En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
QI grande vitesse

Réveillez le génie qui sommeille en vous : transformer son cerveau en formule 1, c’est possible avec des efforts

Publié le 17 octobre 2013
Certains scientifiques affirment que nos cerveaux pourraient être stimulés en vue d'améliorer notre quotient intellectuel. Si les tests de QI rendent plus intelligent, sortir au cinéma ou lire sont apparemment des moyens tout aussi efficaces.
Armelle Gaydon est psychologue et psychanalyste. Elle a notamment publié L'Enfant surdoué chez Broché.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Armelle Gaydon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Armelle Gaydon est psychologue et psychanalyste. Elle a notamment publié L'Enfant surdoué chez Broché.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certains scientifiques affirment que nos cerveaux pourraient être stimulés en vue d'améliorer notre quotient intellectuel. Si les tests de QI rendent plus intelligent, sortir au cinéma ou lire sont apparemment des moyens tout aussi efficaces.

Atlantico: Pourrions-nous tous devenir Einstein ? Si certains scientifiques affirment que nous n’avons pas une grande influence sur notre intelligence, d’autres, au contraire, soutiennent que nos cerveaux peuvent être stimulés et ainsi permettre l’augmentation de notre intelligence. Mais qu’est-ce que le QI que nous considérons généralement comme la mesure première de l'intelligence ? Et peut-on réellement l’améliorer ?  

Armelle Gaydon: Le test de QI est une succession d’épreuves définies dans un manuel avec un guide que chaque praticien achète pour faire passer des tests. Ce qui est plus difficile est de savoir ce qu’est un QI. C’est un simple chiffre qui résulte d’un quotient (c’est-à-dire qu’on divise un chiffre par un autre). Le calcul consiste à diviser le résultat obtenu aux épreuves du test par l’âge de l’enfant, plus précisément par sa date de naissance. On obtient ainsi un rapport entre une efficience à des épreuves de tests par rapport à une classe d’âge. La principale variable du QI est la date de naissance de l’enfant, chaque enfant est comparé à la moyenne obtenue par un échantillon d’enfants du même âge. Le QI est également utilisé chez les adultes dans le recrutement, l’armée ou comme test dans les entreprises mais l’essentiel de la littérature et de la médiatisation concerne le QI des enfants pour déterminer s’ils sont en avance ou pas par rapport à leur classe d’âge. Les tests sont différenciés selon l’âge puisque ce sont des épreuves logiques essentiellement de connaissances scolaires.

Oui, nous pouvons améliorer notre QI. Le psychologue proposera ainsi au patient des exercices de stimulation. Concernant les enfants, par exemple, il existe un courant d’éducation précoce des jeunes enfants, avec des méthodes qui consistent à exposer le jeune enfant de moins de 3 ans à des connaissances très précoces, lui apprendre l’alphabet avant un an, en lui montrant du matériel avec des lettres, des chiffres, etc. Mais on peut se dire que faire un gâteau au chocolat avec lui peut être tout aussi formateur qu’une liste de tests ! En lui mettant les mains dans la farine, en lui expliquant comment on fabrique le chocolat, comment il est transporté par avion, quelles sont les énergies qui font fonctionner les appareils… Partager ces moments-là avec un enfant est tout aussi formateur ! En le rendant spécialement curieux, on l’arme pour en apprendre toujours plus,  et cette curiosité enclenchera l’augmentation de son QI et de son intelligence. Il n’y a pas qu’une méthode, les deux sont valables, mais les tests ne sont pas la solution ultime pour augmenter son QI ni pour l'enfant, ni pour l'adulte. Les personnes s’entraînant grâce aux tests présents sur internet par exemple, augmentent bien sûr une partie de leur intelligence mais il faudrait aller plus loin que le test. Pour améliorer son intelligence, il faut penser à travailler sur sa subtilité, sa sensibilité, etc. En fait, chaque individu est singulier et possède une intelligence singulière et complexe. Ils pourront aller vers une augmentation de l’intelligence à partir du moment où ils travailleront sur leurs méconnaissances, avec des stratégies personnelles. Pour devenir plus intelligent, il faudrait plus certainement aller au cinéma, lire le journal, faire quelques exercices du WISC par intérêt personnel sans être pris par un protocole imposé par d’autres. Etre libre rend plus intelligent.

Jusqu’où peut-on imaginer améliorer notre quotient intellectuel ? Est-ce synonyme d’une augmentation de l’intelligence ? Finalement à quoi sert une augmentation du QI ?

Le QI peut augmenter lorsque l’enfant ou l’adulte fait des apprentissages ou est dans un dialogue curieux. Cependant, il est difficile de savoir si ce sont ses performances ou son intelligence qui s’améliorent, certainement les deux. Le QI n’est qu’une simple mesure des résultats obtenus à des questions de niveaux concernant la moyenne de la population d’une classe d’âge. Si vous avez 40 ans et que vous passez des tests de QI lors d’un test d’embauche, vous aurez une épreuve dont la moyenne sera calibrée par rapport à un échantillon de la même tranche d’âge, de la même population de référence, du même pays et à la même époque. Mais aujourd’hui le QI ne mesure plus vraiment l’intelligence d’un individu. La plupart des tests se trouvent sur internet, très facilement. D’ailleurs les correcteurs des tests, lors des entretiens d’embauche ne prenne pas en compte cette dimension. Il est finalement très facile de se préparer au test et d’augmenter sensiblement son taux de QI puisque ce n’est pas véritablement une mesure de l’intelligence. Prenez, par exemple le test du WISC (Wechsler Intelligence Scale for Children), qui s’adresse aux enfants d’âge scolaire 6-16 ans. Les questions ressemblent à des exercices scolaires, il sert à mesurer des performances mais surtout si l’enfant possède l’intelligence adéquate pour bien suivre un cursus scolaire. Il en est de même pour les adultes, le praticien mesure, de façon scientifique, l’adaptabilité de l’individu, c’est une mesure utile pour mesurer un quotient, mais pas une intelligence. L’intelligence est une notion que nous ne pouvons pas encore déterminer. Finalement, en voulant augmenter son QI, nous voulons être supérieurs à une moyenne, ce peut être une bonne chose car l’entraînement améliore l’intelligence dans la vie quotidienne.

Y a-t-il un âge pour améliorer son QI ? Peut-on devenir plus intelligent à n’importe quelle période de la vie ?

Il n’y a pas d’âge pour apprendre, et donc pas d’âge pour commencer à augmenter son QI et son intelligence. Il faut simplement garder cette curiosité, le goût d’apprendre, l’œil vif. Améliorer son QI n’est qu’un b-a ba. Pour être au-dessus de la moyenne, il suffit de rester curieux et éviter de se comparer aux autres, cela ne doit pas orienter l’existence.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gliocyte
- 17/10/2013 - 20:27
Un test de QI qui rend plus intelligent?
Visiblement celui qui a écrit cet article a un gros problème... de QI.
Mani
- 17/10/2013 - 15:42
"sortir au cinéma ou lire
"sortir au cinéma ou lire sont apparemment des moyens tout aussi efficaces" - ok, donc en gros, ce qu'on fait déjà... En ce qui me concerne, quand un chapô est aussi débile, je m'abstiens de lire l'article qui suit.
Teo1492
- 17/10/2013 - 12:43
Enfin une méthode pour François Hollande !
Mais il va devoir travailler dur...