En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 5 heures 34 sec
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 7 heures 45 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 8 heures 8 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 9 heures 30 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 10 heures 24 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 11 heures 1 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 4 heures 21 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 5 heures 44 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 6 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 7 heures 49 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 8 heures 24 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 10 heures 30 sec
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 11 heures 10 min
Mini-moi

Pourquoi les députés ont raison de vouloir supprimer les micro-partis

Publié le 23 juillet 2013
Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, a indiqué mercredi que le gouvernement soutient la proposition d'Europe Ecologie-les Verts visant à mettre fin aux micro-partis.
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, a indiqué mercredi que le gouvernement soutient la proposition d'Europe Ecologie-les Verts visant à mettre fin aux micro-partis.

Atlantico : Qu’est-ce qu’un micro-parti ? A quand remonte cette pratique et comment se justifie-t-elle ?

Jean Garrigues : Un micro-parti est une forme d’association, plus ou moins proche d’une grande formation politique nationale, formée par des responsables politiques pour leur permettre de construire un appareil politique. Cette pratique est médiatisée depuis quelques années seulement même s’il y a toujours eu des micro-partis politiques qui gravitaient autour des grandes formations. Néanmoins, elle avait dans le passé, une fonction idéologique et de réflexion pour une personnalité politique. On observe que ces structures se sont multipliées depuis une dizaine d’années. On  peut faire le lien avec la croissance exponentielle du financement de la vie politique française et la régulation du financement des partis politiques. Ces structures sont un moyen de contourner la règle du financement de la vie politique de manière tout à fait légale.

Pourquoi les micro-partis posent-ils problème ?

Dans les faits, les micro-partis n’ont pas besoin de la structure juridique d'un "parti politique" car ils se rapprochent du rôle des clubs ou des think tanks. Officieusement les micro-partis servent surtout à faire rentrer des fonds qui transitent par la suite vers la grande famille politique nationale.

A quoi servent-ils concrètement ?

Jean Garrigues : A l'instar des partis traditionnels, ils servent de forums d’échange d’idées et de programmes ce que l’on trouve de moins en moins dans les grands partis. Les grands partis ont tendance à se transformer en machine à fabriquer des candidats pour les élections, comme aux Etats-Unis. Dans ce contexte il est utile d’avoir des structures parallèles qui permettent de développer des réflexions comme le font les think tanks.

S'agit-il d'un moyen de contourner la loi sur le financement des partis politiques qui plafonne à 7 500 euros par an les dons d'un particulier à un parti politique ?

Jean Garrigues : Tout à fait, comme je vous l’ai dit, cette structure partisane sert essentiellement à drainer des financements, même si ce n’est pas toujours le cas.  La multiplication de ces structures est le symptôme de cette tentative de contourner la réglementation du financement des partis politiques. Les micro-partis n’ont pas les mêmes objectifs qu'un parti traditionnel. Ces structures entendent jouer le rôle de "think tank" tout en se prétendant formation politique. C’est sur ce point que la contradiction est flagrante. Au lieu de ne donner qu’à une seule formation politique, les donneurs versent de l'argent à plusieurs micro-partis, ces financements étant par la suite transférés vers la grande formation politique. Cette astuce permet aux individus souhaitant faire un don  de multiplier leur donation à une même formation politique.

Propos recueillis par Nicolas Hanin


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 07/06/2013 - 12:56
@DEL - 06/06/2013 - 23:51
vous avez tout compris. ce serait tellement mieux des partis financés par des dons .... et surtout pas imaginer une bonne corruption pour service rendu ... un peu comme les parlementaires americains qui sont tous tenus par les bijoux de famlle par les lobbys militaires , ce qui entraine une dépense toujours supplementaire du budget del a defense .... a cote le malade peut creuver la gueule ouverte . pas de portfeulle pas de voix .....

Entre virer les partis fantoches et mettre en place des festivals de milliards pour des parades à la cons ..... il y a une marge et ce n'est pas en france que 'lon compte en milliards le couts des campagnes ou que l'on voit la city financer a flot abondant un cameron qui avec sa big society pour le moment noit la depense publique avec la planche a billets (deficit public UK 7% du PIB)
DEL
- 06/06/2013 - 23:51
Ce qui est scandaleux
c'est que l'état finance les partis: ils n'ont qu'à se débrouiller seuls. Ou ils sont bons et ils auront des clients ou bien ils disparaîtront. De toute façon nos politiques ont toujours été les premiers à contourner les lois qu'ils édictent et à s'autoamnistier, avec la bénédiction de l'opposition, quan ils se font pincer (rappelez-vous le gouvernement Mauroy et le silence de l'opposition à l'époque).
adieux
- 06/06/2013 - 23:31
moi qui rêve
d'un partis représentant les minorités, ça tombe à l'eau tout est verrouillé . Pas fou à Rome.