En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 32 min 11 sec
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 4 heures 5 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 5 heures 18 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 7 heures 24 sec
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 7 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 12 heures 23 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 4 heures 34 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 5 heures 43 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 8 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 9 heures 36 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 11 heures 10 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 12 heures 36 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 13 heures 28 min
Mini-moi

Pourquoi les députés ont raison de vouloir supprimer les micro-partis

Publié le 23 juillet 2013
Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, a indiqué mercredi que le gouvernement soutient la proposition d'Europe Ecologie-les Verts visant à mettre fin aux micro-partis.
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, a indiqué mercredi que le gouvernement soutient la proposition d'Europe Ecologie-les Verts visant à mettre fin aux micro-partis.

Atlantico : Qu’est-ce qu’un micro-parti ? A quand remonte cette pratique et comment se justifie-t-elle ?

Jean Garrigues : Un micro-parti est une forme d’association, plus ou moins proche d’une grande formation politique nationale, formée par des responsables politiques pour leur permettre de construire un appareil politique. Cette pratique est médiatisée depuis quelques années seulement même s’il y a toujours eu des micro-partis politiques qui gravitaient autour des grandes formations. Néanmoins, elle avait dans le passé, une fonction idéologique et de réflexion pour une personnalité politique. On observe que ces structures se sont multipliées depuis une dizaine d’années. On  peut faire le lien avec la croissance exponentielle du financement de la vie politique française et la régulation du financement des partis politiques. Ces structures sont un moyen de contourner la règle du financement de la vie politique de manière tout à fait légale.

Pourquoi les micro-partis posent-ils problème ?

Dans les faits, les micro-partis n’ont pas besoin de la structure juridique d'un "parti politique" car ils se rapprochent du rôle des clubs ou des think tanks. Officieusement les micro-partis servent surtout à faire rentrer des fonds qui transitent par la suite vers la grande famille politique nationale.

A quoi servent-ils concrètement ?

Jean Garrigues : A l'instar des partis traditionnels, ils servent de forums d’échange d’idées et de programmes ce que l’on trouve de moins en moins dans les grands partis. Les grands partis ont tendance à se transformer en machine à fabriquer des candidats pour les élections, comme aux Etats-Unis. Dans ce contexte il est utile d’avoir des structures parallèles qui permettent de développer des réflexions comme le font les think tanks.

S'agit-il d'un moyen de contourner la loi sur le financement des partis politiques qui plafonne à 7 500 euros par an les dons d'un particulier à un parti politique ?

Jean Garrigues : Tout à fait, comme je vous l’ai dit, cette structure partisane sert essentiellement à drainer des financements, même si ce n’est pas toujours le cas.  La multiplication de ces structures est le symptôme de cette tentative de contourner la réglementation du financement des partis politiques. Les micro-partis n’ont pas les mêmes objectifs qu'un parti traditionnel. Ces structures entendent jouer le rôle de "think tank" tout en se prétendant formation politique. C’est sur ce point que la contradiction est flagrante. Au lieu de ne donner qu’à une seule formation politique, les donneurs versent de l'argent à plusieurs micro-partis, ces financements étant par la suite transférés vers la grande formation politique. Cette astuce permet aux individus souhaitant faire un don  de multiplier leur donation à une même formation politique.

Propos recueillis par Nicolas Hanin


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 07/06/2013 - 12:56
@DEL - 06/06/2013 - 23:51
vous avez tout compris. ce serait tellement mieux des partis financés par des dons .... et surtout pas imaginer une bonne corruption pour service rendu ... un peu comme les parlementaires americains qui sont tous tenus par les bijoux de famlle par les lobbys militaires , ce qui entraine une dépense toujours supplementaire du budget del a defense .... a cote le malade peut creuver la gueule ouverte . pas de portfeulle pas de voix .....

Entre virer les partis fantoches et mettre en place des festivals de milliards pour des parades à la cons ..... il y a une marge et ce n'est pas en france que 'lon compte en milliards le couts des campagnes ou que l'on voit la city financer a flot abondant un cameron qui avec sa big society pour le moment noit la depense publique avec la planche a billets (deficit public UK 7% du PIB)
DEL
- 06/06/2013 - 23:51
Ce qui est scandaleux
c'est que l'état finance les partis: ils n'ont qu'à se débrouiller seuls. Ou ils sont bons et ils auront des clients ou bien ils disparaîtront. De toute façon nos politiques ont toujours été les premiers à contourner les lois qu'ils édictent et à s'autoamnistier, avec la bénédiction de l'opposition, quan ils se font pincer (rappelez-vous le gouvernement Mauroy et le silence de l'opposition à l'époque).
adieux
- 06/06/2013 - 23:31
moi qui rêve
d'un partis représentant les minorités, ça tombe à l'eau tout est verrouillé . Pas fou à Rome.