En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

03.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 8 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 10 heures 20 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 13 heures 9 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 14 heures 54 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 16 heures 25 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 17 heures 17 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 19 heures 4 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 29 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 12 heures 54 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 13 heures 35 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 15 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 16 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 20 heures 29 min
© Reuters
Le régime alimentaire méditerranéen est composé de fruits, de légumes, de poisson, de noix et d'huile d'olive.
© Reuters
Le régime alimentaire méditerranéen est composé de fruits, de légumes, de poisson, de noix et d'huile d'olive.
Mieux vaut prévenir que guérir

Pourquoi le régime méditerranéen est (aussi) un excellent moyen de lutter contre la démence sénile

Publié le 11 décembre 2013
Un groupe de médecins britanniques a révélé ce week-end les bienfaits du régime alimentaire méditerranéen dans la lutte contre la démence, et notamment contre la maladie d'Alzheimer.
Jean-Daniel Lalau est médecin, professeur de nutrition au CHU d'Amiens, docteur en sciences et en philosophie.Il est l'auteur des livres En finir avec les régimes (éditions François Bourin) et Hospitalité - Je crie ton nom (éditions Chronique...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lalau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lalau est médecin, professeur de nutrition au CHU d'Amiens, docteur en sciences et en philosophie.Il est l'auteur des livres En finir avec les régimes (éditions François Bourin) et Hospitalité - Je crie ton nom (éditions Chronique...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un groupe de médecins britanniques a révélé ce week-end les bienfaits du régime alimentaire méditerranéen dans la lutte contre la démence, et notamment contre la maladie d'Alzheimer.

Atlantico : Un groupe de médecins britanniques a déclaré ce week-end que le régime alimentaire méditerranéen, composé de fruits, légumes, poisson, noix, huile d'olive, était préférable aux médicaments dans la lutte contre la démence, et notamment contre la maladie d'Alzheimer. Que faut-il en penser ? Cette affirmation constitue-t-elle une évolution majeure dans la lutte contre ce type de maladies ?

Jean-Daniel Lalau : On peut effectivement considérer cela comme une évolution importante qui vise à mieux dire encore ce qu’on savait déjà. Ceci avait déjà été révélé notamment dans une publication britannique il y a deux ans. Les gériatres sont unanimes pour dire que différentes pathologies comme l'athérosclérose, le cancer, et au bout du compte l’Alzheimer, partagent les mêmes facteurs de risques. Parmi ces facteurs, on a identifié l’hypertension artérielle liée au poids, l’obésité, le diabète lié aussi au poids, le manque d’activité physique qui favorise la prise de poids, mais également le tabac, le faible niveau d’instruction…La nutrition est donc à la croisée de ces facteurs. On en arrive donc à aborder la question du bon équilibre alimentaire incarné par le régime méditerranéen. Ce qu’a récemment affirmé ce groupe de médecins britanniques n’est que la confirmation de ce que nous savions déjà, et qu’il convient de répéter sans cesse.

Il a été montré, il y a des années déjà à Lyon, où le niveau de risque n’est pas le plus élevé, qu’un régime alimentaire méditerranéen après un infarctus réduisait fortement le risque de mortalité, et ce plus efficacement que les traitements pharmacologiques. Il s’agit là de quelque chose que nous savons d’une façon générale, pour le cœur en particulier, et qu’on peut étendre à la maladie d’Alzheimer.

Par rapport à ce régime, il convient de considérer chaque groupe d’aliments afin de dégager les avantages de ce régime par rapport à une alimentation habituelle.  Parmi les aliments les plus importants de ce régime, il faut distinguer les graisses et les bonnes graisses constituées par les graisses insaturées contenue notamment dans l’huile d’olive ou l’équivalent de colza pour ceux qui n’aiment pas le goût de l’huile d’olive. Les légumes crus et cuits, quant à eux, constituent une source importante d’antioxydants qui sont essentiels pour la prévention générale contre les maladies cardiaques et contre l’Alzheimer car elles empêchent la dégradation des graisses. Cette dernière peut en effet fragiliser les cellules, et induire ainsi leur vieillissement, et donc favoriser l’Alzheimer. Les féculents sont également bien représentés dans le régime méditerranéen, de même que les produits laitiers avec le fromage de chèvre.

