En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 10 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 12 heures 1 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 12 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 15 heures 35 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 16 heures 31 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 21 heures 57 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 11 heures 21 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 12 heures 30 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 15 heures 40 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 17 heures 16 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 21 heures 58 min
La soif de l'or

L'incroyable trésor amassé par Ben Ali

Publié le 24 avril 2011
Une fortune qui pourrait être équivalente à la dette de la Tunisie! Le dirigeant tunisien déchu, accumulant jusqu'à l'absurdité, avait caché dans son palais les richesses dont il privait son peuple. Comment expliquer une cupidité aussi folle? Parce qu'il avait négligé la valeur puissance symbolique du don, connue par les anciens sous le terme de "potlatch".
Philippe Franceschi est l’un des trois fondateurs de La Tête qui Manque, communauté de recherche et recherche de communauté, située à mi-chemin entre Southpark et la revue Documents.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Franceschi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Franceschi est l’un des trois fondateurs de La Tête qui Manque, communauté de recherche et recherche de communauté, située à mi-chemin entre Southpark et la revue Documents.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une fortune qui pourrait être équivalente à la dette de la Tunisie! Le dirigeant tunisien déchu, accumulant jusqu'à l'absurdité, avait caché dans son palais les richesses dont il privait son peuple. Comment expliquer une cupidité aussi folle? Parce qu'il avait négligé la valeur puissance symbolique du don, connue par les anciens sous le terme de "potlatch".

La fortune amassée par Ben Ali pourrait être équivalente à la dette de la Tunisie. Le pays tente de faire le tri entre ses nombreux comptes en banque et le trésor qu’il cachait dans son palais. Cette incroyable affaire est l’occasion de dépoussiérer la notion de potlatch, terme que l’anthropologie naissante avait analysé au début du XXème siècle.

10 milliards de dollars. C’est la valeur que pourrait atteindre le trésor du couple Ben Ali-Trabelsi. Somme accumulée durant leurs 23 années de règne sur la Tunisie. Liasses de billets, bijoux, louis d’or, collection de pièces anciennes en or, etc., le tout dissimulé dans le palais de Sidi Bousaïd comme dans la caverne d’Ali Baba. "Une telle accumulation, ça dépasse l’entendement ! ", a déclaré Abdelfattah Amor, président de la Commission nationale d’établissement des faits sur les affaires de corruption.

Qu’est-ce que le potlatch ? L’accumulation des richesses, quand elle est poussée à ce degré extrême d’absurdité, suscite presque l’incompréhension. Quand on possède un tel trésor, pourquoi ne pas le dépenser, ne serait-ce qu’en partie ? Molière nous a laissé la figure de l’Avare en guise de repère, mais il existe un terme qui donne des raisons d’espérer et de respirer. Ce terme, c’est le potlatch. Marcel Mauss en explique la signification dans son "Essai sur le don : Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques". Le potlatch est un moyen de circulation des richesses, sans marchandage (rien à voir avec le troc), et considéré comme fondamental par les tribus indiennes d’Amérique du Nord qui le pratiquaient.

Au cours d’une cérémonie, les participants s’offrent des objets. Par enchaînement, celui qui offre un présent appelle, de la part de celui à qui il l’offre, un don de rivalité ou contre don, qui portera sur un objet de valeur égale ou supérieure. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’un des participants, exsangue, dise stop. Au cours du potlatch, celui qui donne le plus acquiert un pouvoir, par la présence de l’autre, dans la consumation pour autrui. Le chef de la tribu est celui qui, comme il est le plus généreux, sort vainqueur du potlatch.

Dépenser ou accumuler ?

Dans le potlatch, la production et l’acquisition sont déclarées secondes par rapport à la dépense, surtout quand celle-ci est inutile. Les objets donnés perdent leur valeur de marchandise et s’imprègnent de la magie du don. C’est une contestation radicale du primat de l’utilité et de l’accumulation : se perdre en prodigalité plutôt que réserver son excédent à la croissance et accumuler, accumuler, accumuler… Le don est un signe de gloire, et l’objet qu’on donne a lui-même le rayonnement de la gloire. Il tend vers le sacré. Mais est-ce encore compréhensible dans un monde réduit au poids des relations commerciales et de l’utilité ?

Le potlatch met à l’envers notre conception de l’échange et place la valeur, le prestige et la vérité de la vie dans la négation de l’emploi servile des biens. A quand, donc, si notre planète est devenue un village ou une grande tribu, à quand une cérémonie de potlatch qui serait diffusée dans le monde entier par MTV, où l’on verrait les plus grandes fortunes de la planète maintenir leur rang et leur prestige à l’aide de la pratique effrénée du don ? A bon entendeur, salut.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zen aztec
- 25/04/2011 - 20:18
"La fortune amassée par Ben Ali pourrait être équivalente ....
....à la dette de la Tunisie...ben pourquoi ils s'en vont alors?
NOVY12
- 25/04/2011 - 09:19
BEN ALI BABA et les quarante voleurs !!
A mon avis il y en avait plus de quarante....dans son entourage immédiat !!!
LeditGaga
- 25/04/2011 - 08:57
On voit la paille...
L'éternel problème : on voit la paille dans l'oeil du voisin et surtout pas la poutre qui est dans le sien ! Avant de regarder ce que faisait Ben Ali... observons les agissements de nos "prétendus dirigeants" et on s'apercevra que, faute de follement thésauriser, ceux-ci dépensent sans compter l'argent si difficilement gagné par ceux qui travaillent réellement ! Nous avons aussi nos Ben Ali !