En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 9 heures 9 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 10 heures 7 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 13 heures 13 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 15 heures 26 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 18 heures 24 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 19 heures 4 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 9 heures 39 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 10 heures 33 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 13 heures 5 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 15 heures 5 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 16 heures 13 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 19 heures 19 min
La guerre civile mine le pays depuis bientôt dix ans.
La guerre civile mine le pays depuis bientôt dix ans.
Guerre civile

La France joue gros : Ouattara doit être exemplaire

Publié le 12 avril 2011
Alain Juppé l’avait annoncé, la « chute » de Laurent Gbagbo était inéluctable. L’arrestation lundi du Président sortant dans sa résidence d’Abidjan, par des éléments des Forces Républicaines de Côte-d’Ivoire appuyées par l’ONUCI et la Force Licorne, vient donc parachever la victoire du Président Ouattara. Celle-ci pourrait cependant être lourde de conséquences si la communauté internationale et la France en particulier n’assument pas leur nouvelle responsabilité.
Louis-Marie Bachelot est président du parti Alternative Libérale.Il est consultant indépendant en biotechnologies.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Louis-Marie Bachelot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Louis-Marie Bachelot est président du parti Alternative Libérale.Il est consultant indépendant en biotechnologies.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Juppé l’avait annoncé, la « chute » de Laurent Gbagbo était inéluctable. L’arrestation lundi du Président sortant dans sa résidence d’Abidjan, par des éléments des Forces Républicaines de Côte-d’Ivoire appuyées par l’ONUCI et la Force Licorne, vient donc parachever la victoire du Président Ouattara. Celle-ci pourrait cependant être lourde de conséquences si la communauté internationale et la France en particulier n’assument pas leur nouvelle responsabilité.

Les quatre mois de crise post-électorale que vient de traverser la Côte-d’Ivoire n’auront été qu’un énième et tragique rebondissement d’une véritable guerre civile qui mine le pays depuis bientôt dix ans. Les pouvoirs politiques français successifs y jouent un rôle trouble depuis l‘intervention controversée de septembre 2002 ayant menée aux accords de « Marcoussis ».

Or, il n’est jamais bon de prendre parti dans une guerre civile où les deux camps sont visiblement peu recommandables et dans laquelle les ressorts ethniques et religieux sont évidents. Les atrocités commises par les pro-Gbagbo et les pro-Ouattara, directement ou par mercenaires interposés, à Duékoué, Blolequin et ailleurs, en témoignent.

La réconciliation risque d'être difficile

Et pourtant, le Président Sarkozy l’a fait, sans même consulter le Parlement Français, et qui plus est sous un prétexte fallacieux. Le pilonnage intensif des forces pro-Gbagbo il y une semaine et au cours du week-end dernier sont allées en effet ostensiblement au-delà de la seule destruction des armes lourdes en vue de protéger les civils, comme le stipulait la résolution 1975. Résolution dont on pouvait, sur ce point, légitimement attendre qu’elle s’applique aux deux camps.

La Côte-d’Ivoire a donc désormais un Président dont la légitimité est, d’ores et déjà, doublement entachée aux yeux de près de la moitié de la population ivoirienne : la tâche indélébile du sang des centaines de victimes civiles pro-Gbagbo retrouvées dans les charniers de l’Ouest du pays et celle non moins problématique d’avoir été mis au pouvoir par l’ancien colonisateur.

La réconciliation risque donc d’être une mission ardue pour laquelle la victoire arithmétique d’Alassane Ouattara dans les urnes ne sera que peu d’aide tant le pays est divisé par une ligne de fracture claire, celle de l’ancienne ligne de front. Pour la Côte d’Ivoire comme pour les Balkans, l’Ethiopie-Erythrée ou le Soudan, une « solution » pérenne passe plus certainement par une nouvelle organisation territoriale et un changement de constitution que part le maintien des institutions actuelles, les mêmes causes produisant généralement les mêmes effets.

Une constitution fondée sur les seuls droits et libertés individuelles

Pour se forger une nouvelle légitimité et travailler véritablement au retour de la paix, le Président Ouattara devrait, sans plus attendre, fixer les dates de prochaines élections législatives à vocation constituante. La nouvelle assemblée aurait ainsi pour mission de préparer une constitution totalement expurgée du concept d’ivoirité et fondée sur les seuls droits et libertés individuelles. Le respect des principes de subsidiarité et de réalité conduiraient alors vraisemblablement à la constitution d’un Etat fédéral avec au moins deux grandes zones et un statut particulier pour Abidjan.

Le Président Ouattara devrait enfin s’assurer que de manière impartiale, dans un camp comme dans l’autre, les responsabilités des atrocités commises au cours de la dernière décennie soient recherchées, établies et jugées y compris celles pouvant le mettre en cause.

Ce chemin vers une authentique démocratie libérale est long, périlleux et ingrat. La France et la communauté internationale pourraient d’ailleurs considérer qu’il s’agit désormais de l’affaire des Ivoiriens et qu’elles n’ont pas à s’en mêler. Ce serait une erreur, une tromperie. La communauté internationale et la France ont pris parti dans ce conflit. Elles ont désormais une lourde responsabilité, celle qu’Alassane Ouattara soit un Président exemplaire.

A défaut, les conséquences politiques et économiques du ressentiment légitime des Ivoiriens envers la France seront grandes dans toute la sous-région d’Afrique de l’Ouest. Mais surtout, c’est l’ensemble du continent africain qui risque d’être dissuadé pour longtemps d’avancer plus avant vers l’idéal de démocratie et de liberté dans lequel les autorités politiques françaises se drapent à chacun de leurs discours onusiens.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NOVY12
- 12/04/2011 - 11:35
J'avais oublié un e à intervenu !! Désolé...
La France a fait ce qu'elle devait faire...
Maintenant il faut laisser les commandes au peuple Ivoirien..
Et retirer nos troupes dès que la stabilité sera intervenue dans ce pays et que la protection des Français ne sera plus nécessaire..
La responsabilité incombe NOW totalement à Ouattara et à son gouvernement.
Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article...
NOVY12
- 12/04/2011 - 11:33
La France a fait ce qu'elle devait faire...
Maintenant il faut laisser les commandes au peuple Ivoirien..
Et retirer nos troupes dès que la stabilité sera intervenu dans ce pays et que la protection des Français ne sera plus nécessaire..

La responsabilité incombe NOW totalement à Ouattara et à son gouvernement.
Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article...