Les populations du Nord de l’Europe, à cause de leur alimentation, sont davantage sujettes au risque de développer la maladie d’Alzheimer, comparé aux populations du sud de l’Europe qui présentent, elles, un risque plus faible. Précisons également que le French paradox n’existe plus, c’est-à-dire que la France elle-même est concernée par cette différence de risque entre le Nord et le Sud de son territoire.

En quoi ce régime peut-il être considéré comme un substitut aux médicaments dans le traitement de la démence ? Quels éléments concrets permettent d'en attester ?

Je ne parlerais pas de substitut. Si on arrive à identifier les facteurs de risques nutritionnels, il n’y a aucune raison de prôner un régime pharmacologique particulier pour l’obésité, la dépression…Le médicament répond à un point précis, comme la baisse de la tension artérielle par exemple, alors que si on agit directement sur la perte de poids, on agit sur l’ensemble des facteurs précédemment mentionnés. C’est ainsi que l’on peut être le plus efficace. Le médicament est mis en place tardivement, alors que le régime alimentaire constitue la prévention en tant que telle. Il convient d’ailleurs d’utiliser plutôt l’expression d’alimentation santé plutôt que de régime. Ce dernier terme a en effet une connotation assez péjorative, renvoyant à la restriction ce qui n’a rien d’incitatif.

Les médecins à l'origine de cette déclaration préconisent le changement des habitudes alimentaires plutôt que de privilégier l'usage de médicaments, dont les effets sur la santé sont à discuter. Quelle est l'efficacité démontrée des traitements médicamenteux de la démence ? Est-il raisonnable de conseiller à des patients de les abandonner ?

Dans le cas de la prévention de la démence, l’efficacité du recours aux traitements pharmacologiques peut s’avérer patente. Ces traitements n’agissent cependant que sur un facteur en particulier, comme l’hypertension artérielle, comme je l’ai rappelé, et j’insiste sur ce point. De plus, certains traitements comme les statines, qui permettent la baisse du cholestérol et agissent comme un protecteur vasculaire, provoquent des effets secondaires dont une intolérance musculaire qui peut être problématique dans la poursuite du traitement. A cela s’ajoute également le coût de certains produits, qui peut être prohibitif.

Néanmoins, conseiller l’arrêt de ces traitements pharmacologiques est tout à fait déraisonnable car des rebonds d’hyperglycémie ou d’autres symptômes peuvent survenir en cas d’arrêt. Il convient donc, au préalable, de connaître l’importance du facteur de risque. On ne prescrit pas ces médicaments en prévention de l’Alzheimer, mais quand il existe un facteur de risque important qui pourrait faire craindre la survenue, à terme, d’un Alzheimer. Il ne s’agit pas là d’un motif de prescription mais plutôt d’une prévention globale pour toutes les maladies chroniques précédemment citées, à l’instar de l’Alzheimer.

Par ailleurs, ce régime est-il à la portée de toutes les bourses ? Si non, est-il possible de le rendre plus abordable ?

Il est presque à la portée de tous, constituant davantage une imitation sociale et éducative. Même si l’huile d’olive peut représenter un certain coût, il est possible de se procurer pour moins cher son équivalent avec l’huile de colza. En tant que tel, les produits de ce régime sont accessibles. Le problème réside dans le manque d’information. Par exemple, tout le monde ne sait pas que les légumes secs sont à la fois une source de féculents mais également de fibres grâce à leur coque, agissant ainsi comme le ferait un légume cuit. Communiquer sur l’ensemble des groupes d’aliments du régime méditerranéen, sur les possibilités d’en remplacer un par un autre sans en perdre les effets bénéfiques, est donc primordial.

Concernant le poisson, enfin, précisons que la plupart sont abordables, à l’exemple des filets de poisson. Vous pouvez d’ailleurs enlever la panure afin d’éviter l’absorption des mauvaises graisses. Les filets de colin non plus ne sont pas très chers. Avoir accès à de bons produits nécessite la mise en place d’une stratégie, qui découle bien entendu d’une bonne information.

Propos recueillis par Thomas Sila

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

03.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires