucoup ici parmi les commentateurs — qui brait un peu tout et n'importe quoi sans se soucier de savoir si c'est vrai…
 
☦ ☦    ☦