En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 1 heure 58 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 15 heures 34 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 16 heures 21 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 17 heures 37 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 22 heures 23 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 35 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 15 heures 10 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 16 heures 44 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 18 heures 11 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 18 heures 30 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 21 heures 55 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 22 heures 34 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 22 heures 56 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 22 heures 57 min
© Reuters
Avoir les hémisphères mieux interconnectés reflèterait de meilleures capacités cognitives.
© Reuters
Avoir les hémisphères mieux interconnectés reflèterait de meilleures capacités cognitives.
Intello

Ce que pourrait nous révéler l'examen du cerveau d'Einstein

Publié le 09 octobre 2013
Des chercheurs chinois et américains auraient découvert les secrets de l’intelligence d’Einstein en observant des photographies de son cerveau disséqué et en les comparant à ceux d’autres individus.
André Nieoullon est Professeur de Neurosciences à l'Université d'Aix-Marseille, membre de la Society for Neurosciences US et membre de la Société française des Neurosciences dont il a été le Président. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Nieoullon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Nieoullon est Professeur de Neurosciences à l'Université d'Aix-Marseille, membre de la Society for Neurosciences US et membre de la Société française des Neurosciences dont il a été le Président. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs chinois et américains auraient découvert les secrets de l’intelligence d’Einstein en observant des photographies de son cerveau disséqué et en les comparant à ceux d’autres individus.

Atlantico: Des chercheurs de l’Université de Shanghai et de Floride ont récemment publié dans la revue Brain les résultats d’une nouvelle étude sur le cerveau d’Albert Einstein. En comparant des photographies du cerveau du scientifique avec celles d’autres individus (15 personnes âgées de 70 à 80 ans, puisque Einstein est mort à 76 ans, et 52 autres âgées de 24 à 30 ans, un âge où le cerveau aurait atteint le maximum de ses capacités), ils ont mis en évidence une connectivité plus importante que la moyenne entre ses deux hémisphères. Mais que peut effectivement nous révéler le cerveau d’Einstein ? La dissection et l’étude de son cerveau apportent-elles réellement des nouveautés dans la recherche en neurologie et lesquelles ?

André Nieoullon: Einstein, encore ; Einstein, toujours… Décidément le cerveau de cet illustre scientifique ne nous a pas encore livré tous ses secrets ! Aujourd’hui ce sont les connexions inter-hémisphériques, c’est-à-dire l’ensemble des fibres nerveuses qui assurent la liaison entre les deux hémisphères cérébraux qui font l’actualité et apparaissent, en volume, supérieure à celles de sujets témoins (non malades) appariés en âge pour une première comparaison et plus jeunes d’au moins 50 ans, pour une deuxième comparaison. Sur le plan méthodologique, le cerveau d’Einstein est unique et le fait de le comparer à des séries de cerveaux pour lesquels les mesures sont moyennées (15 cerveaux pour la série appariée en âge et jusqu’à 52 pour les cerveaux des jeunes) ne rend pas pour autant les résultats statistiquement significatifs. Mais il faut faire avec. Et accepter les résultats de ces études anatomiques avec ces réserves méthodologiques. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cet illustre cerveau se distincte… Il y a déjà plusieurs décennies, une étude histologique effectuée sur une biopsie de ce cerveau avait montré un résultat stupéfiant : le cerveau, qui n’est pas fait que de neurones mais comprend aussi et pour une grande majorité des cellules non neuronales que l’on qualifie de « gliales » dont la majorité est constituée d’une population particulière dénommée « astrocytes », montrait aussi des spécificités. Les travaux de l’équipe américaine qui avait effectué le travail à l’époque avait montré que le rapport entre le nombre de neurones et celui des cellules gliales dans une partie de cortex cérébral était considérablement plus élevé que chez des sujets témoins, également appariés en âge. L’idée avait alors été avancée, en schématisant quelque peu, que l’intelligence n’était peut-être pas liée uniquement aux neurones mais que le fait que les neurones soient entourés de beaucoup d’astrocytes pouvait être l’un des éléments clé des capacités hors normes de ce physicien exceptionnel. Et maintenant si en plus les connexions entre les deux hémisphères sont supérieures à la normale cela signifie qu’au-delà de cette profusion d’astrocytes il était également pourvu de plus de neurones dans le cortex cérébral conduisant à plus de connexions nerveuses. Décidément, un cerveau « hors norme » ! Mais de là en en conclure que ces particularités anatomiques sont en rapport avec son intelligence reste un pas que seuls les imprudents auront franchi…

Les connectivités du cerveau d’Einstein sont-elles si exceptionnelles ? Ou sont-elles l’apanage de nombreux autres encéphales ? Ce résultat illustre-t-il justement une mythologie autour de ce cerveau dans le milieu scientifique ?

