En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Pas de rugby à Christchurch

02.

Jean Dujardin, dernière victime des fausses morts

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Prévention
Deux premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 25 sec
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme deux premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 4 heures 30 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 5 heures 37 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 6 heures 36 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 12 heures 48 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 13 heures 20 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 37 min 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 4 heures 20 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 5 heures 4 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 6 heures 19 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 7 heures 12 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 9 heures 54 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 13 heures 7 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 13 heures 44 min
Progrès

AVC : existe-t-il vraiment des techniques pour les prévenir ?

Publié le 23 août 2013
Les accidents vasculaires cérébraux constituent une pathologie grave au dépistage médical difficile. Des progrès sont faits, notamment dans la prise en charge mais malgré tout le mot d'ordre dans la lutte contre les AVC reste le même : la prévention.
Thierry Moulin est neurologue au CHRU de Besançon. Il est également président de la Société française neuro-vasculaire (SFNV).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Moulin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Moulin est neurologue au CHRU de Besançon. Il est également président de la Société française neuro-vasculaire (SFNV).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les accidents vasculaires cérébraux constituent une pathologie grave au dépistage médical difficile. Des progrès sont faits, notamment dans la prise en charge mais malgré tout le mot d'ordre dans la lutte contre les AVC reste le même : la prévention.

Atlantico : Des chercheurs de l'université de Singapour prétendent qu'une simple imagerie rétinienne, examen simple et peu coûteux, pourrait permettre de détecter les risques d'un AVC. Que vous inspire cette possible avancée ?

Thierry Moulin : La rétinopathie hypertensive est effectivement une maladie qui est souvent associée à des accidents vasculaires cérébraux (AVC), ou tout du moins à des risques d’AVC. Mais on n’a pas encore de marqueur univoque qui va permettre un dépistage certain de tous les AVC, car les causes pour un AVC sont multiples.

Quelles sont actuellement les techniques qui permettent de détecter rapidement un probable AVC ? Existe-t-il des examens faciles et rapides ? Ou bien faut-il se "contenter" des signes classiques qui doivent nous éveiller ?

Il faut vraiment insister sur les signes précurseurs qui annoncent un début d’AVC comme le font toutes les campagnes de prévention. Certains signes, correspondant aux zones du cerveau les plus fréquemment touchées, doivent faire penser à l’AVC : un engourdissement, une faiblesse ou paralysie brutale d'un bras, d'une jambe, du visage ou d'une moitié du corps (c'est l'hémiplégie) faiblesse d’une moitié du corps ; des difficultés à parler (aphasie) ; un trouble de la vision ; des troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche ; mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue. 

Ces signes doivent alerter même s’ils sont brefs et s’ils régressent en quelques minutes. Il faut agir le plus rapidement possible avant que les lésions ne soient irréversibles en appelant le Centre 15. Une minute de perdue, c'est deux millions de neurones détruits. En effet, vouloir prévenir d’une manière complète un AVC ne semble pas possible aujourd’hui. Il faut plutôt essayer de prévenir les facteurs du risque cardio-neuro-vasculaires, dont le plus important est l’hypertension artérielle.

Il faut éviter de souffrir d’hypertension artérielle (HTA), en contrôlant son poids et en évitant de manger trop de sel. Il faut fréquemment contrôler sa pression artérielle, et si finalement on vient à souffrir d’une HTA, il faut la traiter. On sait que moins d’hypertendu sur deux est détecté, moins d’un sur deux est ensuite traité, et enfin moins d’un sur deux prend son traitement correctement. Donc sur l’ensemble de la population, il n’y a qu’un hypertendu sur dix qui est correctement traité.  

Pourquoi semble-t-il si difficile aujourd'hui d'établir une politique de prévention des AVC, et ne se découvre-t-on majoritairement à risques que lorsque l'on est victime soi-même d'un AVC ? Les politiques de prévention ne sont-elles donc pas efficaces ?

Il faudrait être plus incisif – on commence à l’être d’ailleurs – sur l’éducation sanitaire de la population. Dès l’école, il faut sensibiliser les gens sur la “malbouffe”, l’activité physique et le fait d’être un acteur de sa santé. Pour l’AVC spécifiquement, il y a un point très important à souligner : l’AVC n’est pas uniquement une pathologie du sujet âgé. Tous les âges peuvent touchés. C’est certes plus fréquent après 65 ans, mais un jeune adulte, un enfant même, peut faire un AVC. Il est donc important de bien connaître les signes, même pour les jeunes.

Quelles perspectives voyez-vous dans les années à venir pour lutter contre les AVC et améliorer la diminution des handicaps consécutifs à un accident vasculaire cérébral ?

Il y a un AVC toute les cinq secondes dans le monde (un toute les quatre minutes en France). Dans notre pays, cela représente dans la population 800 000 personnes atteintes à nos côtés, dont 550 000 qui ont des séquelles physiques ou intellectuelles.

Toute la question du traitement de l’AVC, je le répète, c’est la prise en charge, car c’est d’abord une pathologie grave puisqu’il y a une mortalité de 20%. Sans une course à la surenchère, les AVC tuent dix fois plus que les accidents de la circulation.

Les principales évolutions à venir sont déjà en marche avec l’amélioration de l’organisation sanitaire sur tout le territoire, par la généralisation des UNV – unités neuro-vasculaires – issues du "Plan AVC 2010-2014". La réorganisation étant encore récente dans notre pays, on n’en voit pas encore tout les effets, mais cela sera bientôt visible. Nous espérons aussi le développement de l’utilisation de nouveaux traitements comme la thrombolyse qui permet de détruire les caillots qui bloquent les artères ce qui permet de guérir les gens sans séquelles. Mais aujourd’hui, seuls 6% des AVC bénéficient de ce traitement, alors qu’en Scandinavie par exemple, ce taux grimpe entre 20% et 25%. De nombreuses marches restent donc à gravir.

Propos recueillis par Damien Durand

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Pas de rugby à Christchurch

02.

Jean Dujardin, dernière victime des fausses morts

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
White Rabbit
- 23/08/2013 - 10:33
Médecine préventive...
Bonjour, la connaissance de la médecine chinoise peut apporter une aide précieuse pour déterminer les "typologies/terrains" à risques ("shao yang" en tête)...
Lorsque le mal est fait plusieurs types de protocoles existent ; un bien sympathique concerne le 16DM plus de la pharmacopée (merci l'europe et les labos pour l'avoir rendu "illégale"... autre sujet).
Pour aller plus loin
http://sionneau.com/blog/effet-de-l-acupuncture-dans-les-sequelles-avc/