En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 7 min 2 sec
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 1 heure 33 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 2 heures 33 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 3 heures 58 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 12 heures 30 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 13 heures 29 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 1 heure 43 sec
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 2 heures 21 sec
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 3 heures 16 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 4 heures 37 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 9 heures 50 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 10 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 11 heures 13 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 3 min
L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

L'Édito : Apple, une mondialisation qui profite à tout le monde

Publié le 25 septembre 2013
L’iPhone n’est pas seulement l’exemple même de l’innovation triomphante et de l’entreprise à succès. Avec la dernière livraison qui s’est enlevée à 9 millions d’exemplaires dans le monde en trois jours, c’est aussi l’exemple de la mondialisation réussie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’iPhone n’est pas seulement l’exemple même de l’innovation triomphante et de l’entreprise à succès. Avec la dernière livraison qui s’est enlevée à 9 millions d’exemplaires dans le monde en trois jours, c’est aussi l’exemple de la mondialisation réussie.

Dans la plupart des pays occidentaux, les opinions publiques vivent mal la mondialisation. Elles considèrent que cette mondialisation effrénée depuis dix ans n’a entrainé que des délocalisations industrielles et des destructions d’emplois. Et c’est vrai que beaucoup de secteurs industriels ont déménagé leur fabrication dans des pays à faible coût de main-d’œuvre comme en Chine ou en Inde. Aux États-Unis comme en Europe, la part de l’industrie dans le PIB (le total des activités) a fondu au bénéfice du secteur des services ou des nouvelles technologies. Le résultat de cette mutation, c’est que les opinions publiques, convaincues que la mondialisation a plongé l’occident dans le chômage et la difficulté sociale, se sont très souvent dressées contre les réformes qu'il faudrait engager pour assumer le changement lié à la globalisation et en compenser les effets. La globalisation a engendré des réflexes protectionnistes et conservateurs qui ont aggravé l’appauvrissement de certaines régions résistantes à la modernisation. Les politiques sont  responsables de cette incompréhension. Ils n’ont jamais engagé une pédagogie de la mondialisation. Par démagogie, ils ont toujours préféré taper sur ces industriels qui vont s’installer à l’étranger pour faire de l’argent alors que c’était souvent le seul moyen de sauver la marque.

Le succès mondial et considérable de l’iPhone démontre de façon très claire les bienfaits de la mondialisation. Les iPhones, invention américaine de la silicon valley sont assemblés depuis toujours en Chine avec des composants fabriqués en Corée du sud. En première lecture, c’est une caricature de délocalisation. Si on creuse un peu, l’iPhone est une incroyable machine à produire du PIB partout dans le monde. Plus on fabrique d’iPhone dans les usines d’Asie du Sud-Est, plus on produit de richesses et d’emplois dans les vieux pays occidentaux. Démonstration par les chiffres. Comme à chaque fois qu’Apple sort un nouveau produit le cabinet IHS, spécialisé dans l’optimisation des fonctions de production, calcule le prix des composants du nouveau-né. En se basant sur les spécialisations annoncées par Apple, le cabinet a évalué à 191 dollars le coût des composants nécessaires pour fabriquer un iPhone 5S 16 Go. La note est un peu plus lourde, 210 dollars, pour la version de 64 Go. C’est un coût industriel auquel il faudrait ajouter environ 8 dollars de frais d’assemblage.

Ces iPhones 5S sont proposés en boutique à 649 dollars, soit 699 euros et 849 dollars, environ 900 euros, pour le plus puissant. Tout cela veut dire qu'un iPhone vendu en France 900 euros a couté à fabriquer 220 euros, près de 5 fois moins. Le différentiel est considérable. Mais ce différentiel a servi à financer la R&D, le marketing, le design, la publicité, le software, les transports, la distribution. D’un côté, la fabrication industrielle a créé des milliers d’emplois en Chine en en Corée et de l’autre, la conception, la recherche et le marketing a créé cinq fois plus d’activité à valeur ajoutée dans les économies matures. Plus l’iPhone aura de succès, plus les usines en Asie seront importantes et plus les entreprises en Californie ou en Europe travaillant pour Apple seront nombreuses.

Vu sous cet angle, la mondialisation profite à tout le monde. Ce qui se passe dans les produits technologiques se passe également dans les produits automobiles, les produits textiles, l’aéronautique, la pharmacie, le luxe. Le grand défi est d’assumer la mutation, d’abandonner des fabrications traditionnelles et anciennes au profit des nouvelles. Le problème c’est que très souvent les personnels ne sont pas prêts à assumer la mutation. Le gros problème c’est que les hommes politiques qui ne sont pas très courageux, préfèrent dire qu'ils protègeront les industries traditionnelles plutôt que de préparer les nouvelles. C’était le discours d’Arnaud Montebourg quand il a débarqué au gouvernement.

Il s’étonnait que les entreprises industrielles soient obligées de fermer. Après les avoir copieusement diabolisées, il a proposé aux consommateurs français d’acheter français. Comme si un consommateur achetait ce qu’un ministre lui disait d’acheter. Un consommateur achète ce qu'il a envie ou intérêt à acheter. Pour qu'il achète made in France, il faut qu'on lui raconte une sacrée belle histoire. Arnaud Montebourg ne racontait pas une belle histoire pour valoriser les produits français, il racontait des histoires jusqu’au jour où il s’est aperçu qu'on ne le croyait pas. Aujourd’hui, il a enfin compris que pour que les jeunes pousses puissent grandir, il faut laisser tomber les vieux arbres.

>> Retrouvez Atlantico Business sur Twitter
>> Retrouvez Atlantico Business sur Facebook


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 25/09/2013 - 11:37
Seul les français vivent mal la mondialisation
car nous sommes les gros losers de la mondialisation. Nos managers qui sont essentiellement des bureaucrates ( commerciaux / avocats / financiers ) sont incapables de faire face à la nouvelles génération de managers ingénieurs. Nos entreprises qui font la part belle à l'ingénierie reste leader mondiale ( Airbus, SNCF / RATP, Ariane, EDF, etc. )
 
Toutefois, comme nos patrons de PME visent tous les 10.000€ / mois, ils sont incapables d'embaucher des ingénieurs compétents, incapables de faire de la R&D, tirent tous leurs salaires vers le bas, rêvent de délocaliser avant même d'avoir industrialiser leurs process... Bref, du grand n'importe quoi.
 
Si les managers français étaient un peu plus compétents et compétitifs, nul doute que la population française serait aussi enthousiaste que les allemands sur la mondialisation.
Aristotic
- 25/09/2013 - 08:40
Optimisme béat ?
Que dire devant tant de mauvaise foi?
Destructions assurées, créations hypothétiques... C'est sûr, dans 200 ans ça ira mieux, c'est M. Sylvestre qui vous le dit!