Plus sérieusement, ces particularités anatomiques, si elles sont vérifiées, sont particulièrement intéressantes pour le chercheur neurobiologiste. De fait, si l’on se situe dans une perspective évolutionniste, il faut savoir que le fait d’avoir des connexions inter-hémisphériques plus développées correspond à un processus de perfectionnement qui répond à un accroissement des capacités de traitement des informations nerveuses par le cortex cérébral. Au cours de l’évolution, deux grands processus au moins interviennent et leur mise en place est concomitante de capacités, notamment cognitives, accrues. Le premier processus correspond au développement anatomique de la partie frontale du cerveau, ce que l’on nomme le cortex frontal. Ainsi l’Homme présente-t-il par rapport aux singes un cortex frontal considérablement plus développé. Sans pouvoir le vérifier ce jour, il me semble me souvenir que le cerveau d’Einstein s’était aussi fait remarqué par un volume global anormalement élevé par rapport à la moyenne. Dès lors cette première observation, si elle est exacte, corrobore l’idée que le développement du cortex frontal et surtout celui le plus en avant que l’on nomme « préfrontal » est bien un indicateur de capacités cognitives accrues. Le second processus correspond à un autre dispositif de spécialisation des différentes régions du cerveau dans la prise en charge du contrôle des comportements. Ce processus correspond à une dissociation progressive au cours de l’évolution du rôle joué par chacun des deux hémisphères cérébraux. En effet si chez les mammifères les plus primitifs les effets de latéralisation hémisphérique sont peu marqués (c’est-à-dire que chacun des deux hémisphères joue sensiblement un rôle identique dans le contrôle des comportements) il s’avère que chez les singes et plus particulièrement chez l’Homme, les deux hémisphères prennent plus ou moins en charge des fonctions spécifiques et ne sont plus similaires mais complémentaires dans leur fonctionnement. Pour mieux me faire comprendre, il est connu que ce que l’on nomme « l’aire du langage » qui depuis Paul Broca au XIXième siècle est connue pour permettre l’articulation des mots parlés, se trouve localisée dans l’hémisphère gauche et pas dans l’hémisphère droit. Ce qui d’ailleurs ne signifie pas que l’hémisphère droit ne contribue pas lui aussi au langage parlé… Et là ne s’arrête pas les spécialisations inter-hémisphériques puisque les capacités cognitives d’abstraction ou de raisonnement, notamment, et jusqu’au contrôle de l’humeur ou l’expression des émotions, obéiraient à une ségrégation plus ou moins équivalente entre les deux hémisphères, la complémentarité restant là aussi la règle. Dès lors, cette coopération inter-hémisphérique accroit considérablement les capacités de traitement de l’information cérébrale et enrichit les performances, en particulier cognitives. Si l’on ajoute à cela que le rapport neurones/astrocytes auquel il est fait référence ci-dessus évolue également entre les espèces primitives et l’Homme (de 1 neurone pour 4 astrocytes chez les rongeurs à 1 pour 10 chez l’Homme, selon ce qui est généralement admis), alors cet indicateur histologique plaide également pour un cerveau d’Einstein quelque peu « en avance » au plan de l’évolution par rapport à l’ensemble de ses concitoyens… Prudence toutefois quant aux conclusions que l’on pourrait en tirer. Einstein reste un Homme et il régulièrement rappelé son caractère quelque peu facétieux, qui le rendait profondément humain.

Pourquoi sommes-nous plus intelligents lorsque nos hémisphères sont plus connectés ? L’étude du cerveau d’Einstein pourrait-il servir, à terme, à l’amélioration de l’interconnexion dans le cerveau ? Quelles sont d’ailleurs les avancées dans ce domaine ?

Dès lors l’évidence s’impose : avoir les hémisphères mieux interconnectés reflèterait de meilleures capacités cognitives qui pourraient rendre compte des travaux scientifiques d’Einstein. Cette hypothèse est séduisante. Elle nous amène quelque peu à nous projeter. Si l’on admet que ce cerveau se caractérisait par des capacités exceptionnelles et des caractéristiques anatomiques qui le différenciaient de ces semblables, alors, considérant que l’évolution se poursuit et sans entrer dans une perspective de science-fiction, l’Homme de demain pourrait avoir un cerveau qui adopterait les caractéristiques du cerveau d’Einstein –si elles sont réelles- et, pourquoi pas, en développerait les capacités. Demain des surhommes au cortex préfrontal hypertrophié et des hémisphères encore plus interconnectés ? Pourquoi pas ! Mais dans le domaine de l’évolution le temps s’écoule lentement et « demain » est dans très longtemps…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 10/10/2013 - 14:38
@lasaucisseintello : tu parles de ta saucisse c'est ça ?
tu tiens des propos négrophobes, islamophobes, anti-sémites, et maintenant machistes.
 
tu tiens plus de la saucisse que de l'intello.
la saucisse intello
- 10/10/2013 - 04:52
@ Isga.............
"l'intelligence" chez les femmes, on s'en fout !.....c'est pas par là qu'on y va ! Et celle qui m'a le plus excité dans ma vie était d'une bêtise comme il s'en rencontre une tous les deux siècles !
prochain
- 09/10/2013 - 21:12
Einstein plagieur du Siècle ... de Lorentz et de Poincaré
allais.maurice.free.fr.: Einstein. htm